Nos Johnny's Fansub
Bienvenue sur Nos Johnny's
Afin de profiter de toutes les news, photos, vidéos et autres traductions sur Les Johnny's, veuillez vous identifier si vous êtes déjà membre ou alors de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
Bonne visite
Toute l'équipe de Nos Johnny's

Nos Johnny's Fansub

Tout ce que vous voulez savoir sur nos Johnny's adorés. Vous trouverez ici des fiches complètes sur eux, leurs news, leurs chansons, photos...
Arashi, Kat-tun, News, Kanjani8, Kis my ft2, Hey say jump, ...

 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coupure de courant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
malicia-rerhti
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 25
Localisation : Belgique
Humeur : Toujours bonne x)
Taureau Singe

MessageSujet: Coupure de courant   Ven 20 Mar - 22:22

Yeah :D Je sens que je vais polluer ce topic de mes OS xD
Nyahahahaha XD
On commence par un petit Akame *_*

Coupure de courant

Kazuya fulminait... Ce n'était pas comme si aujourd'hui c'était leurs deux ans de vie de couple à lui et son stupide amant... non pas du tout...

Il tapa du poing sur la table, cette fois cet abrutit allait le regretter ! Il se leva et partit dans sa chambre chercher son portefeuille afin de passer la soirée loin d'ici. Quand il mit enfin la main sur son bien, il entendit la porte d'entrée s'ouvrir. Et bien, c'était pas trop tôt ! Deux minutes de plus et il serait partit fêter leur anniversaire de couple seul et loin de lui.

-Kazu ? l'appela la voix de son amant.

Kazuya ne répondit pas. Il croisa les bras et l'attendit. Pas question de jouer la cruche qui l'accueille avec un sourire heureux !

Jin haussa un sourcil à la non réponse de son compagnon. Il n'était pas là ? Pourtant toutes les lumières étaient allumées! A quoi jouait Kame ? Il était crevé ! Koki l'avait obligé à regarder trois fois d'affilée leur concert "Queen of the Pirate" afin de chercher les éventuelles fautes de pas, chant et autre. Il loucha sur son canapé, ayant une folle envie de s'affaler dedans, mais quelque chose lui disait que c'était une très mauvaise idée et qu'il ferait mieux de voir si son amant n'était pas dans la chambre. Il poussa un soupire, se déchaussa, abandonna son sac sur le canapé en lui jetant un regard noir. Il avait de la chance au moins lui, il pouvait profiter du divan ! Akanishi s'avança donc dans le salon, atteignant le couloir qui le mènerait à sa chambre. Quand il ouvrit la porte il se figeât.

Oh oh, Kame n'avait absolument pas l'air content... Il avait fait une bêtise ? Baaah, il était déjà mal là, autant demander!

-Anooo, ça va pas ? demanda-t-il d'une petite voix.

Kazuya lui lança un regard noir.

-Est-ce que ça va ? Tu te moques de moi ?

Son ton était posé, sec, et c'était encore pire que si il avait hurlé.

-Euuh, et ben... je... bafouilla Jin.
-Tu as vraiment oublié ? Demanda Kazuya, les yeux ronds.
-Euuuh, j'ai pas fais la vaisselle ?

Une lueur fuguasse, mais bien présente, de douleur traversa les yeux de Kamenashi, avant d'être remplacée par de la colère à l'état pure.

-Dis-moi que tu déconnes Jin !
-Euuuh, je déconne ? hésita-t-il.

Kazuya lui lança son portefeuille à la tête.

-Tu n'es qu'un abrutit! cria-t-il cette fois. Franchement ! Oublier ce jour ! Aaarg !

Il lança un regard mauvais à son amant avant de se diriger vers le salon afin de regarder un film qui lui ferait oublier qu'il avait un abrutit en guise de compagnon ! Il était blessé, et pas qu'un peu.

Jin, lui, resta dans la chambre, les bras ballants,et les yeux grands ouverts comme deux ronds de flan. Il jeta un coup d'œil au calendrier mural à côté de la porte et jura. La phrase de Pi prenait tout son sens maintenant :

"-Tu as prévue quoi pour ce soir ? demanda Yamashita en bouclant ses affaires afin de partir de l'agence.
-Dormir tiens ! Koki m'a tué ! lui répondit Akanishi avec un grand sourire.
-Dormir ? demanda Pi avec hésitation.
-Ben oui pourquoi ?
-Tu sais quel jour on est ?
-Mardi ? hasarda Jin, ne comprenant pas où voulait en venir son meilleur ami.
-Je sens que ça va être joyeux pour toi cette soirée... lui lança Yamashita avec un regard dure.
-Ben pourquoi ?
-Laisse, va dormir ! répliqua Tomohisa en sortant de la pièce d'un pas rapide. "

A ce moment là Jin avait juste haussé les épaules et était rentré chez lui afin de s'affaler dans son canapé et goûter au bon petit plat de son amour... Il avait complètement oublié leur anniversaire !

Mais quel abruti ! Il se dirigea vers le salon, observant Kame qui s'était installé dans le canapé, les bras croisés, les sourcils froncés, devant un drama de Tegoshi semblait-il.

-Anooo, Kazu ? demanda Jin.

Un grognement lui répondit. Pas très encourageant...

-Est-ce que je peux me rattraper ?
-Fais-moi à manger.
-Heeee ?

Faire à manger ? Mais il allait tout faire brûler !! C'était Kame le cuisinier, pas lui !

-Euuuh... ben...
-Laisse tomber, le coupa Kamenashi en soufflant. Je vais le faire.

Il se leva pour se diriger vers la cuisine. SA cuisine, hors de question que Jin y mette les pattes !
Il était capable de déclenché un incendie rien qu'en chauffant de l'eau...

-Mais Kame... tenta Jin.
-Quoi ? grogna Kame en s'arrêtant et jetant un regard noir à son amant.

Mauvaise idée de lui parler maintenant, il allait déverser toutes sa colère et sa frustration sur lui !

-Mais enfin, je... je...
-Tu veux vraiment le faire ? le coupa Kamenashi en criant cette fois. Tu n'es même pas capable de te souvenir d'une date et tu vas pouvoir retenir une recette ?
-Kazu...
-Y'a pas de Kazu qui tienne ! J'en ai marre ! Aujourd'hui c'est nos deux ans Jin, deux ans ! Tu te rends compte ? Je pensais que c'était aussi important pour toi !

Akanishi sentait aussi la moutarde lui monter au nez, d'accord il avait oublié leur anniversaire,mais il pouvait encore se rattraper non ?

-D'accord, tu es en colère ! Mais on peut se rattraper ! Tu imaginais quoi ?
-J'imaginais quelque chose de simple comme toi. Un simple diner aux chandelles suivit d'un film, mais surtout, j'espèrerais que tu me le souhaites. Que tu me fasses comprendre que ce jour était aussi important pour toi !

Le ton de Kazuya s'était adoucit, on pouvait sentir de la douleur dans sa voix. Jin ouvrit la bouche afin de répondre à son amour mais celui-ci le coupa :

-S'il te plaît Jin, laisse-moi tranquille, j'ai besoin de me changer la tête.

Sur ce, il se rendit à la cuisine afin de commencer à préparer leurs repas. Il n'avait pas vraiment faim, mais Jin était un vrai ventre sur patte et il n'allait tout de même pas laisser son baka mourir de faim... il l'aimait malgré tout... Même si il était vraiment blessé.

Il avait presque fini le repas, plus que le riz à cuire. Au moment où il brancha le cuiseur vapeur la pièce, ainsi que tout l'appartement en vue du cri que Jin venait de pousser, c'était éteinte. Il fronça les sourcils, une panne de courant ? Il soupira. Génial ! Pas de riz pour ce soir.

-Je vais voir les plombs ! hurla Jin.
-Non ! lui répondit Kazuya, mais trop tard, Akanishi avait déjà embarqué une chaise et s'était dirigé dans le couloir extérieur de leur appartement.

Quelle idée de mettre une boite à plomb dans un couloir, tout en haut du mur en plus !

Kazuya soupira, prit une bougie dans le tiroir de la cuisine et l'alluma, le plongeant dans une douce lumière. Il sortit deux assiettes, servit la viande qu'il avait eu le temps de cuire et les légumes. Tout dans la cuisine fonctionnait à l'électricité. Kazuya posa donc les deux assiettes à table. Il ne dût pas attendre longtemps pour que Jin revienne avec sa chaise.

-Panne de courant dans tout le quartier, morigéna-t-il alors que Kame acquiesçait.

Il abandonna la chaise en chemin avant de s'assoir à table et d'allumer les deux grandes chandelles qui servaient habituellement de décoration. Kazuya grogna, il allait devoir en racheter.

-Vois le bon côté des choses : tu vas l'avoir ton dîner aux chandelles, lui dit Jin.
-Tu te fou de moi ? s'outra Kazuya.
-Pas du tout, lui répondit son amant avec un regard étonné.
-Mange ! ordonna Kame.

Il n'avait pas vraiment envie de se disputer maintenant.

-Fait froid, geignit Akanishi.

Ensuite il engloutit une bouchée de viande avant de gémir :

-Haaaaaaaaaan ! C'est bien chaud !

C'était une tentative désespéré pour pouvoir dérider son amant, raté apparemment.

-Le chauffage est coupé et il fait -5 dehors, normal que la température baisse, mais il ne fait pas si froid que ça. Petite nature, tu es vraiment frileux, railla d'une voix moqueuse Kazuya. La viande, je viens de la cuire, normal qu'elle soit chaude ! N'oublie pas de remettre la chaise en place après.

-J'y peux rien si je suis frileux et toi rabat joie ! lui lança Jin.
-Rabat joie ?
-Oui ! J'essaye de plaisanter et toi tu casses tout avec ta chaise !
-Jin !
-Quoi ?
-Rien, laisse tomber, j'en ai marre !

Le ton n'était pas colérique, juste résigné... Kame se leva, prit son assiette, l'amena à la cuisine et alla dans leur chambre avant d'en ressortir deux minutes plus tard avec un oreiller et une couverture. Tout ça sous le regard interrogatif de Jin.

-Je dors sur le canapé se soir, l'informa Kazuya avant de s'y allonger.

Jin le regardait les yeux grands ouverts et ne pût empêcher la bêtise monumentale de sortir de sa bouche.

-Comment t'as fais pour pas te prendre le mur ?

Kazuya, qui était dos à son amant se retourna d'un mouvement brusque et le regarda avec des grands yeux avant d'éclater de rire.

-Hahaha, franchement Jin... Hahaha...
-Mais c'est vrai ! insista Akanishi. Il fait noir et toi tu te balades comme si il faisait jour ! Tu vois dans le noir c'est ça ? Tu es un extraterrestre !

Kamenashi, qui avait réussi à se calmer recommença à rire de plus belle. C'était une des choses qu'il aimait le plus chez son amant, cette bêtise enfantine...

-Il n'y a que toi qui peux te prendre des murs dans une légère obscurité, lui répondit-il avec un sourire. D'ailleurs, continua-t-il, son fou-rire revenant, même en plein jour tu te prends des murs.
-Heeeeee ! s'outra Jin alors que Kame se fendait encore plus la poire.

Il lui aurait bien répliqué quelque chose mais il frissonna : C'était lui ou il faisait de plus en plus froid ? Il croisa ses bras, les frictionnant pour avoir un peu de chaleur.

Kazuya, lui, avait arrêté de rire, c'était vrai que le froid se faisait de plus en plus sentir, de plus Jin était vraiment quelqu'un de très frileux.

-Tu devrais aller te coucher Jin, tu seras bien au chaud sous les couvertures et...
-Je veux dormir avec toi ! le coupa Akanishi.
-Heee ?
-Je veux dormir avec toi ! répéta-t-il.
-Oui ça j'avais comprit mais...
-Kazu, pardon !

Jin, qui s'était relevé, s'inclina devant son amant.

-Vraiment ! C'est vrai, j'ai oublié notre anniversaire, mais je t'aime, je ferais attention la prochaine fois ! Promis, s'il te plait.

Jin releva la tête et regarda Kazuya dans les yeux. Il avait une moue suppliante tout à fait craquante. Kame soupira, d'un côté il ne pouvait pas lui pardonner... mais d'un autre... Il décida de laisser passer pour cette fois, après tout, on ne changeait pas une tête de linotte. Il lui fit un sourire éclatant tout en tendant ses bras dans une invitation silencieuse.

Akanishi répondit au sourire de son amour et se précipita vers lui. Malheureusement, il se prit les pieds dans un obstacle qui le fit jurer :

-C'est quoi ce bordel ?
-Ca, c'était la chaise que je t'avais demandé de remettre à sa place, chéri, lui répondit Kame d'une une voix moqueuse.

Jin grogna contre la chaise, mais la rangea bien à sa place, ne voulant pas se reprendre les pieds dedans. Ensuite, il se dirigea vers son amant avec une démarche féline, amant qui le regardait avec des yeux rieurs et une moue moqueuse.

-Marche pas comme ça, tu vas encore te retrouver à terre, mit KO par un coin de meuble, railla Kazuya.

Akanishi lança un regard alerte autour de lui et se rendit compte qu'il ne voyait quasiment rien !

-Kazuuuuuu, gémit-il. Aide-moiiiii !!

Kamenashi esquissa un sourire avant de se lever. Il prit la main de son amant et l'entraina à sa suite vers leur chambre. Une fois la porte passée, Kame plaqua son amour contre le mur, l'embrassant à pleine bouche. Il faisait passer d'une certaine manière sa frustration et sa colère sans toutefois être violent . Jin répondit au baiser, prenant sur lui tout les sentiments que rejetait son amant. Il s'en voulait un peu, c'était peut-être bête mais savoir que son oubli avait blessé l'être qu'il aimait le plus au monde le rendait mal. Ils s'étaient battus pour être ensemble, ce n'était pas maintenant que ça allait se terminer !

Au bout d'un moment, le baiser devint tendre, les langues se liaient et se déliaient avec délice, laissant échapper des soupirs de bien être aux deux amants. Ils se poussèrent mutuellement vers leur lit. Une fois bien installé, Jin à califourchon sur Kazuya, ce dernier renversa les positions, se mettant au dessus de son amour.

-Heee ? demanda Jin.
-Fais-toi pardonner mon coeur, lui répondit Kazuya en plongeant dans son cou.

Jin grogna, ce n'était pas qu'il n'aimait pas être le dominé, juste qu'il préférait avoir cette position. De même que Kame préférait largement être en dessous, mais c'était sa manière à lui de se venger tout en prenant du plaisir. Malgré tout, Jin se laissa faire. Il ne voulait pas recontrarier son amant.

Kame sourit tout en continuant ses baisers dans le cou de son amour. Il avait champ libre ! Il ricana bêtement à cette pensé. Il préférait quand Jin le prenait mais de temps en temps il aimait se sentir tout dominer. Il enleva en vitesse ses vêtements et ceux de son amant, les trouvant beaucoup trop encombrants. Jin se laissait faire, attendant la suite avec impatience, car quelle que soit leur position, le plaisir était toujours phénoménal !

Ils se réembrassèrent, Kazuya prépara doucement sont amant, tout en redécouvrant son torse de ses lèvres. Il passa une langue taquine sur un mamelon, laissant son autre main jouer avec le deuxième bout de chair. Jin gémit sous ces attentions et se cambra quand il sentit son amour titiller sa prostate.

-Ca suffit Kazu, prends-moi ! gémit-il.

Kazuya le réembrassa avant de se placer correctement entre ses jambes. Il lui agrippa les cuisses, les levant jusqu'à sa taille que Jin enserra aussitôt. Il le pénétra doucement, Jin n'étant pas habitué à être prit gémit de douleur, resserrant sa prise sur les hanches de son amant. Kazuya enlaça une de ses mains avec celle de son amour tandis qu'il posait l'autre sur l'érection fièrement tendue de Jin. Il fit quelques mouvements de pompe, s'enfonçant de plus en plus en son amant à l'aide de petites allées venues. Jin gémit sous la double sensation, une légèrement douloureuse et l'autre vraiment exquise. Mais les deux sensations se confondirent quand Kazuya toucha sa prostate. Il poussa un gémissement de pur bonheur. Kazuya laissa enfin sortir ses soupirs et gémissements de bien être maintenant qu'il était sûr que Jin prenait autant de plaisir que lui. Il entama de longs mouvements de va et viens tout en continuant de stimuler la verge de son amour. Jin se crispait régulièrement autour de lui à chaque fois qu'il touchait sa prostate, c'était vraiment délicieux !
Au bout de plusieurs allées et venues, Jin jouit entre leur deux corps, enserrant d'autant plus fort le sexe de Kazuya qui jouit à son tour tout au fond de son être.
Il se retira se son amant, s'allongeant à côté de lui. Jin l'attrapa par la taille et le colla contre lui.

-Joyeux anniversaire mon amour, lui chuchota Jin au creux de l'oreille. Je t'aime.
-Bon anniversaire à toi aussi, lui répondit Kazuya avec un sourire tendre. Je t'aime aussi.

Ils s'embarrassèrent doucement, tendrement, amoureusement, avant que Jin ne se mette sur son amant et ne l'embrasse un peu plus passionnément.

-Prêt pour un deuxième round ? demanda-t-il en mordillant le lobe de l'oreille de Kazuya.
-Avec plaisir !

Le reste de la nuit ne fût que plaisir et mots d'amour échangés, mais une chose était sûre... plus jamais Jin n'oublierait leur anniversaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://malicia-rerhti.livejournal.com
Akira-Nanazaki
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 23
Emploi/loisirs : Auteur de FujiKita
Balance Chien

MessageSujet: Re: Coupure de courant   Jeu 19 Mai - 0:38

J'adore ! xD Jinou est vraiment un Bakanishi xD Le seul être sur terre à être autant à côté de la plaque quand son amant annonce qu'ils ne vont pas dormir ensemble xDD J'ai éclaté de rire à ce moment hahaha


Mitsu is a cherry Boy... or not !!



Adepte et même Fanatique du FujiKita
Revenir en haut Aller en bas
Candou
Sempai
Sempai


Messages : 43
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : En face de mon écran
Emploi/loisirs : Etudiante (encore et toujours)
Humeur : LA ça va plutôt bien^^

MessageSujet: Re: Coupure de courant   Ven 16 Juin - 23:39

Akame!! Ca faisait des lustres que je n'en avais pas lu, c'est rafraîchissant et un peu beaucoup nostalgique^^ j'ai surkiffé ce couple est indémodable^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coupure de courant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coupure de courant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Johnny's Fansub :: OS-
Sauter vers: