Nos Johnny's Fansub
Bienvenue sur Nos Johnny's
Afin de profiter de toutes les news, photos, vidéos et autres traductions sur Les Johnny's, veuillez vous identifier si vous êtes déjà membre ou alors de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
Bonne visite
Toute l'équipe de Nos Johnny's

Nos Johnny's Fansub

Tout ce que vous voulez savoir sur nos Johnny's adorés. Vous trouverez ici des fiches complètes sur eux, leurs news, leurs chansons, photos...
Arashi, Kat-tun, News, Kanjani8, Kis my ft2, Hey say jump, ...

 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'impensable vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Lun 27 Mai - 12:56

Haaaaaaaaaan merci de m'avoir lu et rapidement en plus :O
je suis vraiment touchée que tu aimes toujours autant onee-chaaan <33
courage, bientôt, tu sauras ♥♥
Merci à toi <3333333
Daisukiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 723
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Lun 27 Mai - 13:20

Mmmmmmaaaaaaaaaaaaaiiiiiieeeeeeeuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!
non,non, je suis pas frustrée!
Punaise, on en sait pas plus par le fait que c'est pas prêt de s'arranger...
Merci pour se chapitre et comme d'hab, Aki, la suite s'il te plait!!!!!!!!!!!!!!


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Lun 27 Mai - 13:23

xDD désolé xDD mais bientôt la vérité éclatera xD ;)
merci à toi de toujours me lire <33333
je vais me dépêcher pour la suite :D
Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Lun 27 Mai - 17:10

Je veux trop connaître le suite aussi. C'est vraiment triste ce qui arrive à Aiba et je suis très intriguée par tout ça.
Jun est mignon au début, il ne se rend pas compte de comment il se trouve alors que les autres sont la huhu.
En tout cas on voit par son cauchemar que ce qui arrive a Aiba l'affecte beaucoup. D'un côté c'est normal puisqu'il est amoureux mais est ce que ça révèle autre chose...?

Nino est bien déterminé a trouver ce qu'il se passe chez Aiba et donc son code secret de portable.

C'était assez touchant aussi le passage ou Sho lui donne le chocolat mais qu'Aiba ne réagis pas. Il a fini par craquer lui aussi.

J'espère qu'ils vont arriver à le sortir de tout ça et qu'il arrivera enfin a raconter ce qu'il se passe. Mais je suppose que ça va demander énormément de temps et de patience et peut être même un autre choc pour venir faire contre choc ( mais bon ca reste une hypothèse comme une autre x)

Merci pour ce chapitre
Et je veux très vite en connaître la suite :)




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 28 Mai - 21:07

selo: héhé :P
oui j'ai bien aimé écrire le passage de Sho :)

Voici la suite :D
en l'écrivant, j'ai arrêté de respirer pour certains passages. J'ai été trop à fond je crois xD peut être que vous serez pareil(les) que moi pour les mêmes xDD qui sait ~
et je m'excuse pour le pavé ( le chapitre fait 8 pages complètes :O )



L'impensable vérité

Chapitre 11
Il ne s'était pas posé de questions. Il avait avancé instinctivement. Quand il se retourna, il vit que ses amis étaient complètement d'accord avec lui, même Nino qui aurait sans doute, bien pu, mieux s'occuper de lui. Mais il s'était désigné et il n'avait aucun regret.

« Compris. Je viendrai demain vous parlez de certains détails pour la sortie. »
« Je comprends. »
« Je vous laisse avec Aiba-san. Mais, si vous avez de nouveaux problèmes avec lui, appelez nous. »
« Oui.
»

L'interne parti et au même moment les trois autres s'approchèrent de Jun en souriant.

« C'était évident que tu allais t'occuper de lui ! » lança Sho en souriant davantage
« Si tu veux je pourrais te donner quelques petits conseils avec Masa ! » Continua Nino en pointant son pousse vers le haut tout en souriant en coin.
« Oui...je...j'aurai besoin de toi Nino, pour tout je pense..j'ai raté pas mal de choses.»
« Mais, non ! Tu te débrouilles déjà bien tu sais
» rassura Nino, avec un clin d'oeil
« Si je m'étais bien débrouillé, il ne serait pas...ici... » continua Jun en baissant la tête.
« Mais bien sûr que si ! Ça me serait arrivé aussi tu sais. Quand Masa préfère ne rien dire, il ne dira jamais rien sauf si tu lui lances un air qui prouve que tu sais qu'il cache quelque chose. Je rajoute aussi un petit sourire en coin mais ça, je pourrai te l'apprendre. Mais, même avec ça, il n'est pas garanti qu'il parlera... »
« Et tu n'as pas à t'en vouloir Jun ! C'est à la personne qui l'a mis dans cet état qu'il faut en vouloir !
» relança Sho en fronçant les sourcils.
« Oui ! C'est vrai ! » continua Nino, très sérieux.

Jun baissa la tête. Lui, qui contrôlait la plupart des choses, n'avait rien pu contrôler tout ce qu'il s'était passé avec Aiba. Il s'était toujours sentit à l'écart puis, l'impression d'arriver trop tard. Masaki le rendait comme ça. Jun apprenait les choses qu'après coup. Il se rendait compte de la douleur d'Aiba, qu'après. Matsumoto se demandait si Nino ressentait la même chose. Il se souvint de l'expression qu'il avait eu lorsqu'il lui avait raconté tout ce qu'il savait. Jun soupira, puis, remarqua que ses trois amis étaient revenus auprès d'Aiba. Il revint à son tour. Il s'avança vers le lit et prit la main de Masaki.

« Le médecin a demandé qui d'entre nous, pourrait s'occuper de toi à ta sortie et je me suis proposé. Donc, après demain, tu rentreras avec moi. Tu habiteras donc avec moi. »

Aiba le regardait, il gigotait. L'idée ne semblait pas vraiment le ravir, mais Jun s'en doutait. Après tout, il a quand même un fort caractère, même si il est aussi très doux avec les personnes qu'il aime. Soudain, Jun vu l'heure. Il avait le tournage du drama tout l'après-midi.

« Je dois y aller ! » énonça t-il tout en prenant ses affaires. « J'ai le tournage... » Il soupira et retourna ensuite près du lit. « mais je me dépêche ! Vraiment ! Je serai de retour ce soir ! » dit-il en regardant Aiba droit dans les yeux.

Puis, Jun quitta la chambre. Il alla chez lui, prit une douche, se prépara et prit son texte. Il n'avait rien réviser. Il n'avait pas prit le temps de le faire. Il comptait arriver à l'avance et mémoriser juste avant. Il savait qu'il ne pourrait vraiment pas accepter que le staff ne soit pas compréhensif. Mais, il désirait également ne pas mettre Aiba en excuse. Alors, il se dépêcha et arriva avec une heure d'avance sur le plateau. Il mémorisa le texte rapidement, puis, quand l'heure fut venue, se dirigea vers le studio. Il essaya de se mettre dans le personnage mais il ne pouvait pas bien jouer. Ses pensées étaient trop tournées vers Aiba. Il se demandait ce qu'il faisait ici alors que son ami avait besoin de lui. Jun avait envie de tout envoyer balader et de retourner le voir mais, quand il y songea sérieusement, un de ses collègues le prit à part.

« Jun-kun, tout va bien ? Ça ne doit pas être facile d'être là alors qu'Aiba-san est à l'hôpital, ne ? Mais dis toi, qu'il n'est pas seul et puis, au moins, tu seras débarrassé de ces épisodes et tu seras tranquille après pour lui. Johnny-san est quand même, et je m'en excuse de dire ça, assez dur. Il aurait pu annuler tous vos projets. »
« Hum, et bien, au moins, si nous continuons tout cela, Masaki pourra revenir dans un Arashi qui n'aura pas bougé. Il y aura son même groupe. Si nous arrêtons tout, Arashi en souffrira et Masaki pensera y être responsable et au vue de comment il est, il culpabilisera toute sa vie... »
« Ah, je comprends mieux. Même si je ne pense pas que Johnny-san pense la même chose...mais quoiqu'il en soit, courage Jun-kun ! Les épisodes seront vite finis ! »
« Oui...c'est vrai...merci »
« ce n'est rien !
» lança t-il avant de faire une petite tape sur les épaules de Jun.

Matsumoto retrouva une légère envie et se mit à bien travailler. Dire qu'il ne pensait pas du tout à Aiba serait un mensonge mais son collègue avait raison. Il ne devait pas faire durer le tournage. Il continua donc et très bien mais, à cause de sa non bonne volonté du début, il termina le tournage beaucoup plus tard. En effet, il était 23h passé quand il pu enfin quitter le studio et se diriger vers l'hôpital. Il s'en voulait mais faisait tout pour arriver le plus vite possible. Après de longues minutes, il arriva enfin. Il ouvrit la porte de la chambre et vit Aiba, assis, regardant des feuilles. Jun s'avança vers lui et remarqua qu'il s'agissait de dessins.

« Excuse moi pour le retard...ça a été ton après midi ? » pas de réponses, il relança « ils sont tous partis ? »

Il s'avança encore et regarda les feuilles.

« C'est Riida qui t'a fait ces dessins ? Haha ils sont marrants ! On a vraiment des grosses têtes ! »

* Riida a du essayé de le faire rire...je me demande si ça a marché... *

Jun s'installa sur le lit et entoura Aiba avec son bras gauche.

« et sinon...tu as mangé ? »

Pas de réactions. Jun voulu dire quelque chose mais au même moment, son propre ventre se mit à gargouiller. Il se sentait gêné mais, soudain, Aiba releva sa tête vers lui. Il se sentait rougir mais planta son regard vers celui de Masaki. Jun cru voir un infime rire traverser les yeux de son ami, mais il n'en était pas sûr. Il se racla la gorge, s'éloigna de son ami et lui ébouriffa les cheveux. Puis, il s'allongea totalement sur le lit. Aiba le rejoignit en posant sa tête sur sa poitrine. Jun se mit à sourire, puis, amplifia leurs étreintes en l'entourant de ses bras et en lui caressant les cheveux, le visage et son dos. Aiba posa sa main libre sur l'épaule de Jun et lui serra son t-shirt doucement. Matsumoto continua de sourire et embrassa le front de son ami, plusieurs fois. Ils restèrent ainsi puis, Jun s'endormit. Il faut dire que cette étreinte lui procura un sentiment qu'il n'avait jamais connu auparavant. Il se sentait exactement à l'endroit où il devait être, auprès de la personne avec laquelle il devait être. De plus, la chaleur corporelle d'Aiba le berçait. Il avait l'impression de flotter. Mais, malheureusement, il refit encore un cauchemar. Il s'agissait encore de Jun qui hurlait à Aiba de ne pas partir et de ne pas les écouter. Matsumoto se réveilla encore en sursaut, le corps en sueur. Néanmoins, il remarqua aussi qu'Aiba n'était plus auprès de lui. Il ne semblait plus dans la chambre. Jun se leva rapidement et se dirigea vers l'extérieur.

« Auriez-vous vu Aiba-san, s'il vous plaît ? » demanda Jun à une infirmière qui passait devant lui.
« Aiba-san ? non. Je pensais qu'il était dans sa chambre. Mais, je vais prévenir d'autres infirmières tout de suite ! »
« Merci.
»

Jun se mit à sa recherche. Il courra rapidement dans tous les couloirs.

* où est-il ? Pourquoi il n'est pas resté dans sa chambre ? Qu'est ce qu'il fait ? *

Sa peur montait aussi. Il revoyait encore son cauchemar et le sentiment qu'il avait ressenti lors de ce dernier. Il devait le retrouver rapidement. Cela fut d'ailleurs chose faîte, après de longues minutes. Il le vit marcher en boitant en tenant le mur avec son bras libre. Il n'était d'ailleurs qu'à quelques pas de la sortie de l'hôpital. Désirait-il partir ? Fuir ? Jun se précipita vers lui.

« Mais ! Qu'est ce que tu fais ?! » lança t-il avant de se mettre face à lui.

Aiba ne répondit pas mais s'arrêta. Il se laissa ensuite glisser le long du mur, comme si il n'avait plus d'énergie pour le porter. Jun se laissa aussi tomber pour se mettre à sa hauteur.

« Pourquoi tu n'es pas resté dans la chambre ?! Allez viens, je vais t'aider. » énonça Jun en tirant Aiba pour qu'il se relève.

Une fois debout, Masaki fit tomber son visage sur l'épaule de Jun. Il n'avait décidément plus aucune énergie. Matsumoto le mit bien, puis, l'aida à marcher. Des infirmières arrivèrent en courant avec un fauteuil roulant. Jun l'emmena jusqu'à ce dernier et l'assit dessus. Masaki ferma les yeux. Matsumoto souffla un grand coup. Il avait eu si peur encore une fois. Il fit signe aux infirmières de les laisser seuls. Elles partirent donc après quelques instants. Jun voulait prendre la parole mais que dire ?

« tu...euh...pourquoi tu es parti ? Tu voulais sortir de l'hôpital ? Tu devrais me prévenir la prochaine fois, j'ai...j'ai eu peur...pour toi... »

Jun s'arrêta. Il voulait connaître ne serait-ce qu'une petite réaction de la part de son ami, mais, Aiba semblait s'être endormi. Matsumoto se mit à sourire très légèrement. Il continua ensuite le chemin jusqu'à la chambre. Une fois arrivés, il emmena le fauteuil jusqu'au plus près du lit, souleva doucement Aiba et l'allongea. Il mit la moitié de son corps en dessous des draps et remonta ces derniers sur le corps de l'endormi. Cette fois-ci, il décida de ne pas dormir dans le lit. Il prit l'une des chaises, la rapprocha, puis s'assit sur cette dernière. Il prit la main libre d'Aiba, posa ensuite sa tête sur les draps et ferma les yeux. Au moins en tenant la main de son ami, il saurait si ce dernier se lèvera ou non. Il s'endormit après de longues minutes.

Le lendemain matin, Jun avait encore refait le même cauchemar et se réveilla également en sursaut. Il n'y avait encore aucun autres membres. Matsumoto redressa sa tête, se massa le cou et vit qu'Aiba le regardait.

« Bonjour Masaki ! Tu as bien dormi ? »

Aiba ne répondit toujours pas mais, à la plus grande surprise de Jun, il avança sa main vers lui. Matsumoto en resta pétrifié. Les doigts de Masaki touchèrent désormais les cheveux de Jun. Ce dernier sentait qu'il rougissait. Il voulu dire quelque chose mais au même moment, Aiba toucha ses mèches. Jun fit des gros yeux. Était-il en train de le recoiffer ? Était-il en train de le faire avec tellement de douceur ? Cela lui évoquait un souvenir. Une douceur qu'il avait déjà connu récemment.

* Alors c'était lui qui m'avait caressé les cheveux avant que Nino me chatouille au studio ? *

Après quelques instants, Aiba arrêta de bouger ses doigts et commença à reprendre sa main, mais, Jun ne le laissa pas faire. Il attrapa sa main et la serra fort. Puis, il la fit glisser sur sa joue et la caressa. Matsumoto se laissait complètement aller et agissait sans réfléchir. Il ne s'était plus posé de questions depuis l'incident et il n'avait plus pensé à ses véritables sentiments pour Aiba. Il faut dire qu'il n'avait pas vraiment le temps et puis, il vivait désormais que pour lui. Alors, il réalisait ces marques d'affection sans se poser de questions, sans y réfléchir. Il lâcha néanmoins la main d'Aiba et se releva. Il s'étira et vit Nino arriver.

« Bonjour J ! »
« Ah bonjour Nino »
« tu as encore dormi ici ? »
« Oui, je suis arrivé tard hier et puis, c'est pas plus mal...
»

Jun s'éloigna d'Aiba et prit Nino à part.

« Il a essayé de prendre l'air cette nuit... »
« C'est à dire ? »
« Je me suis réveillé pendant la nuit et il n'était plus dans la chambre, je l'ai cherché partout et je l'ai finalement trouvé proche de la sortie de l'hôpital, boitant et vidé d'énergie... »
« Ah...tu penses qu'il a voulu partir de l'hôpital ? »
« Oui, je pense. Après tout, si il avait juste voulu prendre l'air, il aurait pu ouvrir la fenêtre de la chambre... »
« Mais ! Masa...Fin, heureusement que tu étais là...
» lança t-il avant de soupirer.

Nino s'avança vers Masaki, l'air de rien, en souriant.

« Hey ! Masa ! Bien dormi ? Riida m'a dit qu'il avait fait des dessins pour toi ! Haha ils sont là ? Il m'a dit tout à l'heure qu'il comptait te faire encore une caricature de nous quatre. Il a même parlé d'en faire beaucoup d'un certain Matsumoto Jun...qu'est ce que tu en penses ? On va tourner en bourrique ce pauvre J ? »
« Oï !!
» lança le concerné, faussement vexé.
« C'est tellement drôle tu ne trouves pas ? » continua Nino en s'asseyant sur la chaise où Jun avait dormi.

Jun lui sourit sincèrement. Masaki n'avait pas bronché mais il savait que ça lui faisait quand même du bien.

Les heures passaient et les membres arrivaient au fur et à mesure. D'autres partaient et d'autres venaient. Leurs occupations étaient assez nombreuses aujourd'hui. Mais tous, allaient directement voir Aiba lorsque celles-ci étaient terminées. L'après-midi était déjà presque finie. Puis, vint le moment où l'interne arriva pour parler à Jun. Ce dernier acquiesça et l'accompagna dans son « bureau ». L'interne lui désigna la chaise et Matsumoto s'y installa.

« Bien. Je vous ai donc fais venir car vous vous êtes désigné pour prendre en charge Aiba-san. »
« Oui. »
« Je vous ai préparé quelques petites choses. j'ai préparé des papiers pour qu'Aiba consulte l'un de mes confrères. »
« L'un de vos confrères ? »
« Oui, un psychologue...
»

Jun baissa la tête

« Mais...vous êtes sûr que cela est nécessaire ? Je ne pense pas que cela soit utile dans sa situation. »
« Dans sa situation ? Vous voulez dire une idole ? »
« Non fin... »
« écoutez, vous savez, beaucoup d'idoles consultent un psychologue quand ils ne peuvent plus supporter leurs métiers. »
« Mais ! Masaki n'a pas ce problème ! »
« ..alors comment expliquez-vous qu'il soit en état de choc ? »
« C'est lui...il a été... »
« Oui ? »
« Non...je...je l'ignore...
» abandonna Jun.

Il ne préférait pas parler de tout cela avec l'interne. Cela ne le concernait pas après tout. Il prit les papiers et accepta faussement l'idée du psychologue.

« Pour finir, comme je vous l'ai dis hier, il a besoin de compagnie. »
« Oui, je serai là. »
« Je sais que vous allez tout faire pour lui. Après tout, c'est ce que vous avez fait depuis que vous l'avez emmené ici. Néanmoins, si vous êtes face à un problème, n'hésitez pas à m'appeler. Ne restez pas seul. »
« Je comprends. »
« Tenez, voici mes numéros. Le numéro où vous pouvez me joindre à l'hôpital et mon portable. Les deux sont à utiliser à n'importe quelle heure si vous en ressentez le besoin. »
« Merci, docteur, d'avoir prit soin de lui
» énonça t-il en s'inclinant.
« Ce n'est rien. Vous êtes donc prêt à partir avec lui demain matin. Je vais vous demander de remplir une fiche de sortie tout de suite. »
« je comprends. Ah et pourrais-je avoir combien Aiba-san vous doit pour son séjour, s'il vous plait ? »
« Vous...vous souhaitez payer ? »
« Oui. »
« Hum...d'accord.
»

Le médecin sortit donc les deux papiers et Jun s'appliqua à les remplir. Une fois fait, Jun le salua, le remercia encore en s'inclinant et rentra dans la chambre.

« Ah. Alors c'était pour la sortie de demain ? » lança Sho en souriant légèrement.
« Oui. Tout est prêt. On partira demain matin. »

Après un certains moments, la nuit tomba. Jun décida de rentrer chez lui pour préparer la venue d'Aiba.

« à demain matin Masaki ! » énonça t-il en le regardant droit dans les yeux.

Il prit également les sac qu'ils avaient apporté pour lui et demanda à Nino si il pouvait lui parler.

« Est-ce que tu pourrais rester ici toute la nuit ? J'ai pas envie qu'il refasse comme la nuit dernière... »
« Oui ne t'en fais pas, J. C'était déjà prévu
» répondit-il, en souriant largement.

On pouvait voir que Jun en était rassuré. Il salua Nino et parti. Une fois arrivé chez lui, il lâcha les deux sac et s'appuya sur la porte. Il soupira, puis, observa son appartement. Après quelques secondes, il ramassa les deux sac et les posa sur son lit, puis, il prépara la chambre à coucher en amenant le futon dans la pièce. Il préférait dormir auprès de lui. Il vida ensuite la moitié d'une étagère pour mettre ses vêtements, posa ses affaires de toilette dans la salle de bain et enfin, rangea ses mangas dans la deuxième table à chevet qu'il possédait. Une fois fait, il se posa sur son lit. Sur son bureau, il vit son calepin. Il ne s'était pas souvenu de là où il l'avait posé lorsqu'il l'avait montré à Nino. Il le prit dans ses mains, puis, le glissa en dessous du matelas de son lit. Il ne désirait pas du tout qu'Aiba tombe sur lui. Il alla ensuite, dans sa cuisine et remarqua qu'il n'avait pas grand chose. Alors il sortit faire les courses. Une fois fini, il rangea un peu l'appartement puis, vérifia son portable et se fit à manger. Il regarda ensuite la télévision, mit son réveil et alla s'endormir à la fois pressé et nerveux pour demain.

De longues heures plus tard, son réveil sonna. Dans un bond, il se prépara et sortit vite de chez lui. Il prit sa voiture et se dirigea vers l'hôpital. Une fois arrivé, il passa du côté des livraisons comme à son habitude mais cette fois-ci, il n'en cru pas ses yeux. Il y avait une foule et il comprit qu'il s'agissait des fans. Il fut d'ailleurs reconnu par eux. Lui qui voulait se dépêcher de le retrouver, dû vivre un bain de foule.

« MATSUMOTO-SAN !!!!! » hurlaient les fans avant de se précipiter vers lui.

Jun n'en revenait pas. Comment savaient-ils qu'il serait là. Comment savaient-ils qu'Aiba serait à cet hôpital ?

« Laissez moi passer s'il vous plaît » énonça Jun, calmement.

Après tout, il s'agissait de leurs fans. Ils n'avaient pas le moindre envie de les engueuler même si son impatience était omniprésente. Alors, il les écarta lorsqu'ils l'empêchaient de passer, mais il s'arrête là. Certains fans évoquaient Aiba et son état mais Jun ne répondit rien. Il s'enferma dans sa bulle et ne souhaitait que rentrer rapidement le voir. Une fois fait, il souffla fort et avança vers la chambre. Il ouvrit la porte et vit Nino.

« Hey J ! tu as réussi à passer ? »
« O...oui, mais tu sais comment s'est dehors ? »
« Oui, Sho m'a appelé pour me dire que dans les réseaux sociaux et les forums, la nouvelle de Masaki à l'hôpital se répandait rapidement. »
« Mais, comment les fans ont ils fait pour savoir dans quel hôpital il était? »
« Tu sais, quand je me suis fait repéré dans les couloirs et pourchassé par des filles, ça a dû y jouer. »
« Ah...oui c'est vrai...Bref, dans tous les cas...
» lança t-il avant de s'approcher d'Aiba qui regardait la fenêtre. « Bonjour Masaki ! »

Ce dernier ne se retourna pas. Nino tira la veste de Jun et emmena ce dernier un peu plus loin.

« Tout va bien Nino ? »
« Hum...oui. Il est juste bloqué sur la fenêtre encore...»
« Ah...et il a bien dormi ? »
« J'en ai pas l'impression. Il a beaucoup bougé et s'est réveillé plusieurs fois... »
« Tu n'as pas beaucoup dormi non plus je suppose... »
« Oui, mais ça c'est pas grave ! Au fait, j'ai gardé son portable avec moi. Je vais essayé de le débloqué, je te tiens au courant. Tu sais, je pense que vivre chez toi, lui fera vraiment du bien. »
« j'espère. Ah et je voulais te demander deux service. »
« Oui ? »
« Pourrais-tu nous aider à sortir ? »
« Ah ? Aimerais-tu que je fasse diversion ?
» lança Nino en souriant en coin.
« Exactement. »
« Ok je m'en charge ! Et la deuxième chose ? »
« Pourrais-tu prévenir la famille d'Aiba ? Je n'ai pas leurs numéros et j'ai pas envie que Masaki sache que je les ai contacté. »
« Okay ! C'est vrai que j'ai l'impression aussi qu'il n'en a pas envie. »
« Merci. »
« Ce n'est rien ! Tu veux y aller maintenant ? »
« Je vais juste prévenir le médecin et préparer Masaki. »
« Occupes toi des médecins, je me charge de Masa. »
« Ok Nino, à toute
»

Jun sortit de la chambre. Il trouva les infirmières et leurs expliqua qu'il allait partir avec Aiba. Elles acquiescèrent. L'interne avait du les mettre au courant. Elles lui parlèrent des fans dehors et Jun leurs affirma, qu'il s'en chargeait à l'aide de Ninomiya-san. Elles semblèrent lui faire confiance et Jun revint dans la chambre. Il vit que Masaki était dans le fauteuil et semblait prêt à partir. Nino sourit à Matsumoto, lui annonça qu'il serait à la zone de livraison et parti de la chambre. Jun poussa le fauteuil à l'extérieur et se dirigea vers l'entrée. Il s'arrêta avant de passer les portes de cette dernière. Il guetta si il y avait des fans, mais le passage semblait libéré. Jun poussa le fauteuil, tout en étant sur ses gardes. Pourquoi désirait-il qu'Aiba ne voit aucun fans ? Il désirait tout simplement pas que les fans aggravent sont état. Il aime ses fans, mais il sait également que leur amour peut être trop entreprenant et trop curieux. Masaki ne peut pas parler, ne peut pas regarder les autres, peut à tout moment s'effondrer ou à tout moment être violent. Il ne peut donc pas les voir.

Jun poussa de plus en plus vite en voyant que sa voiture n'était pas très loin. Il ouvrit la portière passagère et y glissa Aiba doucement. Puis, lui mit sa ceinture et ferma la porte. Il voulu également prendre place mais, il vit au même moment, quelque chose qui lui glaça le sang. Un homme les regardait au loin en souriant. Jun fronça les paupières.

* c'est...c'est l'homme de la photo ! *

Jun ne réfléchit pas plus et couru vers lui. Mais, alors qu'il était en train de le rattraper, Jun se fit remarquer par les fans. Ces derniers se mirent à courir vers lui. Il perdit sa concentration, les regarda et l'homme était désormais introuvable. Jun frappa violemment dans le poteau qui était à côté et se retourna. Il vit Nino lui faire l'air de quelqu'un qui serait en train de dire « mais qu'est ce que tu fais ?! » et couru vers sa voiture. Il remarqua, à cet instant, que la portière d'Aiba était ouverte. Il se dépêcha de venir vers lui. Aiba respirait mal, il suffoquait. Jun ferma sa portière, ouvrit la sienne et alluma le contact. Les fans semblaient sûrement résignés car ils n'essayèrent pas de suivre la voiture ni même de frapper aux vitres. Jun pu donc conduire de manière plus sereine. Depuis la fuite, il tenait fermement la main d'Aiba dès qu'il le pouvait. Ce dernier semblait se calmer peu à peu.

« Courage Masaki ! On est bientôt chez moi ! »

Après de longues minutes, ils arrivèrent. Jun se précipita vers la portière du passager, le fit sortir doucement et le prit dans ses bras rapidement.

« Tout est fini...je suis là. »

il amplifia son étreinte en lui serrant les cheveux. Masaki tremblait encore mais il respirait presque normalement. Jun s'éloigna légèrement et lui sourit. Il l'aida ensuite à marcher, prirent l'ascenseur et arrivèrent enfin à l'appartement de Jun. Il entra et emmena Aiba sur le canapé.

« Voilà, tu seras mieux ici. » lança t-il souriant avant de partir en direction de la cuisine, de servir un verre d'eau et de l'apporter à Aiba. « Tiens, ça te fera du bien. »

Jun respira un bon coup et alla se servir un verre également. Il avait été à deux doigts d'attraper l'homme de la photo, à deux doigts. Il décida néanmoins de ne plus y penser maintenant. Il préférait bien accueillir Aiba. Il le rejoignit sur le canapé, lui caressa les cheveux et lui expliqua qu'il était désormais chez lui et qu'il fallait qu'il se sente ainsi. Aiba regarda ses pieds, Jun enleva la veste de son ami et la posa dans l'entrée. Il alluma ensuite la télévision. Ils regardèrent un film qui passait. Jun tenta de commenter mais Aiba resta fixé sur l'écran, sans un mot. Deux heures plus tard, il remarqua que Masaki avait des petits yeux. Il l'emmena dans sa chambre et l'allongea sur le lit.

« Tu dois être fatigué. Apparemment, tu n'as pas bien dormi cette nuit... » énonça calmement Jun. « donc dors ! » continua t-il cette fois ci sur un ton un peu plus sévère.

Masaki tenta de se relever mais Jun l'arrêta.

« J'ai dis dors ! » lança t-il encore d'une manière sévère.

Aiba se rallongea et ferma les yeux. Jun l'embrassa sur le front, puis, ferma la porte. Matsumoto s'installa sur le canapé et fit la cuisine. Il y passa de longues minutes, ouvrit la porte de sa chambre, et en voyant que son ami avait encore les yeux clos, comprit qu'il allait emballé les assiettes et la garder pour plus tard. Il laissa la porte entrouverte et s'activa à ranger la nourriture. Soudain, son portable sonna. Il s'agissait de Nino.

« Moshi Moshi Nino »
« J ! il y a du nouveau »
« sur Masaki ? »
« Oui...j'ai fais comme tu as dis, j'ai prévenu sa famille. Ils se sont bien sûr inquiétés mais son père m'a aussi dit que Masa était venu le voir il y a quelques jours pour lui laisser quelque chose. »
« Quelque chose ? »
« Un carton rempli. »
« Hein ? Mais... »
« J'ai été à Chiba tout à l'heure, j'ai pris le carton avec moi et je l'ai ouvert juste avant de t'appeler. »
« Qu'est ce que tu as trouvé ? »
« Tu ne vas pas me croire, il y a des objets lui appartenant... »
« Des objets à lui ?
» le coupa Jun
« Oui mais ils sont dans un sale état. Certains ont été brûlé, d'autres cassés et déchirés. Il y a aussi des lettres de menaces non signées et un nombre incalculable de copies de la photo qu'on a vu... »

Jun baissa le téléphone. Il n'en revenait pas. Il s'avança doucement vers sa chambre, regarda Aiba endormi à travers le petit espace que laissait la porte et prit la parole dans un infime son.

« Masaki...qu'est ce que tu nous as caché ? »






Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 28 Mai - 21:43

Hannnnnnnnnnnnnnnnnnnn je veux la suite j'ai adorer je veux savoir, je veux savoirrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr c'est pas juste snif, tu as beau dire que c'est un pavé je trouve que ce n'est pas assez.
j'aime toujours autant ta ficccc merci onee-channnnn daisukiiiiiiiiiiiii


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 28 Mai - 21:46

Merci d'être toujours autant fidèle à ma fic ma oneeeee-chaaaaaan <333333
tu sauras bientôt xDDD
han ben c'est quand même 8 pages xDD mais ça me touche que tu en veuilles + <33
Merciiiiiiiiiiiiiiiii <3333333333333333 daisukiiiiiiii <3333333333
Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 723
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 28 Mai - 22:33

Raaaaaahhhhhhhhhh sadique!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (oui je me répète mais quand c'est vrai faut le dire!!!!!)

Ta fic devient de plus en plus prenante... je veux la suite.

Merci pour ton chapitre mais je veux la suite!


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 28 Mai - 22:39

Moi aussi je veux la suite~

Jun fait encore ses cauchemars... Oui il ressent la peur que Masaki parte, le quitte, fasse une bêtise... ce genre de chose.
Mais en tout cas Aiba n'arrive pas à bien dormir s'il n'est pas dans les bras de Jun d'après ce que j'ai compris... Donc il l'aime aussi sans doute... mais ne sais comment le dire, enfin n'a su. Puisque maintenant il est en état de choc. Bien qu'il semble y avoir une amélioration comme Jun arrive a percevoir certaines choses, puis il y a aussi le fait qu'il lui ai touché les cheveux. Enfin tout ça est bien compliqué.

Les autres membres ont tous très bien compris les sentiments de Jun. Et le fait qu'ils réagissent comme ça à ce propos est réjouissant huhu.
Nino est très complice avec Jun, j'aime bien ça.
C'était marrant le passage à propos des fan. Nino diversion x)

Bon Jun a faillit choper le type de la photo, mais y'a ces fans là~ grrr
Enfin ca aurait été trop facile s'il l'avait eu tout de suite.
En tout cas ce type est très intriguant. Mais on peut déjà se douter qu'il est à l'origine de l'état actuel d'Aiba.

Jun est au petit soins pour lui et s'inquiète vraiment, même au point de ne as arriver à travailler comme il faut. (Mais on remercie son collègue de l'avoir encouragé). Et puis même chez lui. j'aime bien cette autorité qu'il exerce sur lui. Sévère mais doux à la fois.

Que signifie tout ce qu'il y a dans le carton... Et ces lettres de menaces... de la même personne qu'il avait eu au téléphone l'autre fois je présume, et donc peut être le type qui l'a poussé dans le garage du studio et celui qui était devant l'hôpital qui est on est sur celui de la photo. Maah tout ca m'intrigue fort beaucoup~

Merci pour ce chapitre. (Qui aurait pu être encore plus long haha) :p




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 28 Mai - 23:19

heca-chan : moi ? sadique ? *part se cacher*
wouaa ça me touche que tu dises ça ** j'avais peur qu'il y ait trop de longueurs mais je suis contente que tu trouves qu'elle est prenante <3
ouais je vais essayer de me dépêcher xDD
merci encore de me lire en tout cas <33

Selo: haha pour ce qui est du fait qu'Aiba dorme mieux dans les bras de Jun, tu n'as pas tout bon xD mais ça tu le comprendras un peu plus tard. Il y a des détails que je n'ai pas écris puisque je n'écris que ce que Jun voit ( Au début, c'était pas facile d'être un narrateur interne, mais maintenant je prends l'habitude. On m'a dit qu'on se mettait + à la place de Jun grâce à ça en + :O ). Donc, comme Aiba a dormi au côté de Nino et que Jun n'était pas là, il y a forcément des détails en moins ^^ Mais c'est vrai qu'Aiba est peu à peu sorti de son état de choc et qu'il est légèrement redevenu "lui" aux côtés de Jun. Il le regarde dans les yeux, pose sa tête sur sa poitrine, touche et tire son t-shirt, touche ses cheveux etc...alors qu'avec les autres membres, et surtout Ohno et Sho, il ne les a toujours pas regardé. Il n'y a que Nino, de temps à autres, qui peut profiter d'un regard. Mais, je pense aussi que le côté " sévère " de Jun, l'aide à sortir. ça lui fait un électrochoc ( mais il y a aussi d'autres raisons *repart se cacher* )

tu me fais trop rire xDD
Ouaip entre détective et apprenti, ils se serrent les coudes xDD
xDD ouais, j'ai bien aimé xDD aussi le coup du dessin et du " on va tourner en bourrique ce pauvre J ? " xDD

Ouaip, trop facile xD

vii, c'est comme ça que j'imagine Jun. Et puis, je l'ai toujours vu comme ça dans les émissions. Il a des excès de colère ou d'agacement, mais, il sourit quand même à la fin. y'a qu'à voir quand Aiba lui demandait de faire des choses loufoques, Jun soupirait l'air de dire " t'es sérieux ? " et puis finalement, le faisait quand même avec un sourire sincère. Enfin, puis, ils s'occupent beaucoup d'eux breeeeeeeef xD

Tu es en pleine réflexion à ce que je vois xD toi aussi, tu mènes l'enquête ? xD :P

ça me touche vraiment beaucoup <3 je pensais vraiment qu'il était déjà trop long et que ça vous lasserait à force mais vous en redemandez <3 vous êtes vraiment adorables *___* Merci encore pour tout ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
mystic18
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 37
Localisation : durtal
Emploi/loisirs : je passe le plus possible de temps devant les dramas
Humeur : ca va bien
Bélier Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Sam 1 Juin - 19:33

ok je viens de tout lire et j'avoue que j'ai adoré du début au dernier chapitre posté, j'ai même arrêté de respirer à certains moment, je ne vais pas faire un trop long commentaire
juste que j'aime que ce soit jun qui s'occupe de masaki, il y a trop de zones d'ombres encore et tu arrêtes tes chapitres de façon très sadique hihihi
merci et vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Sam 1 Juin - 20:23

haaan merci mystic *___*
ah ? tu n'as pas respiré où ? :P
oui héhé, j'aime être sadique pour mes fins de chapitres xDDD
merci de me lire <33
Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 11 Juin - 8:55

hey ~ me voici pour la suite encore plus longue que le chapitre du dessus ^^ j'ai fais 9 pages complètes xDD qui sait peut être que le dernier chapitre fera 100 pages *out*
j'espère que vous aimerez <3 bonne lecture


L'impensable vérité

Chapitre 12


Jun continuait de baisser son portable doucement, les yeux plantés vers l'endormi. Avait-il mal entendu ? Il n'en revenait décidément pas. Les mots de Nino se répétaient dans sa tête. « Certains ont été brûlés, d'autres cassés et déchirés. Il y a aussi des lettres de menaces non signées et un nombre incalculable de copies de la photo qu'on a vu... » jusqu'à ce qu'il se laisse tomber sur son canapé, qu'il lâche le téléphone sans s'en apercevoir et qu'il plonge ses mains dans ses cheveux. Il ne ressentait et n'entendait plus rien à cet instant. Ce silence prolongea pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'il entende la voix qu'il avait oublié depuis un long instant. Il sortit de son état et reprit son portable.

« Jun ? Tu es toujours là ? »
« Oui pardon, je... »
« ça t'a secoué, hein ? Je suis dans le même état...
»

Jun rapprocha son téléphone de son oreille et le serra fermement avec ses doigts.

« Jun... » énonça très doucement Nino.
« Oui ? » répondit-il de la même manière
« Où est Masa, là ? »
« Il...il...dort dans ma chambre.
»

il eut un silence puis, après quelques instants, Nino le brisa toujours très calmement.

« dis... »
« Oui ? »
« est ce que je pourrais passer chez toi, tout à l'heure ? je...il... »
« bien sûr, viens. »
« merci.. »
« ça va aller Nino ? »
« Oui, oui. C'est juste que...enfin bref je garde le carton chez moi, ok ? »
« Oui c'est mieux, tu as raison. »
« Je passerai tout à l'heure alors. »
« Oui, à toute Nino »
« Bye.
»

et ils raccrochèrent. Jun aurait aimé donner beaucoup plus de soutien à Nino car il avait senti que cela aurait été le bienvenu mais, il n'avait pas pu. Moralement, il en avait été incapable.
Il regarda un peu son portable, puis, le posa sur la table présente devant son canapé et se leva. Il alla se chercher un verre d'eau, le bu d'une traite puis se resserra. Il ne savait pas quoi faire. La révélation de Nino le hantait encore. Il se sentait littéralement désarmé. Jamais il n'aurait pu imaginer qu'Aiba lui avait et leurs avait cacher ça. Que signifiait ce carton ? L'homme de la photo qu'il avait vu à l'hôpital était-il responsable de tout cela ? Les questions fusaient et Jun, après quelques instants, se mit à faire les cent pas dans son salon. Ses sentiments se mélangeaient. Il avait envie de frapper le mur, de courir, de crier mais également de le serrer très fort pendant des heures. Il s'arrêta de marcher pendant quelques instants avant de se diriger vers sa chambre calmement. Il entra à peine mais, il se stoppa. Aiba était debout en train de se tenir au mur, près de la fenêtre. Il regardait dehors.

« Masaki ? Tu ne dors plus ? »

pas de réponses. Néanmoins, Jun s'avança vers lui.

« il fait beau aujourd'hui, ne ? »

Aiba ne broncha toujours pas. Son état de choc était toujours omniprésent. Alors qu'il allait dire quelque chose, le ventre de Masaki se fit entendre. Jun sourit mais ce qu'il voyait le blessait. Aiba ne semblait plus être en union avec son corps. Il n'avait pas réagit, pas du tout. Jun le prit néanmoins pas la taille et l'aida à marcher.

« Je t'ai préparé à manger. »

Jun aida Aiba jusqu'à la cuisine et l'installa sur l'une des chaises présentes. Il ouvrit le frigo et en sortit les assiettes qu'il avait mis de côté. Il sortit également une cuillère car Aiba ne pouvait manger qu'avec ça et posa tout ceci devant lui. Il lui fit ses gros yeux pour qu'il veuille manger et ce dernier s'exécuta. Jun s'installa face à lui et l'aida à manger dès qu'il n'y arrivait pas. Après qu'il eut fini, Jun l'amena jusqu'au canapé et l'assit. Il alluma ensuite la télévision avant de s'installer juste à côté de lui. Matsumoto pensait qu'Aiba resterait fixé sur cette dernière mais, il constata qu'il fermait les yeux en les plissant de temps à autres, la tête cambrée en arrière. Jun caressa délicatement sa joue et lui sourit. À ce contact, Aiba ouvrit ses yeux et se tourna vers Jun. Ce dernier planta également son regard vers lui et, c'est sans se contrôler, qu'il avança son visage. Dans cet état hypnotique, il ne se rendait pas compte que leurs lèvres n'étaient désormais séparées que par une infime ligne imaginaire. Il prit le visage d'Aiba entre ses mains, serra ses cheveux et avança encore un peu. Mais, la sonnette de son appartement, le réveilla. Il fit des gros yeux en se rendant compte de ce qu'il était en train de faire. Il s'éloigna doucement et remarqua qu'Aiba était encore ailleurs, dans son état de choc. Jun rougissait néanmoins.

* mais...qu'est ce qui...pourquoi j'ai...aaaaaaaargh !!! je comprends rien *

Jun ne pensait qu'à ce qu'il aurait pu se produire mais la sonnette de son appartement se refit entendre et Matsumoto se précipita vers la porte. Il ouvrit cette dernière et vit Nino essoufflé.

« Nino ? »
« Oui. J'ai pas pu attendre plus longtemps. Il dort encore ? »
« Non...
» lança Jun avant de s'éloigner de la porte pour lui montrer qu'Aiba était sur le canapé.

Nino s'avança tout de suite à l'intérieur. Jun ferma la porte. Il rougissait encore, il tenta néanmoins de ralentir les battements de son cœur. Il se servit un verre d'eau et souffla un grand coup. Puis, rejoignit Nino. Ce dernier fixait Masaki de loin.

« Nino ? »

Ce dernier sursauta et se tourna vers Jun

« Ah J ! oui, tout va bien alors depuis que je t'ai appelé ? »
« Oui, il s'est réveillé, je lui ai donné à manger et là on...euh...on...
» bredouilla Jun, en repensant à ce qu'il était sur le point de se passer avec Aiba.
« vous ? »

Nino s'avança vers Jun.

« J ? pourquoi tu rougis comme ça ? » lança t-il en riant.
« C'est que...euh...je... »

Jun tentait de calmer son cœur et souffla un grand coup une nouvelle fois.

« ...j'ai... » énonça t-il avant de se racler la gorge « j'ai allumé la télévision et après tu es arrivé, voilà. »
« Oki. Mais...
» lança Nino en posant ses deux mains sur les épaules de Jun « pourquoi tu rougis comme ça ? Ça ne te ressemble pas. Aurais-tu fait quelque chose ? » continua t-il en souriant en coin.
« Non...j'ai...j'ai rien fais du tout... » tenta Jun en s'éloignant de Nino.

Matsumoto pensait d'ailleurs que son ami serait passé à autres choses mais lorsqu'il se retourna, il vit que Nino le fixait en riant. Jun soupira et se dirigea vers sa salle de bain. Il regarda son reflet à travail la glace, puis passa de l'eau sur son visage. Il alla ensuite retrouver ses deux amis, content d'avoir enfin repris possession de son cœur et de l'avoir quelque peu calmé. Il remarqua que Nino s'était installé près d'Aiba sur le canapé. Jun s'avança vers eux et Nino demanda si il pouvait lui parler. Matsumoto acquiesça et ils se dirigèrent vers l'entrée, assez loin de Masaki.

« Jun...j'ai caché le carton chez moi... » commença Nino en chuchotant.
« Ah...oui... »
« mais je n'ai rien dis à ses parents. Ils ne savent d'ailleurs pas ce qu'il y a dedans. »
« Hein ? »
« Oui, Masa est venu à Chiba, l'a fermé avec beaucoup de scotch, l'a mis dans sa chambre et leurs a demander de ne pas y faire attention, que c'était juste certaines de ses affaires et qu'il n'avait plus de places chez lui. »
« Hum... »
« Oui, il a juste voulu l'enlever de chez lui et je le comprends...quand j'ai vu ce qu'il y avait dedans...j'ai...eu si peur...
»

Jun posa sa main sur l'épaule de Nino et lui caressa cette dernière. Matsumoto voyait des larmes aux creux des yeux de son ami. Il serra fermement son étreinte. Nino sembla néanmoins ravaler ses larmes et il s'éloigna doucement de Jun.

« Tu sais quand on est venu chez lui... »
« Oui ? »
« Tu n'as pas trouvé ça bizarre qu'il n'y ait pas d'animaux ? »
« Hein ? »
« Oui..je pensais qu'il te l'avait dit aussi mais, il s'est prit un petit chien dernièrement. »
« Hein ? »
« Je ne sais pas où il est...et je t'avoue que je n'y avais pas pensé avec tout ça...mais...ses parents m'en ont parlé. Ils m'ont demandé si il y avait quelqu'un pour s'occuper de lui vu que Masa avait été à l'hôpital. Et, je leurs ai dis que j'allais voir mais bon...quand on est venu à son appartement, il n'y avait aucune trace d'un petit chien... »
« et c'est sûr que Masaki l'avait récemment ? Il l'a bien prit ? »
« Oui, il m'en parlait de temps à autres et puis je l'ai déjà vu chez lui... »
« et...tu as une photo de lui ? »
« hum non...aaaah attends !
»

Jun fit des gros yeux et observa Nino qui sortit son portable. Il fouilla dans ce dernier puis, s'arrêta.

« Comme quoi, sa manie de m'envoyer pleins de photos est bénéfique en fait... »

Nino sourit et tendit la photo à Jun qui la regarda avec concentration. Il s'agissait d'un petit shiba inu tout blanc, qui devait être âgé que de quelques mois tant il était minuscule. Jun s'envoya la photo sur son portable et redonna le portable à Nino.

« tu sais comment il s'appelle ? » relança Jun les sourcils froncés.
« Hum...Yuki je crois. »
« ...dac
» répondit Jun en réfléchissant.

Puis, il prit son calepin et ajouta

• a prit un petit chien
• le petit chien est introuvable chez lui.
• le sait-il ?

Jun releva le visage et vit que Nino lui souriait légèrement. Néanmoins, Matsumoto rangea son calepin juste après car il remarqua qu'Aiba le regardait. Nino vint voir Masaki tout de suite. Aiba fixa encore Jun puis, déplaça doucement son regard vers son ami d'enfance.

« Alors Masa, tu as dormi un peu ? » lança t-il avant de s'asseoir à côté d'Aiba.

Nino se retourna vers Jun et soupira légèrement mais au même moment, Aiba laissa tomber sa tête sur son dos. Nino en sembla étonné puis, se retourna et prit Masaki dans ses bras. Il amplifia son étreinte tout en plongeant son visage dans le cou d'Aiba.

« Masaki... » énonça t-il dans un souffle avant de caresser le dos d'Aiba.

Ce dernier ne broncha toujours pas mais Jun savait que ce qu'il venait de faire, rendait infiniment heureux Nino qui n'avait eu droit qu'à quelques regards de son meilleur ami depuis l'incident. Jun les laissa seuls et entra dans sa chambre. Il préférait les laisser, tous les deux. Nino avait besoin de ce moment, Jun en était persuadé. Il laissa sa porte légèrement entrouverte, s'installa sur la chaise de son bureau et sortit son calepin. Il le regarda de longues minutes.

* il faut que je trouve le moyen de reconstruire ce puzzle ! Il faut que je réfléchisse à tout ça ! Déjà Masaki semble avoir été dans ce host club. Ensuite, il a été pris en photo là-bas. Hum...il faut que je retrouve ce club. Mais il y en a des centaines dans cette ville... *

Jun soupira puis, par un élan, se saisit d'une feuille de papier, y nota tout en haut « choses nécessaires pour trouver la vérité » et y inscrivit « trouver le club et cet homme ». Puis, il tourna les pages de son calepin rapidement.

* hum...pourquoi aurait-il été blessé à ce point ? Qu'est ce qu'il aurait pu faire pour mériter ça ? Au vue de comment il était ces dernières semaines...Non, ces derniers mois...il ne semblait pas avoir sa maladresse d'antan et Masaki ne peut pas blesser quelqu'un, c'est pas possible...hum...je n'ai jamais entendu quelqu'un se plaindre de lui...aurait-il blessé quelqu'un dans la rue qui voudrait se venger ? Hum...aurait-il blessé cet host ? Ah ! Oui, ça se tient ! Il lui a fait du mal et il se venge, pour ça qu'il semblait si heureux que Masaki ait été à cet hôpital... *

Jun commença à noter sur la grande feuille « subit la vengeance de l'host de la photo » mais s'arrêta.

* Non, il n'a pas pu le blesser. Comment aurait-il pu le faire ? *

Jun tapota la feuille avec le stylo puis, garda néanmoins cette hypothèse et n'effaça pas cette dernière. Il voulu continuer, mais au même moment, il vit sa porte s'ouvrir, quelqu'un entrait dans la chambre. Jun, par réflexe, rangea son calepin dans sa poche et la feuille dans le tiroir. Mais, il comprit quelques secondes plus tard, qu'il s'agissait seulement de Nino. Ce dernier s'assit sur le lit de Jun.

« ...merci J...de nous avoir laissé »
« C'est normal Nino. Je suis vraiment heureux qu'il se soit un peu ouvert à toi. »
« Oui...moi aussi... »
« Dis, tu veux rester avec nous ? »
« Oui avec plaisir !
» lança Nino retrouvant son énergie.
« Ok, on fait ça alors ! »

Ils sortirent ensuite ensemble de la chambre et se dirigèrent vers Aiba qui regardait fixement la porte d'entrée. Jun s'installa à ses côtés et prit la parole en souriant.

« Masaki, Nino reste avec nous ! »

Aiba continua de regarder la porte d'entrée, le regard fixe. Jun se tourna vers Nino. Ce dernier lui souriait sincèrement. Il se mit ensuite en quête d'une console de jeu mais il se résigna. Jun lui informa qu'il n'en avait pas. Nino soupira mais chercha une autre activité. Jun l'aida également tout en jetant des regards vers Aiba, guettant une amélioration qu'il pourrait avoir. Mais, Masaki ne bronchait toujours pas.

Après de longues minutes, ils décidèrent tous les deux de jouer à des jeux. Ils savaient qu'Aiba ne serait pas vraiment « là ». Mais, ils pensaient que ça pourrait lui changer les idées. Jun sortit son kendama (bilboquets japonais) qu'il avait acheté il y a quelques mois et le posa sur la table du salon. Nino releva Aiba, l'aida à marcher et l'installa sur le fauteuil du canapé. Il pouvait ainsi les voir parfaitement. Jun prit le kendama.

« Donc, on dit que celui qui perd a un gage ? »
« euh tu es sûr J ?
» répondit Nino en souriant
« Oui ! De toute manière je ne perdrai pas face à toi ! »

Nino se mit à rire et Jun regarda Aiba qui lui, fixait le sol.

« Bon, on y va ? » relança Jun en laissant tomber la boule.
« On y va !! »

Jun commença donc. Il n'y arriva pas et donna le jouet à Nino. Ce dernier devint subitement sérieux mais Jun lui fit des chatouilles rapides en rigolant. Nino protesta puis, se concentra. Il ne rata pas et Matsumoto râla gentiment.

« Alooooooooooooors Matsumoto Jun va avoir un gage » lança Nino en jetant des regards vers Aiba.
« Mouis... » continua Jun en soupirant.
« tu as une idée Masa ? » pas de réponses, il reprit « haha je sais ! Tu vas te déguiser ! »
« Hééééééééééééé ? Mais en quoi ?
» soupira Jun « tu sais je n'ai pas de déguisement chez moi » lança t-il cette fois ci avec plus d'énergie.

Pensait-il être libéré de cette punition vu qu'il n'avait pas de déguisement ? Oui. Mais, Nino garda son sourire et alla dans l'armoire de Jun rapidement. Ce dernier le suivit en protestant de ne pas toucher à ses affaires. Nino fit comme si il n'écoutait pas et trouva des vieux habits qui devaient dater de son adolescence. Il trouva également des costumes-cravates. Nino sortit tout cela et désigna à Jun certains vêtements. Il lui donna, pour finir, une chemise à fleur multicolore ainsi qu'un costume bleu et un nœud papillon vert. Jun fit des gros yeux.

* c'est quoi ce mélange qu'il a fait ?! *

mais il se résigna. Il soupira, prit ses vêtements et alla dans la salle de bain. Après quelques minutes il sortit habillé avec cela. Il bouillonna surtout lorsqu'il vit que Nino riait énormément en le regardant. Vexé, il alla dans le salon et s'installa tout de suite sur le canapé. Il sentait le regard d'Aiba sur lui mais il tenta de se cacher quand même, en baissant sa tête et en se recroquevillant le plus possible. Nino arriva tout de suite, toujours en rigolant. Il s'installa ensuite juste à côté de lui et prit la parole en chuchotant.

« il n'a même pas souri...enfin en tout cas, reste comme ça, ne ? On ne sait jamais si à force y'a un changement avec lui.. »
« Mais...tu veux dire toute l'après-midi ? »
« Oui !
» lança Nino en retrouvant son fou rire « tu le gardes toute l'après-midi ! »

Jun fit un long soupire mais se mit quand même à sourire sincèrement après quelques instants.
L'après-midi continua et ils n'arrêtèrent pas de se faire des gages mutuels. Ils avaient mis des habits plus loufoques les uns que les autres, avaient chanté, dansé, fait des imitations et des concours de grimaces. Après quatre heures, ils n'en pouvaient plus. Ils s'arrêtèrent donc et s'installèrent sur le canapé. Aiba n'avait toujours pas bronché mais au moins il les regardait. Ils décidèrent ensuite de regarder un film.

« un film drôle, hein ? » lança Nino avant de se lever et d'aller chercher des boissons pour trois.
« Oui, je vais chercher ça. » répondit Jun en s'approchant de l'étagère où il entrepose tous ses DVD.

Il voulu se retourner vers Nino qui était dans la cuisine pour lui proposer des noms mais remarqua aussitôt qu'Aiba était debout et qu'il marchait en sa direction.

« Ma..Masaki. Tout va bien ? »

Il n'eut pas de réponses mais Aiba s'approcha encore et une fois qu'il fut près de l'étagère, posa sa main libre sur des DVD. Nino arriva au même moment, posa les trois canettes sur la table du salon et se précipita vers Aiba. Ce dernier ne semblait toujours pas être vraiment « là » mais il continuait de bouger ses doigts et de, il semblerait, chercher des DVD.

« Masaki, tu..tu veux choisir le film ? » lança Jun, les yeux véritablement surpris.

Il eut un temps puis Aiba bougea sa tête de haut en bas très doucement. Jun en avait les larmes aux yeux.

« Il..il a dit oui ! Nino, il a dit oui ! »

Ce dernier se mit à avoir les larmes aux yeux à son tour. Un silence apparu aussitôt après. Jun attendait tout en sentant que son corps entier était rassuré. Après quelques instants, Aiba se tourna vers Jun et lui donna un DVD. Matsumoto resta bloqué sur les yeux de Masaki puis, prit le DVD et regarda ce qu'il avait choisi. Il s'agissait du film d'Hana Yori Dango. Jun en fut réellement étonné. Il le montra à Nino qui prit la parole aussitôt.

« Haha Dômyôji me manquait aussi ! Très bon choix Masa ! »

Jun leurs sourit puis, aida Aiba à marcher, l'installa sur le canapé et enfin mit le DVD. Nino ouvrit les canettes à tout le monde puis s'installa et Jun alla chercher des petites couvertures et des oreillers. Une fois qu'il leurs donna cela, il s'installa à son tour à côté d'Aiba qui était au milieu. Il lança ensuite le DVD et ils regardèrent le film. Deux heures plus tard, le film fut fini. il était déjà 20h. Ils discutèrent un peu du film à deux puis, Nino se leva.

« Bon...je vais devoir y aller alors. »
« Hein ? Mais tu ne veux pas rester ? »
« c'est une proposition J ? »
« Oui bien sûr ! Je suis sûr que ça fera aussi plaisir à Masaki
»

Jun se tourna vers ce dernier mais il resta fixé à la porte de nouveau.

« Ok ! »

Matsumoto lui sourit. Il n'avait pas peur de rester seul avec Aiba et cela malgré la pensée de ce qu'il aurait pu faire il y a des heures. Il sentait juste que Nino voudrait encore rester surtout au vue de la journée qu'ils avaient passé ensemble. Alors cela fut décidé et Jun en était content. Ce dernier s'activa à préparer à manger pendant que Nino et Aiba étaient encore sur le canapé. Après une heure le repas fut prêt. Nino aida Aiba avec l'aide de Jun et ils s'installèrent tous pour manger. Ils discutent pendant et tentèrent de faire parler Aiba mais cela ne marcha pas. Au bout d'une heure, ils sortirent de table. Masaki était encore assis pendant que Jun faisait la vaisselle et que Nino était sorti sur le balcon car son téléphone avait sonné.

Soudain, des coups violents furent entendu. Ils frappaient le mur. Jun fronça les sourcils mais remarqua aussitôt qu'Aiba n'était plus sur sa chaise. Il se précipita vers la table et regarda autour de cette dernière mais il n'était pas là. Jun fit le tour de la pièce et soudain, le vit. Il était assis dans un coin ayant peu de lumière. Il avait sa jambe et son bras plâtrés de tendus et le reste du corps plié. Il avait également la tête baissée et il tremblait énormément. Jun s'accroupit face à lui.

« Qu'est ce qui se passe Masaki ? Ce sont les coups ? »

Masaki ne répondit pas mais Jun savait que cela ne pouvait être que ça. Il s'avança vers lui et fit poser sa tête sur son épaule. Puis, il l'encercla avec ses bras et le serra fermement.

« c'est fini...il n'y a plus rien »

il continua de le serrer fort tout en lui caressant doucement les cheveux. Nino rentra au même moment et s'accroupit à son tour.

« Qu'est ce qu'il se passe ? »
« les coups, tu les as entendu ? »
« Oui, mais je pensais que c'était toi qui avait cogné sans faire exprès.. »
« Non...et ça l'a effrayé...
»

Nino fronça les sourcils.

« tu sais ce que c'était ? »
« hum..sûrement le voisin je pense...je verrai ça avec lui demain
»

Voyant qu'Aiba allait mieux, Jun le releva. Une fois debout, les coups reprirent. Aiba paniquait. Il avait du mal à respirer et tremblait comme précédemment. Jun tenta de le prendre dans ses bras mais il le repoussa. Nino s'avança aussi mais le résultat fut le même. Aiba boita jusqu'à la chambre de Jun et se laissa glisser contre le mur. Les deux autres, qui l'avaient suivit, restèrent bloqués à l'entrée de la chambre. Aiba avait plié sa jambe libre et semblait se bercer tout en basculant légèrement vers l'avant et vers l'arrière. Jun et Nino s'accroupirent ensuite à ses côtés. Ils tentèrent de le rassurer en posant leurs mains sur son dos mais, il était encore apeuré. Après quelques instants, les coups s'arrêtèrent. Jun aida une nouvelle fois Aiba à se relever mais au même moment, les coups recommencèrent. Jun voulu tout de suite rassurer Masaki mais, il n'en eut pas le temps. Il venait de s'écrouler dans ses bras. Matsumoto demanda tout de suite de l'aide à Nino qui l'aida à transporter l'endormi sur le lit. Une fois fait, Jun donna des petites tapes sur la joue d'Aiba pour qu'il se réveille et après quelques minutes, ce fut le cas. Mais, ses paupières restèrent uniquement entrouvertes. Jun et Nino comprirent qu'il devait être réellement très fatigué avec toutes ces émotions et ils lui enlevèrent son pantalon et son haut avant de le mettre dans le lit. Ils restèrent ainsi tous les deux à son chevet. Jun espérait que les coups arrêteraient. Cela fut d'ailleurs le cas et après de longues minutes, Aiba s'endormit. Nino et Jun se levèrent et sortirent de la chambre. Jun éteignit la lumière et laissa la porte entrouverte très légèrement. Il voulait savoir si Aiba avait encore besoin de lui et il allait continuer de le surveiller.

Puis, Jun se mit à regarder Nino et le vit en train de le fixer. Il avait également les sourcils froncés. Matsumoto s'avança vers lui et Nino prit la parole en chuchotant.

« il avait si peur...et ces coups qui reprenaient sans arrêt... »
« Oui...si ils reprennent encore, je vais voir mon voisin... »
« mais...pourquoi il avait aussi peur ? Masa...tu penses qu'il a déjà subit ce genre de choses ? »
« Oui...j'en suis sûr...on aurait dit que ça lui rappelait de très mauvais souvenirs... »
« Il ne nous regardait même plus...et dire qu'il était un peu sorti de son état de choc tout à l'heure...là, il y est retourné...Il semblait ne plus être avec nous de nouveau...
»

Il eut un temps puis Jun prit la parole un peu plus fort.

« d'ailleurs ! Il faut retrouver le mec ! »
« Le mec de la photo ? Oui tu as raison ! C'est sûrement le responsable de tout ça...tu as déjà des pistes ? »
« Non...mais, je vais le retrouver, quitte à faire tous les host clubs de la ville !
» lança Jun complètement déterminé, les yeux noirs et les sourcils froncés.
« Oui et je vais t'y aider ! »
« Quel est ton emploi du temps de demain ? »
« hum publicité et interview l'après-midi et après on a le tournage des vs le soir »
« ok. Je suis dispo le matin, je vais commencer mes recherches à cette heure ! »
« Donc, je m'occuperai de Masa quand tu ne seras pas là. Ça te va ? »
« j'allais te le proposer...
» énonça doucement Jun en souriant légèrement.
« on fait comme ça alors ! »

Soudain, le portable de Jun se mit à sonner. Il s'agissait de Sho qui demandait des nouvelles d'Aiba. Jun lui expliqua qu'il était sorti de son état quelques secondes mais qu'il avait eu terriblement peur de coups et que là il dormait. Sho semblait s'inquiéter et demanda à Jun si il pouvait venir demain après-midi. Ce dernier accepta. Quelques minutes plus tard, ce fut le portable de Nino qui sonna à son tour. Il s'agissait d'Ohno. Il fut également mis au courant et demanda à venir après le tournage des vs. Jun accepta aussi. Puis, Nino et Jun se retrouvèrent de nouveau seuls. Les heures passaient lorsque soudain, Jun prit la parole.

« Nino, tu veux dormir ici ? »
« Non, c'est gentil J mais je vais rentrer. »
« Ok. »
« Je vais essayer de trouver d'autres indices dans le carton et puis, le code de son portable. »
« Oui, bonne idée Nino. »
« Je te tiens au courant.
»

Nino regarda la chambre de Jun où Aiba dormait, puis, se dirigea vers l'entrée.

« je serai là, à la première heure. »

Jun lui fit un sourire sincère, puis, Nino partit. Matsumoto regarda Aiba dormir, puis s'installa sur son canapé, se saisit d'un livre et le lu. Au bout de deux heures, ses paupières se fermèrent et il s'endormit, bercé par la lecture.

Il était 5 heures lorsque sa porte d'entrée se fit entendre. Il plissa ses yeux puis, se réveilla très légèrement. Il vit qu'il avait une couverture sur lui. Il n'en avait pourtant pas mis lorsqu'il lisait la veille. Il tenta de ne pas y penser, se concentrant sur le bruit de la porte. Il se releva et se dirigea vers cette dernière en se frottant les yeux. Puis, il ouvrit. Il s'agissait de son voisin. Il en fut vraiment surpris.

« Bonjour Matsumoto-san »
« Bonjour, qu'est ce qu'il se passe ? »
« je suis vraiment désolé pour le bruit d'hier soir...
» énonça t-il en s'inclinant bas.
« Ne vous en faîtes pas pour ça... » rassura Jun en souriant très légèrement encore peu réveillé.
« Et...je sais que ça ne me regarde pas mais...comment va Aiba-san ? »
« il va bien... »
« Ah...je vois. Hum...il est venu chez vous hier soir, c'est ça ?
»

Jun fronça les sourcils. Son voisin se permettait un peu trop de choses à son goût. Néanmoins, il semblait savoir quelque chose alors il se contenta d’acquiescer très légèrement, les yeux assez noirs.

« il m'a semblé vraiment ailleurs, j'espère qu'il va bien. Ses plâtres ne doivent pas l'aider non plus et »
« Hein ?? quoi ?
» le coupa Jun, croyant avoir mal entendu.
« Oui, ses plâtres doivent le miner... »
« Mais ? Comment vous ? »
« je l'ai croisé il y a une heure... »
« hein ?? mais...
» lança Jun choqué.

Il ne comprenait rien.

« où ? Où...où l'avez vous croisé ? » continua Jun en jetant des regards rapides entre son voisin et sa chambre où devait être Aiba.
« en bas. Il est parti de l'appartement et a prit un taxi »

Jun ferma tout de suite la porte, sans répondre à son voisin. Il devait vérifier tout ce qu'il venait d'apprendre. Il se dirigea en courant vers sa chambre et ce qu'il vit lui glaça le sang. Aiba n'était pas là. Il n'était plus là. Jun fit le tour de son appartement en courant, complètement affolé.

« Masaki...où es-tu ?...Pourquoi ?... » énonça t-il dans un soupir.






Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 11 Juin - 10:01

Aaah non Aiba pourquoi t'es partiii?
Y avait eu une amélioration grâce aux deux boys et puis ah trop chou qu'il ai choisi hanadan~
Mais il a fallut que le voisin fasse du bruit. ( d'ailleurs il est un peu louche ce voisin mais bon).
Rah puis ce petit moment ou Jun s'est quelque peu laisser allé huhu. Chou. Et Nino qui débarque a ce moment la x)

Bon c'est vraiment inquiétant ce qu'il arrive a Aiba, j'ai vraiment envie de savoir ce qu'il s'est passé et pourquoi tant de haine envers lui.

Merci pour ce chapitre ( désolé c'est un léger commentaire mais j'ai un peu du mal sur mon téléphone ^^' )
J'ai hâte d'avoir la suite




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 11 Juin - 11:43

hannnna la suite cool même si tout n'y a pas joie et tendresse xD. bon bah Aiba semble sortir un peu de son état mais pour y replonger facilement. Et cette complicité avec Nino est trop belle.
Par contre le chien ou est le chien si jamais il lui est arrivé quelque chose je prend le train et je viens te botter le cul (je suis sûre que tu serais contente que je vienne en plus )
Mais pourquoi Jun a pas fermé la porte à clé c'est pas possible ça. j'espère qu'il va bien au moins tu as intérêt à nous mettre la suite vite sinon je viens (cherche une excuse pour venir en faite xD)
merci pour ce chapitre vivement le prochain.


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
mystic18
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 37
Localisation : durtal
Emploi/loisirs : je passe le plus possible de temps devant les dramas
Humeur : ca va bien
Bélier Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 11 Juin - 17:33

bon masaski semble réagir et choisi le film, c'est bien ca
le chien, le petit chien, j'espère qu'il va bien, oui il a intérêt à aller bien n'est ce pas!!!!!!!!!
et le voisin, on n'a pas idée de faire autant de bruit, enfin heureusement qu'il réveille jun car masaki s'est échappé en taxi, pour aller où????????????????
merci pour ton chapitre et j'attendrai la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 11 Juin - 18:17

@Selora a écrit:
Aaah non Aiba pourquoi t'es partiii?
Y avait eu une amélioration grâce aux deux boys et puis ah trop chou qu'il ai choisi hanadan~
Mais il a fallut que le voisin fasse du bruit. ( d'ailleurs il est un peu louche ce voisin mais bon).
Rah puis ce petit moment ou Jun s'est quelque peu laisser allé huhu. Chou. Et Nino qui débarque a ce moment la x)

Bon c'est vraiment inquiétant ce qu'il arrive a Aiba, j'ai vraiment envie de savoir ce qu'il s'est passé et pourquoi tant de haine envers lui.

Merci pour ce chapitre ( désolé c'est un léger commentaire mais j'ai un peu du mal sur mon téléphone ^^' )
J'ai hâte d'avoir la suite

Selo<333 merci de m'avoir lu **
héhé oui, il s'est complètement lâché :p
d'ici deux chapitres, la vérité éclatera ( normalement )
ne t'en fais pas ton commentaire m'a vraiment fait plaisiiiir <333

@Tininy a écrit:
hannnna la suite cool même si tout n'y a pas joie et tendresse xD. bon bah Aiba semble sortir un peu de son état mais pour y replonger facilement. Et cette complicité avec Nino est trop belle.
Par contre le chien ou est le chien si jamais il lui est arrivé quelque chose je prend le train et je viens te botter le cul (je suis sûre que tu serais contente que je vienne en plus )
Mais pourquoi Jun a pas fermé la porte à clé c'est pas possible ça. j'espère qu'il va bien au moins tu as intérêt à nous mettre la suite vite sinon je viens (cherche une excuse pour venir en faite xD)
merci pour ce chapitre vivement le prochain.

onee-chaaaaaaaaaaaan <333333333
merci de m'avoir lu **
héhé contente que tu ais aimé la complicité :D
haha oui petit chien xDD ( tu veux pas venir dans les deux cas ? xD )
ben, même si il avait fermé, il aurait pu partir quand même xD
ouais, je vais essayer de me dépêcher ^^ ( maiiis viens quand même :D )
je t'en prie, merci à toi <3333

@mystic18 a écrit:
bon masaski semble réagir et choisi le film, c'est bien ca
le chien, le petit chien, j'espère qu'il va bien, oui il a intérêt à aller bien n'est ce pas!!!!!!!!!
et le voisin, on n'a pas idée de faire autant de bruit, enfin heureusement qu'il réveille jun car masaki s'est échappé en taxi, pour aller où????????????????
merci pour ton chapitre et j'attendrai la suite avec impatience

ton commentaire m'a bien fait rire xDD ( rire sadique xDDDD )
oui, j'ai bien aimé écrire le moment où il dit oui avec sa tête ^^
haha réponse au prochain chapitre :p
mercii de me lire, vraiment <333

ça me touche que vous me lisiez encore toutes
et je me dépêche pour la suite **
Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 723
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 11 Juin - 19:14

Bon mon commentaire sera nul et pathétique mais ô combien révélateur de mon intéressement et de ma sincérité...

Aki, s'il te plaît... LA SUITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 11 Juin - 19:21

xDDD j'adoooore heca-chaaan, vraiment <333333
je me dépêche :D
merci de me lire encore <33
Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
minipouce sensei
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 50
Localisation : toulouse
Humeur : timide, parle peu
Verseau Chèvre

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mar 9 Juil - 21:33

bonsoir , je viens de lire cette fic qui est très prenante , mais au combien interrogative , le pourquoi de toutes ces cachotteries de la part de Masaki envers ces amis qui lui sont très proches , qu'a t'il pu subir pour avoir aussi peur? . Et pourquoi fuit il ? . Ou est passé ce petit chien ? et tout simplement a quand la suite ?........................... merci pour ce bon moment de lecture
Revenir en haut Aller en bas
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mer 24 Juil - 18:36

WOUAAAAAAAAAAAAAAAAA Je suis trop contente que tu ais lu minipouce **
c'est vrai qu'il y a beaucoup de questions, mais elles vont être répondues dans le chapitre que je vais poster, là, et les prochains. On commence la dernière ligne droite xD
naah merci à toi de m'avoir lu et de m'avoir écrit ce commentaire vraiment trop gentil *__*


voici la suiiiite :D et je suis vraiment désolé d'avoir prit autant de temps :O j'espère que vous aimerez <333


L'impensable vérité

Chapitre 13


Jun n'y comprenait rien du tout. Néanmoins, il ne perdit pas son énergie et quitta rapidement son appartement. Il fallait qu'il le retrouve. Il passa d'ailleurs devant son voisin et le bouscula violemment mais ne s'en rendit compte qu'à moitié et puis, il n'avait pas le temps de s'excuser. En courant, il enfila sa veste, sa dernière botte et arriva devant son immeuble. Il avait du mal à respirer. Cet étouffement était lié à la course mais surtout à l'angoisse au sujet d'Aiba. Il tourna sa tête frénétiquement dans tous les sens.

* Où est-il ...? … Où es-tu Masaki … ? *

Jun manquait d'air.

Soudain, une voiture de taxi se gara devant lui. Matsumoto ne voulu pas faire attention à elle mais, il vit Nino y sortir.

« J ! Monte ! »

Matsumoto fit un « eh ? » intérieur mais cette surprise ne l'empêcha pas de se presser de monter dans la voiture. Une fois dans cette dernière, Jun prit immédiatement la parole.

« Nino ! Il a disparu ! il..il a disparu ! Il a... » lança Jun de manière rapide et répétitive traduisant son angoisse de plus en plus importante.
« Je sais...Je sais J... » tenta Nino d'une voix très calme.
« Mais comment...il...pourquoi il est parti ? Tu sais où il est ? »
« Sho m'a appelé y'a quelques minutes... »
« Sho ? »
« Oui, il a vu Masa... »
« Où ? Où est-il ?!! »
« il l'a juste vu dans la rue... »
« Où est Sho maintenant ?! »
« Il le suit. Il m'a dit qu'il me tiendrait au courant..
»

Jun sentit sa colère monter en lui. Il lâcha cette dernière sans s'en rendre compte.

« MAIS POURQUOI IL NE LUI A PAS DIS DE RENTRER CHEZ MOI ????? POURQUOI SE CONTENTE T-IL DE LE SUIVRE ??? »

Jun remarqua tout de suite que Nino lui faisait des yeux très surpris. Il posa ensuite sa main sur l'épaule du jeune homme en colère.

« C'est moi qui lui ait dis de le faire. À la base, il l'avait interpellé mais Masaki n'avait pas réagit du tout. Puis, il m'a contacté. Il m'a avoué que Masa avait un regard différent... »

Jun fronça les sourcils.

« Un regard différent ? »
« Oui...Il semblait déterminé. »
« Déterminé ? Déterminé à quoi ? »
« ça je ne sais pas... Mais avec tout ça, j'ai dis à Sho que c'était mieux de le suivre plutôt que de l'accoster. »
« Oui...je vois où tu veux en venir...mais»
« J'ai réussis à trouver son code pin
» le coupa Nino en souriant largement.
« HEIN ??? et tu as trouvé quelque chose ? »
« En fait...il n'y a pas grand chose dans son portable. J'ai l'impression qu'il a effacé beaucoup de choses...
» soupira Nino
« Hein ? Pourquoi tu penses ça ? »
« Il y a des conversations non terminées, la plupart du temps. Et puis, il peut se passer deux semaines sans qu'il y ait de messages alors qu'il en recevait tous les jours...
» répondit doucement Nino
« ah..oui je vois... » énonça Jun avant de baisser la tête.
« Mais, il y a au moins une chose dont on est sûr maintenant »
« Laquelle ? »
« Masa ne sortait pas avec cet host. »
« Hein ?  Mais...la photo ? »
« Pour la photo je sais pas mais il n'y a aucun message d'amour, aucune autre photo, rien. Qui sait, la photo n'était peut être qu'un hasard. Masa l'a sûrement embrassé par hasard et on l'a prit en photo.
»

Jun sentit un soulagement au plus profond de lui. Mais, il mit ce sentiment de côté. Après tout, il n'avait pas a être soulagé à ce moment précis.

« Mais, la personne qui a prit la photo fait peut être chanter Masa... » continua Nino toujours très sérieux.
« le fait chanter ? »
« Oui. Souviens toi ce qu'il y avait dans le carton... »
« Ah..oui...cette photo en un million d'exemplaires... »
« Oui. On devait sans doute le faire chanter avec cette photo... »
« Mais...
» Jun sentit son cœur se serrer violemment « qui...qui a pu faire ça ... »
« ça, par contre...on n'en sait rien...
» répondit doucement Nino avant de soupirer. « mais en tout cas, ça expliquerait pourquoi il a changé de numéro de téléphone. Il devait recevoir des appels, des messages de cette personne. Mais, nous savons toi et moi que ça n'a pas été suffisant puisque d'après un certain message, la personne avait retrouvé Masa... »
« Oui...mais et l'host ? »
« l'host ? »
« Oui, tu as trouvé des trucs sur lui ? Tu penses que ça pourrait être lui qui fait chanter Masaki ?
»

Nino semblait chercher dans sa mémoire mais Jun, n'attendit même pas sa réponse et reprit la parole.

« C'est lui. »
« Hein ? »
« Oui, c'est lui. Ça paraît même évident.
»

Nino lui fit un sourire. Jun sentait qu'il était cru par son ami.

« Maintenant ! Il faut retrouver Masaki !! »

Jun connaissait enfin un peu la vérité. Il attendait cela depuis si longtemps. Il voulu dire quelque chose à Nino mais le téléphone de ce dernier se mit à sonner.

« C'est Sho ! » lança Nino avant de décrocher.

Jun observa attentivement le visage de son ami et essaya d'entendre ne serait-ce qu'un peu la conversation. Mais, il n'y arriva pas. Il montra son impatience à Nino en le fixant mais ce dernier n'en fit pas attention. Soudain, il donna une adresse au chauffeur de taxi ce qui fit froncer les sourcils à Matsumoto.

« Ok Sho ! On arrive...oui...ne bouge pas » énonça rapidement Nino avant de raccrocher.

Jun ne perdit pas une seconde.

« Bon alors qu'est ce qu'il se passe ?! »
« Il a vu Masa s'arrêter dans une rue entourée de plusieurs host clubs mais, Sho a été déconcentré quelques secondes et il a perdu Masa. »
« Hein ?? »
« Il ne peut être que dans l'un des host clubs, ne J ? »
« hum...
»

Jun se contenta de cette réponse évasive. Nino demanda au chauffeur de rouler plus vite et Matsumoto regarda par la fenêtre.

* Pourquoi va t-il là-bas ? Masaki... ? *

La voiture devint d'un seul coup silencieuse. Jun resta dans ses pensées. Il devenait, de plus en plus, impatient de voir Aiba. Il s'inquiétait. Si, l'host est la personne qui le fait chanter, la présence d'Aiba ne sera sans doute pas la bienvenue. Comment cela pourrait-il se passer ? L'host risque t-il de devenir violent ? Ne l'a t-il pas déjà été ? Jun se mit à regarder le conducteur avec colère.

* Pourquoi met-il autant de temps ??!! *

Jun prolongea ce regard. Et, heureusement, après 10 minutes, ils étaient enfin arrivés. Le conducteur n'osa pas regarder Jun dans les yeux. Sans doute, l'avait-il vu le regarder avec cette colère. Dans tous les cas, les deux meilleurs amis sortirent de la voiture. Nino remercia le conducteur pendant que Jun soupirait. Puis, la voiture partie.

Ils étaient, comme convenu, dans une rue entourée uniquement de host club et de bars assez douteux. Jun chercha directement Sho pendant que Nino fronçait les sourcils en regardant ce qu'il y avait autour d'eux.

« Bon, Sho n'est pas là, il doit être un peu plus loin ! » énonça assez rapidement Jun.

Mais il remarqua que Nino ne l'avait pas écouté. Il regardait encore tout ce qu'il y avait autour d'eux.

« Nino ? »

il eut un temps puis Nino répondit.

« Ah J. Excuse moi. T'as vu Sho ? »
« hum...non. Il doit être un peu plus loin...Mais, Nino, ça va ? »
« Oui oui. Bon allez faut qu'on le trouve.
»

Jun regarda encore un peu Nino. Il ne savait pas ce qu'il avait dans la tête. Il sentait juste une certaine tristesse. Matsumoto posa une main sur l'épaule de Kazunari et avança un peu plus vite. Nino se tourna vers lui en lui souriant amicalement.

Après quelques minutes à chercher, Sho était encore introuvable. Jun bouillonnait. Il se saisit de son téléphone et l'appela, ne pouvant plus attendre davantage.

« SAKURAI !!!!!! OÙ EST CE QUE TU ES BORDEL ??? »
« Qui ?..Ah Jun. »
« Y'a pas de Ah Jun qui tienne...t'es où ? On est dans la rue et on te cherche depuis une demie heure !! »
« Désolé. Mais...j'ai trouvé Aiba ! »
« Hein ??? où ?
»

Sho donna les instructions à Jun. Ce dernier écouta tout attentivement. Nino le suivait également. Après quelques minutes, ils arrivèrent devant un host club. Ils virent Sho devant, assez en retrait. Jun regarda quelques instants ce lieu. Ce club était un peu caché dans la rue. Néanmoins, compte tenu du nombre d'hosts présents et de la qualité décorative, il devait être assez célèbre. Jun remarqua que Nino se dirigeait tout de suite vers Sho. Matsumoto, quant à lui, observa les photos des hosts. Il fallait qu'il le trouve. Il fallait qu'il soit sûr qu'il était vraiment dedans. Après avoir baladé ses yeux partout, il le vit, enfin. Cet host qui avait embrassé Aiba, cet host qui était toujours présent ces temps-ci. Ces host qui avait sourit en voyant Masaki à l'hôpital. Jun resta bloqué sur son visage. Sa colère montait au fur et à mesure. Après quelques secondes, il descendit un peu son regard et vit le nom du jeune homme, du moins son pseudo. Il se faisait appeler Angel. À la vue de ce nom, Jun rigola tout en ayant des yeux remplis de haine.

* Angel...Angel...En quoi est-il un ange ? *

Sa colère montait de plus en plus et son rire jaune disparu. Il s'avança vers Sho et Nino qui étaient en train de discuter.

« Masaki est dedans ? » questionna Jun, les sourcils froncés.
« Oui, je l'ai vu à l'intérieur, il parlait avec un host »
« Hein ? Quel host ?
» demanda Nino, sérieux.
« Je crois qu'on sait lequel c'est... » répondit Jun, les yeux de nouveau colériques.

Nino acquiesça en soupirant.

Jun regarda ses deux amis. Devaient-ils rentrer ? Devaient-ils plutôt rester ici, cachés ? Matsumoto n'en savait rien. En observant ses meilleurs amis, il comprit que Sho ne savait pas non plus ce qu'ils devaient faire. Nino, néanmoins, n'avait pas l'air de vouloir rentrer. Il longea le mur où ils étaient et se dirigea vers l'arrière du club, très discrètement. Il fit signe aux deux autres de le suivre. Jun en fit des yeux étonnés. Nino ne semblait pas non plus vouloir être repéré et tenait à être discret. Matsumoto savait qu'il devait faire confiance à Nino et c'est pourquoi il le rejoint très rapidement. Sho en fit de même. Une fois tous les trois à côté, Nino fit signe aux deux autres de faire peu de bruits en posant son index sur sa bouche. Sakurai chuchota un « compris ».

Après quelques minutes, ils étaient tous les trois aux aguets. Jun cherchait Aiba et après quelques instants, le trouva. Il se retourna pour le dire aux deux autres mais il remarqua, qu'eux aussi, l'avait vu. Il reprit donc son observation et vit Aiba parler avec le dénommé Angel. Voir cet host, donnait à Jun, des envies violentes de tout détruire, là, tout de suite. Il tenta néanmoins de se calmer, il devait essayer d'écouter. Il se mit à regarder uniquement Masaki. Ce dernier avait du mal à tenir sur ses jambes. Il semblait également trembler. Jun remarqua aussi qu'il avait la tête baissée et qu'il ne regardait pas l'host. Aiba ne semblait pas non plus parler. Il écoutait seulement et son visage se fermait de plus en plus. Allait-il pleurer ? Jun sentit son cœur lui faire mal. Il n'arrivait pas à entendre ce que l'host disait mais, il sentait la douleur d'Aiba. Jun ferma son poing de colère.

Quelques secondes plus tard, Jun vit des larmes couler sur les joues de Masaki. Matsumoto en resta bloqué. Aiba était, tête baissée avec des larmes abondantes qui coulaient sur ses joues et il semblait avoir du mal à respirer. Jun se mit à regarder Nino. Mais au même moment, il entendit le bruit violent d'un coup. Il se retourna rapidement. L'host venait de donner un coup de poing à Aiba. Masaki en était tombé par terre. Jun devint incontrôlable et voulu courir vers l'host pour le réduire en poussières mais Nino le retenait. Matsumoto donna des violents coups à Nino pour se débattre.

« Tu sais ce qu'il te reste à faire si tu ne veux pas que ça recommence ! Tu sais bien, que je ne m'arrêterai qu'après, ne ? »

Jun arrêta de bouger, les bras encore tenus en l'air par Nino. L'host venait de dire cela à Aiba. Il avait utilisé un ton à la fois menaçant et faussement innocent. Puis, il s'était accroupi à côté de Masaki, avait prit son visage entre ses mains et lui avait dit quelque chose à l'oreille. Aiba avait eu le regard dans le vide après le coup de poing cependant il tiqua lorsque l'host lui avait parlé à l'oreille. Puis, l'host s'éloigna et envoya un baiser à Aiba, à l'aide de sa main en souriant faussement. Masaki fixa le dénommé Angel et se redressa à l'aide des meubles. Il ne répondit rien et quitta le club doucement. Jun ne pouvait plus se retenir, il se tourna vers Nino et Sho.

« Bon, on y va ! Je tiens à le détruire ! »

Nino ne prêta pas attention à la remarque de Jun et commença à longer le mur pour revenir devant le club. Matsumoto fit des gros yeux et se planta juste devant Kazunari.

« Qu'est ce que tu fais, au juste ?!!! »
« Je veux retrouver Masa »
« Oui, je comprends, moi aussi je veux le voir, mais, il faut d'abord pulvériser l'host ! »
« Non ! il faut aller voir Masa en premier !
» énonça fermement Nino

Jun fut étonné par l'intonation de Nino et il remarqua que Sho aussi.

« écoutes, j'ai un mauvais pressentiment... »
« Quoi ? À propos de Masaki ? »
« Oui...il faut qu'on le retrouve rapidement »
« Mais, vous y comprenez quelque chose à ce qu'il vient de se passer, vous ?
» énonça doucement, Sho.
« Il y a juste à comprendre que l'host est contre Aiba ! »
« Oui, ça je sais, fin, j'ai compris...mais, vous savez pourquoi ?
» continua Sho, calmement.

Jun aurait aimé répondre à cette question. Mais, il se la posait également et il n'avait pas trouvé la réponse. Aucun des jeunes hommes présents, ne savaient pourquoi cet host en avait autant après Aiba. Nino passa devant eux et se mit à courir. Jun en fit de même. Il était persuadé que Sho ne devait pas comprendre pourquoi aucun ne lui avait répondu mais, il préférait suivre Nino, à cet instant.

« Et merde !!! » lâcha Nino

Jun comprit tout de suite pourquoi son ami venait de sortir cela : Aiba était introuvable. Sho continua néanmoins à chercher et, les deux autres firent de même. Tous les trois étaient déterminés à le trouver. Ils fouillèrent donc toutes les rues dans les environs. Ils allèrent dans des magasins, des bars, des restaurants, des salons, dans des petites ruelles, bref, partout...
Jun comprit après quelques minutes qu'ils avaient de la chance car il était encore très tôt. Il y avait donc peu de monde dans les rues. Il n'avait rien contre les fans, bien au contraire, mais ils seraient mal tombés, à cet instant. Après une bonne heure à chercher en vain, Sho et Nino énoncèrent qu'il avait du prendre un taxi. Jun fut du même avis. Ils songèrent à se séparer pour faire toute la ville mais au même moment, le portable de Matsumoto, sonna. C'était Ohno.

« Moshi Riida ? Tu tombes mal là parce que.. »
« Jun !!
» le coupa Ohno « je sais pas quoi faire... »
« Qu'est ce qu'il se passe ? »
« Aiba... »
« Quoi Aiba ? »
« Je viens de recevoir un appel de Johnny-san »
« Hein ? Quoi ? »
« Jun... »
« Quoi ? »
« Aiba veut quitter Arashi...
»

Matsumoto resta bloqué. Des larmes montaient. Il avait envie de répondre, mais son souffle était coupé.

« Jun ? »

Le concerné ferma les yeux, des larmes tombaient sur ses joues au même moment.

« Oui, je suis là, excuse moi. »
« Non, je comprends. J'ai été pareil quand j'ai reçu le coup de fil.. »
« Mais, tu es sûr que c'était johnny-san ? »
« Oui, c'était lui... »
« Mais, il veut partir, comme ça ? Qu'est ce qu'il lui a dit ? »
« ça je sais pas, Johnny-san veut nous parler, tout à l'heure, par rapport à ça... »
« Écoutes, c'est sûrement une erreur. Un truc qu'il a lâché comme ça. Il n'est pas bien en ce moment et il a du prendre cette décision sur un coup de tête.
»

En prononçant ces mots, Jun désirait également se rassurer. Il ne croyait pas ce qu'il disait, il aurait tant aimé pourtant. Ohno donna l'heure du rendez-vous et précisa qu'Aiba était parti, il y a peu, de l'agence. Il affirma également à Jun qu'il serait avec eux rapidement. Matsumoto lui expliqua qu'ils étaient en train de chercher Masaki et qu'ils se dirigeront vers l'agence tout de suite, dans l'espoir de le retrouver. Ohno affirma qu'il se dépêchait et raccrocha. Jun se tourna vers Nino et Sho, en continuant de pleurer doucement.

« Jun ! Qu'est ce qu'il se passe ? » demanda Nino assez fort.

Matsumoto ne répondit pas et appela tout de suite un taxi. Il fit signe aux deux autres de monter avec lui. Il donna l'adresse de l'agence et remarqua également que Nino le regardait mal. Il semblait prêt à exploser à n'importe quel moment. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent devant l'agence. Ils sortirent du taxi et Jun commença tout de suite à chercher Aiba. Nino se précipita vers lui et le fit se retourner violemment.

« BON PUTAIN JUN !!!! QU'EST CE QU'IL SE PASSE ????!! »

Il eut un temps. Nino avait prit Jun par le col. Ce dernier continuait de pleurer. Sho tenta d'arrêter Kazunari mais il ne bougea pas.

« excuse moi » prononça Jun dans un infime bruit.
« Qu'est ce qu'il se passe ? » recommença Nino, en lâchant son ami et en s'éloignant doucement.
« Masaki...Masaki veut quitter Arashi »

Cette phrase tétanisa Nino et Sho. Le deuxième se laissa tomber et, une fois sur le sol, prit sa tête entre ses deux mains. Le premier, quant à lui, prit la parole.

« Bon faut le retrouver ! Je vais le tuer ! Je vais tuer ce baka !!! »

Nino devint incontrôlable et s'éloigna rapidement des deux autres. Jun observa ses deux amis l'un après l'autre. Sho répétait sans arrêt « ce n'est pas vrai... », « ce n'est pas possible... » en bougeant sa tête de droite à gauche et Nino semblait vraiment en colère, donnant des coups à tout ce qui se trouvait sur son passage. Des panneaux, des affiches, des papiers par terre entre autres...
Jun renifla et essuya ses larmes. Il remarqua qu'Ohno venait d'arriver. Il alla à sa rencontre et expliqua tout ce qu'il se passait. Riida avait les yeux rouges. Lui et Jun se mirent à chercher Aiba. Matsumoto garda, en même temps, un œil sur Nino et sur Sho.

Après de longues minutes, Nino accourra vers eux, complètement affolé. Il fit des gros et des grands gestes en manquant d'air. Soudain, Jun comprit ce qu'il se passait. Nino désignait un immeuble, le toit plus exactement. Aiba y était et se rapprochait du vide. Matsumoto se précipita vers l'immeuble en question. Il força l'entrée et commença à monter les escaliers. Il y avait 10 étages. Jun monta les marches quatre à quatre, manqua de tomber un million de fois et s'agrippa à la rampe fermement, espérant que cela le ferait avancer plus vite. Il entendait son cœur se faire entendre. Seul ces battements étaient entendus par Jun. Il manquait d'air, avait la bouche sèche, ne sentait plus ses jambes, n'avait plus du tout d'énergie mais une seule chose le faisait tenir : il voulait le sauver.

Une fois arrivé, il se laissa tomber sur la porte qui mène au toit, une seconde, complètement vide d'énergie . Il ouvrit ensuite cette dernière rapidement. Il vit Aiba de dos, très proche du vide. Jun avança doucement. Masaki ne bougeait toujours pas. Matsumoto continua et une fois déjà un peu plus proche, chercha quelque chose à dire, à faire pour l'empêcher de faire un pas de plus.

« Jun... »

Matsumoto manqua un battement. Aiba venait-il de parler ? Néanmoins, Masaki ne s'était pas retourné, il fixait encore l'immense horizon. Jun devait faire quelque chose. Il devait dire quelque chose. Oui, mais...quoi ?






Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mer 24 Juil - 19:07

Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa merci ma onee-chan j'adore toujours autant ta fic elle est tellement prenante que j'en avais le souffle coupé
je suis fan de toi sérieux
veux trop la suite hannnn j'ai trop aimerrr
Jun tu dois sauver Aiba ne? allez mais qu'est ce qui se passe dans la tête d'Aiba et cet enflure de Host je vais lui mettre mon poing dans la gueule moi tu vas voir comment ça t fais du mal à mon chouchou grrrrr attention je mord :approche:  


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mer 24 Juil - 20:02

Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan   T'as pas le droit de nous laisser sur cette fin!!!!! xD

Bon sang, mais quel enflure cet host, il menace Aiba a ce point, pour quitter Arashi. Est ce qu'Aiba veut sauter de l'immeuble car il supporte plus la vie maintenant qu'il a dit vouloir quitter le groupe, ou est ce que c'est l'host qui lui a dit de le faire?
AAAh  mais puré faut le buter ce mec bon sang...
L'heure est grave pour tout le monde, Jun panique a mort, c'est normal, Nino essai de garder le plus possible son calme mais la aussi ca devient dur quand la tension monte de plus en plus et que la colère est présente.
Sho, lui, est complètement perdu...  
Ohno n'était au courant de pas grand chose et reçoit l'appel de papi johnny qui lui annonce ça...

Bon sang Aiba saute pas! Ecoutes Jun~

Je veux la suiiiite *fait encore un caprice*
Tu peux pas nous laisser comme ça xD

Merci pour ce chapitre, et comme tu l'a compris, j'ai hâte d'avoir la suite.




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
Aki
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Dramater, Grapher & Ecrire ♥
Humeur : Toujours très bonne
Balance Singe

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Mer 24 Juil - 20:30

Onee-chaaaaaaaaaaaaaan : Merci à toi de toujours me lire et de m'écrire de si gentils commentaires, à chaque fois ** dire que tu es fan de moi *__* t'as raison, tinii, tuons le xDDDD mais t'en fais pas, va, il aura un jour, ce qu'il mérite, tous les méchants, un jour, se font punir xD merciiii encore <33333

Seloooooo : Merci aussi de m'avoir lu <33333 haha, tu auras la réponse à ces questions, le prochain chapitre xD Ouaip, il faut le pulvériser, comme l'a dit Jun. Ouip, c'est vrai que chaque arashi va mal pour la même raison mais ils réagissent d'une manière différente ^^ Et ça doit être "plus dur" pour Sho et Ohno qui n'ont pas beaucoup d'infos.
C'est vrai que j'ai été ultra de chez ultra sadique d'arrêter comme ça xDDD *rire sadique* mais je vais tâcher de me dépêcher pour la suite  

Merci encore à vous deux, de toujours me lire <333333
Revenir en haut Aller en bas
http://akinojikan.tumblr.com
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 723
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: L'impensable vérité   Jeu 25 Juil - 11:44

AAAKKKKKIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII C'EST PAS HUMAIN DE S'ARRETER LA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Il va pas sauter hein qu'il va pas le faire!!!
Et ce sal...... de Host de Me..... je vais le buter aussi. Jun si t'as besoin d'aide suis là!!!
Marcipour se chapitre mais franchement Aki... LA SUITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'impensable vérité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'impensable vérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Johnny's Fansub :: fanfics terminées-
Sauter vers: