Nos Johnny's Fansub
Bienvenue sur Nos Johnny's
Afin de profiter de toutes les news, photos, vidéos et autres traductions sur Les Johnny's, veuillez vous identifier si vous êtes déjà membre ou alors de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
Bonne visite
Toute l'équipe de Nos Johnny's

Nos Johnny's Fansub

Tout ce que vous voulez savoir sur nos Johnny's adorés. Vous trouverez ici des fiches complètes sur eux, leurs news, leurs chansons, photos...
Arashi, Kat-tun, News, Kanjani8, Kis my ft2, Hey say jump, ...

 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le refuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Le refuge   Jeu 30 Mai - 21:01

Bonsoir les gens... 'espère que vous allez bien? Voilà une mini fic (du moins pour l'instant) en espèrant qu'elle vous plaise...

Bonne lecture...



Le Refuge




Chapitre 1


 Chapitre 1


C'était mon jour de congé. Je ne savais pas quoi faire, j'appelais donc ma meilleure amie pour voir si elle voulait qu'on se voit...

   - Moshi moshi? Natsu? Bonjour c'est Kisa

   - Oh bonjour, tu vas bien?

   - oui merci, tu fais quoi aujourd'hui?

   - Je suis avec ma mère actuellement.

   - Ah, tant pis... A demain Natsu, je te dérange pas plus, passe le bonjour à ta
   maman de ma part.

   - oui, je n'y manquerai pas...A demain, bisous.

Je raccrochais et soupirais bruyamment, qu'allais-je donc faire? Soudain un sourire apparut sur mon visage, je savais. Je vais à la mer. C'est là bas que je vais quand je n'ai pas le moral. Vu qu'aujourd'hui c'était le cas, la solution s'imposait d'elle même.
Il ne me fallut pas longtemps pour y arriver. Il n'y avait personne à part quelques pêcheurs par ci par là. Je vis que mon coin à moi était libre. J'y allais grimpant sur les rochers, parfois perdant l'équilibre mais me rattrapant au dernier moment. Je m'assis sur mon rocher oui oui, le mien! Du moins celui que je considérais comme le mien et contempla le large. Je respirai à fond l'air marin et cela me fit me sentir de suite mieux. Mon jour de congé n'était pas prévu, on m'avait simplement dit que j'avais fait beaucoup trop d'heures supplémentaires et j'avais le choix entre les avoir payés ou récupérés. J'avais choisit les recup. Je fais partie de la grande famille de la JE comme tout le monde l’appelle. Je travaille en tant qu'assistante d'un photographe qui suit partout les Arashi. Inutile d'expliquer qui ils sont, tout le monde les connait.
Je suivais donc aussi le mouvement. Cela me faisais râler de voir à quel point se photographe n'avait aucun talent. Je le sais, je suis moi même photographe. Mais je n'avais été employé qu'en tant qu'assistante d'un mec qui se plaisait à me rabaisser. Ma meilleure amie par chance travaillais avec moi en temps que styliste. Mais il ne l'embêtait pas. Elle savait se défendre... Moi, je n'osais pas de peur de me faire virer ou changer de poste. Le seul bonheur de mon travail outre le fait que c'était quand même bien payé, c'était eux... les Arashi et surtout c'était lui... L'un d'entre eux... Je fus sortit de mes pensées par des embruns venus s'écraser sur les rochers. Je rigolais toute seule et m'éloignais de mon poste d'observation la marée étant en train de monter... La mer commençait à être agiter. Je ne regrettais finalement pas de ne pas avoir sortit mon bateau. Oui, j'ai mon propre bateau! C'est ma plus belle fierté et mon chez moi. Ben quoi? Certain aime vivre à la montagne, moi c'est sur l'eau et il ne faut pas croire, c'est aussi confortable qu'un appartement quand c'est bien aménagé et isolé. Natsu ne comprenait pas mon amour pour le grand large. Mais je me sentais libre quand je partais en mer et sereine aussi. Cela n'avait pas de prix pour moi... Il m'arrivais de pêcher aussi mais pas aux gros surtout si j'étais toute seule, trop dangereux... J'eus une soudaine envie de prendre le large. Je ferais cela se week end si les membres du groupe n'avaient pas de déplacement faudra que je vérifie sur mon planning. Je me levais et reparti à travers les rochers pour rentrer chez moi avec un sourire aux lèvres. Comme d'habitude, la mer avait fait des miracles sur mon moral...

Mon oeil fut attiré par une silhouette qui naviguait entre les rochers. Je souris de la voir perdre l'équilibre et se rattraper, puis elle s'assit et contempla la mer avec un regard triste. Enfin, il me semblait. Elle était vraiment trop loin pour en être sure... Je me concentrais à nouveau sur ma canne et au bout d'un long moment j'entendis un grand éclat de rire. Je me tournais et la vis se mettre à l'abri des embruns. Cela me fit sourire, on aurait dit une petite fille jouant dans les rochers.
En fin d'après midi, je me décidais à plier et je commençais à partir lorsque je m’aperçus que la femme que j'observais tout à l'heure avait eu la même idée que moi. Elle avait un sourire magnifique mais sa tête me disait quelque chose...J'étais persuadé de l'avoir déjà vu, mais où?

Je rentrais chez moi et constatais qu'une visite surprise m'attendais.

  - Natsumi, je croyais que tu étais avec ta mère?

   - Je me suis libérée... Tu n'avais pas l'air bien au téléphone...

   - Ne t'inquiètes pas maintenant ça va, je suis gonflé à bloc!

   - Toi, tu as encore était en bord de mer!

   - Je peux rien te cacher. Mais rentre je t'en pris. Non, merci, je
   suis pressée. En fait je t'apportais le changement de planning
   pour demain. Je suppose que cet enfoiré ne te l'as pas envoyé!

   - Attends, je vais voir....

Je rentrais dans ma cabine et vérifié mon ordinateur fax tout le matériel qui aurait pu recevoir le nouveau planning. Rien... Je remontais.

   - A ta tête, je vois que j'ai bien fait de te l'amener. Tiens c'est une
   copie. Je dois te laisser. A demain...

   - Merci Natsu tu me sauves encore une fois.

   - T'inquiètes pas j'adore faire tourner cet abruti en bourrique... Fais attention à toi.

   - Merci mais tu sais je risque rien sur mon bateau...

   - On sait jamais... Si tu veux l'appartement à côté du miens se
   libère et....

   - Natsu, je ne quitterais le refuge pour rien au monde!

   - Il porte bien son nom ton bateau tiens!

   - Tu n'étais pas pressé?

   - Hein? Ahhh si je vais être en retard.

Je la vis courir alors que j'éclatais de rire... Sacré Natsu, elle changerait jamais. Heureusement pour moi d'ailleurs.Je rentrais et regardais donc se nouveau planning. On commençait plutôt demain. Heureusement que Natsumi m'avait prévenu sinon j'aurai eu droit à une engueulade du tonnerre... Le reste de la soirée passa relativement vite et je fus vite fatiguée. Je me mis dans mon immense lit  (l'avantage d'avoir un grand bateau) et le tangage fut pour moi la meilleure des berceuses....

J'étais dans mon lit et je n'arrivais pas à dormir. Moi, pas arriver à dormir, cela allé bien faire rire les autres demain. Enfin non, tout à l'heure. Je me levais dans quatre heures. La maquilleuse allait être folle. Déjà, j'avais pris un peu le soleil en pêchant mais si j'ajoute les cernes la, c'est carton plein. Je n'arrêtais pas de penser à cette femme. J'étais sur de l'avoir vu quelque part mais plus j'essayais de me souvenir où et moins je trouvais. Je râlais après moi-même. J'ai passé ma journée à pêcher je devrais être épuiser et pourtant... Je m'endormis beaucoup plus tard et le réveil sonna beaucoup trop tôt... Je me levais difficilement et comme un robot prépara mon petit déjeuner avant d'aller prendre une douche qui me réveilla un peu. Après tout cela, je partis à la JE...


Mon réveil sonnait depuis un moment déjà. Je l'éteignis et partit direct sous la douche. Il me fallait au moins ça. Qu'importe le nombre d'heures que je pouvais dormir, j'avais toujours du mal le matin... Je me préparais en quatrième vitesse. Etant en retard je ne déjeunais pas et partis direct au travail...









Spoiler:
 



Dernière édition par hecate31 le Dim 14 Juil - 16:27, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: Le refuge   Jeu 30 Mai - 21:14

Oh, une histoire entre Ohno et une jeune femme à ce que je vois.
J'aime bien son tempérament, même s'il faudrait qu'elle se batte un peu plus contre son supérieur qui se fiche complètement d'elle.
Mais j'aime bien son esprit libre tout de même. Enfin c'est ce qu'elle inspire avec le moment à la mer, sur les rochers, puis le fait qu'elle vive sur un bateau. ^^

Bon et bien je veux bien connaitre la suite de cette histoire moi :)
Merci pour ce premier chapitre ^^




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 31 Mai - 12:12

Bon j’attends la suite pour me prononcé vite xD


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 31 Mai - 12:20

kikou les gens... Voilà la suite... Bon weekend à tous!!!!!!!!!!!



Le Refuge




Chapitre 2


Chapitre 2

J'ouvris la porte de la loge pour me recevoir un coussin en pleine figure. Tout le monde éclata de rire mais je ne dis rien, ramassais le coussin et allais m'assoir sur le canapé se n'est qu'une fois assis que je saluais tout le monde.

- Salut!

- wouah Riida arrêtes d'avoir une telle énergie, tu nous fait
peur si tôt le matin.

- Désolé pour le coussin Riida, il n'était pas pour toi mais pour
le sale gosse dit Aiba

- Oi qui tu traites de sale gosse, baka!

- Ca suffit tout les deux intervint Sho regardant Riida avec
attention.

- Riida tu vas bien? Tu as l'air... Plus endormit que d'habitude.

- Je suis épuisé dis-je en m'allongeant sur le canapé la tête
sur les genoux de Nino. Je n'ai presque pas dormis de la nuit.

- Je t'avais dis de pas passer la journée à pêcher et te
reposer lui dit celui-ci. Franchement, tu ne m'écoutes jamais.
Je suis pourtant de bon conseil.

Jun éclata de rire en entendant cette phrase. Nino ne rétorqua pas. C'était de bonne guerre. Il passait son temps à être sarcastique avec tout les membres du groupe donc quand ceux-ci lui rendait la pareille, il rentrait en général dans la joute verbale. C'était un jeu entre eux et tous le savaient. Mais là, il n'avait pas envie de jouer. Il s’inquiétait pour son meilleur ami.

- Ne Riida, qu'est-ce que tu as vraiment? Je te connais, si tu
as pêché toute la journée, tu aurais dû dormir comme un
bébé cette nuit. Alors qu'est-ce qui c'est passé?

- C'est à cause d'elle répondis-je avec un petit sourire.

- He??????? firent les quatre autres

Je sentis Nino qui m'entourait de ses bras et les autres venir m'encercler. Mince, j'avais parlé sans le vouloir, mes pensées étaient ailleurs. Yabaiiiiii!!!!

- Riida tu es maintenant dans l'obligation de tout nous
raconter dit Nino

- Mais j'ai juste dit que c'était à cause de ma selle c'est tout!
Qu'est-ce que vous avez compris encore???

- Riida, t'as pas de vélo dit Nino

- Faut que je m'en achète un! répondis-je une mine déterminé
sur le visage

Jun éclata de rire à nouveau... Il était apparemment de bonne humeur, il avait du voir sa copine la veille. Je fis une autre tentative.

- Tu as l'air de bonne humeur Jun tu as vu Momiji hier soir?

- Oui d'ailleurs elle m'a demandé de vos nouvelles et vous
envoie le bonjour.

- Oiiii changes pas de sujet toi dit Nino en me pointant du
doigt.

Mince, cela aurait pu marcher s'il n'y avait pas eu Nino!

- Ceci dit Jun tu lui repassera le bonjour de notre part à tous
rajouta Nino pour pas le vexé. Bon, alors Riida, c'est qui
ELLE!

Bon, dernière tentative.

- Mais voyons mon coeur il n'y a pas de elle, tu sais bien qu'il
n'y à que toi dans ma vie!

- Satoshi, c'est une magnifique déclaration qui aurait pu
marché si nous étions ensemble! Euh... après réflexion, non,
cela n'aurais pas marché! dit il en éclatant de rire. Bon, tu vas
parler oui! On a pas tout notre temps.

A peine eut il finit sa phrase qu'on frappait à notre porte pour nous dire que nous étions attendu. Sauver!!! J'aurai pu embrasser cet homme sur les deux joues...

- Riida me dit Jun, bien joué! Mais tu ne perds rien pour
attendre, nous serons d'ici se soir je te le garantis!

Bon, Nino n'était pas évident à gérer lorsqu'il voulait savoir quelque chose mais Nino plus Jun, j'étais foutu. De plus je voyais très clairement que Sho et Aiba n'était pas en reste. Oui, bien avant se soir il serait tous se qu'il en était...


J'arrivais juste à l'heure pour prendre le café avec Nastumi avant de commencer notre journée de travail. C'était notre rituel. Nous arrivions à l'avance et nous nous détendions un peu.

- Oula jolie ta tête du matin me dit elle

- Mouais je sais merci pas la peine d'en rajouter.

- Tu es prête pour affronter le monstre et sa mine dépité de
ne pas avoir réussit son coup?

- Oui mais je ne me fais pas de soucis, il trouvera autre chose
pour me pourrir ma journée.

- Kisa, tu devrais le rembarrer de temps en temps. C'est une
mauvaise personne qui a trouvé un bon défouloir et surtout
une bon esclave. Tu travailles jusqu'à pas d'heure parce qu'il
te refiles son boulot. Tu as peur de quoi?

- Accessoirement, perdre mon travail, ne plus les voir, ne
plus le voir. Et puis, c'est grâce à se boulot que j'ai pû me
payer Le Refuge et le garder surtout...

- Tu ne lui jamais adresser la parole. Ni à aucun d'eux
d'ailleurs à part pour le travail. Quand à ton bateau? Je ne
préfère rien dire, tu connais mon opinion sur le sujet.

- Natsu s'il te plait... C'est sur l'eau que je me sens le mieux.
Je ne peux te l'expliquer même moi j'ai du mal à comprendre
des fois.

- Mouais, je suis sure que tu as du être un poisson dans ta vie
précédente Me dit elle en rigolant. Bon, tu as finit ton café?
C'est partit!!!

Nous nous dirigeâmes vers le studio ou devait se dérouler une interview avec photo à l'appui.

-Il me tarde de voir la tête de poisson lune!

- He? Poisson lune??? la regardai-je bizarrement

- oui il a la grosse tête alors qu'il a aucun talent, ça lui va bien
comme surnom je trouve.

- Je trouve que c'est faire insulte au poisson personnellement
dis je...

Nous rentrâmes dans le studio en éclatant de rire sous une énième bêtises dite par Natsu...


J'avais eu raison, la maquilleuse fit les gros yeux quand elle me vit et soupira en secouant la tête. M'étant regardé dans la glace, je comprenais tout à fait. Je ne m'excusais pas pour autant, se n'était pas de ma faute si je n'avais pas dormit de la nuit. C'était juste à cause d'elle. Je ne bougeais plus quand elle commença son travail et même après que tout cela soit fini, je restais dans mes pensées. Toujours les mêmes...

- Ne Nino, tu crois qu'il dort les yeux ouvert? dit Aiba

- Je crois surtout qu'il est repartit dans ses pensées dit Jun

- Vous croyez que notre Riida est amoureux? renchérit Sho

- Ouais, y a des chances!!! Pauvre fille! dit Nino

- Oiiii, je suis là et je vous entends! m'exclamais-je. Et pour
votre gouverne, je ne suis pas amoureux! Je suis... Je suis...

- Tu es? Rahhh mais parle le boulet qui nous sert de
photographe va pas tarder... dit Aiba, je veux savoir moi!
Ben quoi me regardais pas comme ça, je n'aime pas se mec
et vous non plus d'ailleurs...

- C'est un fait...Quand je vois comment il traite son assistante
dit Sho. J'ai de la peine pour elle...

- C'est clair. Bon, si on revenait à Riida et sa belle dit Jun

Purée mais ils vont me lâcher oui!!!!

- Je n'ai rien à dire... Et je le répète, je ne sui....

J'entendis soudain un des éclats de rire et me stoppait net dans ma phrase... USO pensais-je en me retournant vivement.

- Riida? Oi le Japon appelle Riida!? Ben ça y est, on l'a perdu dit Sho en éclatant de rire.









Spoiler:
 



Dernière édition par hecate31 le Dim 2 Juin - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 31 Mai - 12:26

Rhaaa trop court la suiteeeeeeeeeeeeee


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 31 Mai - 12:41

Pareil c'est court!!! xD

Alala pas un pour rattraper l'autre. Nino et Jun vont arriver à lui soutirer les info à notre Oh-chan. Puis Aiba et Sho ne sont pas en reste non plus lol
Bon personne ne l'aime ce photographe alors bon sang que quelqu'un lui dise quelque chose! xD

Bon Oh-chan a reconnu la voix de la misse. Comment ça va se passer maintenant huhu.

Hâte de connaitre la suite. Tout ça me titille un peu :p
Merci pour ce chapitre




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 31 Mai - 21:28

Re bonsoir les gens... Je suis en forme aujourd'hui, donc, voilà la suite...

Bonne lecture


Le Refuge




Chapitre 3


Chapitre 3

Nino lui ne rigolait pas. Il vit Ohno se figé dans un premier temps et se retourner à une vitesse folle le second. Il ne comprenait pas et suivit du regard celui de Riida. Bingo!c'était donc ça, il était sur d'avoir trouvé le "elle" en question. Fallait-il savoir maintenant de laquelle il s'agissait...

Je n'en revenais pas... Elle était là, à quelques mètres de moi. Rigolant avec notre styliste. Pourquoi l'avais-je remarqué hier et pas les jours d'avant? Elle travaillait avec nous depuis je ne sais combien de temps et c'est comme si je la voyais pour la première fois. Il fallait que je me ressaisisse, tout le monde était là, journaliste compris... J'entendis la voix de Nino

- Elles sont mignonnes pas vrai? C'est laquelle?

- Je ne vois pas de quoi tu parles dis je...

Je vis le photographe passé devant moi en me demandant pourquoi il avait l'air si furieux...

- Oi l'incapable! Tu as deux minutes de retard! Si tu ne
respectes pas les horaires, se n'est pas la peine de venir
travailler! dit il en pointant du doigt son assistance...

Je n'en revenait pas... Je regardais ma montre. Se n'était pas vrai, elle était en avance de 5 minutes mais qu'est-ce qu'il lui prenait à se mec. Je vis la styliste s'avancer d'un pas vers lui...

- De une, nous sommes à l'heure, de deux, elle s'appelle
Kisa, de trois estimez vous heureux qu'elle soit là, vu que
vous ne lui avez pas fait parvenir le changement de planning,
de plus...

Elle fut interrompu par Kisa qui l'arrêta une main sur son bras.

- C'est bon Natsu, ne t'inquiètes pas...

Je la vis se courber et s'excuser auprès du photographe qui avec un sourire mauvais la regardait de haut... Je sentais la colère monter en moi... Je voulus réagir mais Nino fut plus rapide que moi. Il se dirigea vers Kisa (quel beau prénom me dis-je) et la releva. Puis sans rien ajouté pris son poignet et regarda sa montre.

- En effet, vous êtes en avance même, si je me base à votre
montre Kisa. Je me permets de vous appelez comme ça...A la
mienne aussi du reste, nous avons la même heure et vous les
gars?

Je les entendis tous dirent la même chose. Ils avaient tous soutenu l'assistante, moi le premier. Le photographe était blême de rage. La styliste souriait franchement et Kisa en restait sans voix... Puis elle murmura un merci et les yeux brillant de larmes d'humiliation, alla préparer le matériel photo.

- Monsieur dit Nino en se tournant vers lui il semblerait que
votre montre soit mal réglé.

- Ah euh... Oui, veuillez m'excuser dit le photographe en
partant.

Je vis la styliste jeté un regard mauvais au photographe et partir rejoindre sa partie du studio non sans avoir au préalable fait un arrêt devant Kisa pour voir comment elle allait. Je n'en revenais toujours pas... Malgré ma colère, je souris sans même m'en rendre compte. Par contre cela n'échappa nullement aux autres...

- Les gars dit Jun, je crois que nous avons trouvé la cause de
l'insomnie de Riida. Reste à savoir se qu'il faisait avec elle
hier!

- Hein mais j'ai pêché hier! J'étais tout seul vous avez pas
voulu venir avec moi!

Se fut la styliste qui me sauva cette fois en venant nous demander de venir prendre nos tenues. Une fois sur place, elle nous précisa que si quelques chose ne nous plaisait, pas de ne pas hésiter à le dire et elle ferait en sorte de trouver autre chose. Ceci dit, elle était très professionnelle et il était rare que la tenue ne nous convienne pas...Je la voyais jeter des regards à Kisa de temps en temps. Cela se voyait qu'elle s’inquiétait...

Nous fîmes l'interview puis les photos. Je restais professionnel mais ma colère montait en flèche. Le photographe n'arrêtait pas de harceler Kisa. La traitant de tout les noms. Je jetais un rapide coup d'oeil et vit Nino dans le même état que moi. Aiba avait les poings serraient, Jun se mordait nerveusement la lèvre pour ne rien dire et Sho bloquait sur la styliste.... Eh??? Je savais déjà qu'il la trouvé mignonne mais je pensais pas que c'était à se point. Je vis Nino jetait un regard à Aiba qui hocha la tête en un oui silencieux. Que mijotait-il tout les deux? A la fin de la séance, je vis Nino et Aiba passaient devant le photographe avec deux café à la main. Il se dirigèrent droit vers lui. Aiba le percuta le premier en faisant tomber son café chaud sur lui et Nino suivit. C'était très bien fait personne n'aurait pu dire que cela était fait exprès. Après s'être hypocritement excuser, ils partirent en souriant et éclatèrent de rire une fois que nous fument tous sortie.

- Bien joué mas, tu l'as pas raté!

- Toi non plus! Mais je suis dégouté, j'avais pas vu qu'il avait
encore son appareil photo dans les mains, j'ai pas pu l'éviter,
sinon, cela lui apprendra. Comment un homme peut-il
être aussi méchant? Et comment ne l'avons nous pas
remarqué avant? Enfin à part Sho et Jun... Nous trois n'avions
pas remarqué.

- Oui, tu as raison, moi le premier. dis-je... Je n'avais même
pas remarqué Kisa avant que je ne la vois hier sur la plage.
Je ne lui ai pas parlé et elle ne sait pas que j'étais là-bas.
Mais son visage me disait quelque chose. Elle était tellement
belle hier et souriante. A mille lieu de se sourire polie qu'elle
arbore aujourd'hui...

Je fouillais dans mon sac, mes poches, rien...

- J'ai oublié mon téléphone, je reviens...

- Riida un jour tu oublieras ta tête...

Je regardais Jun en lui souriant et rentrais dans le studio...Je m'arrêtais devant la scène qui se jouait devant moi.

- L'abruti vient ici!!! Tu as vu se que tu as fait?

Je vis Kisa avancer et commençait à parler. Le son de sa voix était tellement basse que je n'entendait rien...

- Comment ça c'est pas toi qui a fait ça? C'est pas moi qui boit du
café que je sache. Tu vas me nettoyer cet appareil photo après
avoir fait ton travail. Je le veux propre pour demain, objectif
compris! Si il ne marche plus, je ferais en sorte que se soit retenu
sur ta paye.

Il tourna les talons et partit sans me voir. J’hallucinais complet. Il allait faire nettoyer son appareil salit par le café par Kisa... Je fit un mouvement pour sortir de ma cachette et sortir sans qu'elle ne me voit mais je fis tomber un accessoire. Elle releva son visage remplis de larmes. Soudain je la vis courir vers la sortie elle ouvrit la porte précipitamment et s'en fut... Je courus après elle...

- Kisa, attendez.... Kisa, Ki?...

Qu'est-ce qu'il se passe me dit Sho en m'attrapant par le bras.
Je me retournais pour voir Aiba se tenir le visage et Jun mort de rire. Il m'expliqua qu'il c'était pris la porte que Kisa avait assez violemment ouverte. Nino regardait Aiba en lui demandant si ça aller. Je leur expliquais la situation vite fais et partis pour essayer de retrouver Kisa. J'étais sur qu'elle se trouvait au toilette des filles. Je ne pouvais pas rentrer... N'est-ce pas? Et pourtant... C'est se que je fis. Je la trouvé devant les lavabos serrant les points en se répétant "sois forte, tu peux le faire!". Elle ne m'avait pas entendu rentré et sursauta quand elle vit mon reflet dans la glace.

- Ohno-san! Que...

- Je suis désolé pour se qu'il c'est passé se sont en fait les
autres qui ont renversé le café sur l'autre abruti, enfin je veux
dire le photographe.

- Ne vous inquiétez pas, j'ai l'habitude.

- Pourquoi vous laissez faire? Vous avez le droit de dire se
que vous pensez vous aussi...

- Non, je le peux pas... Je tiens à ma place d'assistante même
si en réalité, je suis photographe.

- A bon? Mais maintenant que l'on est que tout les deux dite
se que vous pensez de lui.

- Je... je...

- Oui? N'ayez pas peur...

- Je pense que c'est un homme méchant sans talent qui se
défoule sur moi parce qu'il est frustré de n'avoir personne
dans sa vie. Que c'est un pervers, je le vois à sa manière de
me regarder et que j'aimerais lui mettre mon poing dans sa
face de poisson lune! Qu'elle dégonfle une fois pour toute et
qu'il me foute la paix... et...et... Je le supporte plus me dit elle
très en colère.

Je n'avais qu'une envie, la prendre dans mes bras. Je réalisais que c'était chose faite, du diable si je savais comment. Mais je n'allais pas m'en plaindre. Bien au contraire...

- Ca va mieux lui demandais-je

- Oui, merci Ohno-san.

- Satoshi... Je vous appelle bien Kisa alors faites pareil.

J'éclatais soudain de rire...

- Sa face de poisson lune?

- Oui c'est Natsu qui l'appelle comme ça. Il a la grosse tête
mais aucun talent...

- Ma foi, cela lui va bien. Nous ne l'aimons pas non plus.

- Bien, je dois vous laisser Satoshi j'ai du travail et euh... Je vous signale que vous êtes dans les toilettes des femmes.

- Ahh j'avais oublié désolé...

Je l'entendis éclaté de rire. De se même rire qu'hier. Je souris et nous sortîmes des toilettes pour rejoindre le studio. Je n'avais pas envie de la laisser. Quand nous ouvrîmes la porte je vis Jun assis en train de nettoyer l'appareil photo pestant contre les deux farceurs qui avait fais la bêtise.

- Sérieux, vous avez pas assuré sur le coup!

- Désolé dirent ils, alors qu'il n'en était rien...

- Mastumoto-san, je vais le faire, vous devez tous être fatigués.
Vous devriez vous reposer un peu puisque vous n'avez plus
rien de prévu aujourd'hui.

- Ne vous inquiétez pas, j'aime bidouiller des appareils photo.
Vous voulez bien me montrer comment les nettoyaient
comme il faut?

- Bien sur...

Je la vis prendre une chaise et elle montra comment démonter et nettoyer un appareil. Jun était concentré sur se qu'elle disait, moi, juste sur elle. Je ne m'étais même pas aperçu qu'il manquait deux personnes à l'appel, le troisième étant un peux plus loin entrain de dormir...
Mais où étaient ils encore passé.








Spoiler:
 



Dernière édition par hecate31 le Ven 31 Mai - 22:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 31 Mai - 21:40

Aaaaah mais je le savais! je le savais! xD
Aiba et Nino => louches
Sho ca m'a fait trop rire quand j'ai lu qu'il avait bugué sur la styliste, excellent x)
Oh-chan a fait un bon pas huhu. Puis finalement leur "rencontre" s'est fait assez naturellement, ils se sont bien parlé. Enfin façon de parler x) (ca fait deux fois parler en deux phrases x)

Jun aussi était cool, surtout à la fin kyaa~ appareil photo! ~
Je craque x)

Bon en tout cas Ohno est complètement grillé par les autres huhu
J'espère qu'ils vont tous lui faire payer à ce photographe de malheur et que Kisa pourra être leur photographe attitrée parce que je suis sûre qu'elle a beaucoup de talent :)

Merci pour ce chapitre.
Il me tarde d'avoir la suite ;)




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 31 Mai - 22:04

la suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
bah quoi j'aime beaucoup


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: Le refuge   Mar 4 Juin - 20:43

Bonsoir les gens, voilà le suite...
Selo, tininy, merci pour vos commentaires. Ca me fait toujours plaisir...

Bonne lecture


Le Refuge




Chapitre 4


Chapitre 4

Je n'en revenais pas, moi l'insignifiante assistante d'un incapable, était en train de discuter de l'une de mes passions avec le grand Matsumoto Jun... Mais plus que cela, quelque minutes avant, je m'étais retrouvé dans les bras de Ohno-san... Il avait été très gentil. Ils étaient tous adorables d'ailleurs. La manière dont m'avait défendu Ninomiya-san et comment les autres avait suivit, m'avait fait chaud au coeur. J'entendis mon portable sonnait et rougis rapidement car tous devaient entendre Fight song résonnait dans la pièce...

- Tiens, à qui est le portable qui sonne? demanda Ohno

- Hum... à moi dis je d'une petite voix en baissant la tête.

- Ah Satoshi regarde, elle est toute rouge! dit Jun Kawaiii

- Jun, je crois que tu vas la mettre mal à l'aise dit Sho qui
s'était réveillé.

J'allais chercher mon portable et revint avec, en ouvrant le message que j'avais reçu. Je souris en voyant que c'était Natsu.

"Je suis partie. Je t'ai vu en charmante compagnie, tu n'as donc pas besoin de moi mais tu auras des choses à me raconter demain... Remercie les de ma part pour leur aide ce matin...Bisous. Natsu..."

Je lui renvoyais ma réponse...

"A demain, même heure, même endroit....."

Elle me répondit...

"Même punition!"

J'éclatais d'un rire franc et souris... C'était une boutade entre nous, je lui demandais souvent se que j'avais fait de mal dans une vie antérieure pour que poisson lune m'en fasse baver autant...J'en rigolais comme d'une punition mais je commençais à être fatiguée nerveusement de cette situation. Je vis que Ohno-san me regardait et je rougis deux fois plus... Je détournais la tête la première mais apparemment notre échange de regards n'avait pas échappé aux autres qui souriaient de toute leurs dents.

- Natsu vous remercie de votre aide pour ce matin.

- Natsu? demanda Jun

- Oui, Natsumi, ma meilleure amie et accessoirement votre
styliste rigolais-je

- Oh oui, je ne connaissais pas son prénom dit Sho en
souriant.

- Bon, appareil photo et objectif sont nettoyés et fonctionne
parfaitement. Si on allait boire un verre?

- Bonne idée! dit Sho ça va nous détendre un peu. Mais où
sont Nino et Aiba?

- Bonne question, j'étais en train de leur faire la morale, ils
ont profitaient de l'arrivée de Riida et Kisa pour s'échapper.
Essai de les appeler et s'il ne réponde pas laisse leur un
message pour leur dire que l'on va à l'endroit habituel. Kisa,
bien sur, tu viens avec nous.

- He? Moi? Mais... Je...

- Bon, c'est réglé alors dit Ohno en souriant à Kisa...

- Mais Ohno-san...

- Je t'ai dis de m'appeler Satoshi...

Je ne dis rien. Me voyant hésité, il me prit la main pour m'entrainer vers le parking ou se trouvait toute nos voitures.

- Riida, tu montes avec elle, comme ça tu pourras la guider dit Jun

- Ok pas de problème.

Il me rejoignit et vit que je ne bougeais pas...

- Kisa? Qu'est-ce qu'il y a...

Je ne dis rien me contentant de lui montrer ma voiture. Il regarda ahuri et fit le tour...Il vit la voiture de Jun commençait à partir il le fit s'arrêter et lui montra la voiture. Celui-ci coupa le contact et descendit suivit de Sho.

- Merde dit Sho...

- Comme tu dis, répondit Jun

Kisa regardait sa voiture avec ses 2 roues avant à plat. Elle sentait qu'elle allait pleuré, pas de tristesse mais de rage. Cela était trop en une journée... Elle sentit une main se poser sur son épaule. Une chaleur bienfaitrice l'envahit. elle regardait le propriétaire de cette main.

- Ben maintenant au moins, tu n'as pas le choix, tu viens avec
nous... dit Ohno

Nous allâmes donc boire un verre. On ne parla pas beaucoup de l'incident juste que Sho demanderait demain à se que les agents de sécurité vérifie les caméras de surveillance du parking. On devait être à le JE à 11h et nous décidâmes de venir une heure plus tôt.

- Vous n'êtes pas obligé de faire tout ça pour moi. Vous devez
avoir d'autres choses à faire. dis je

Après m'être fait sermonner par Jun pour ma remarque, j'eus un petit sourire et ne dis plus rien. De toute façon, ils étaient trois contre moi. Je ne gagnerai pas. Et quelque part, cela me faisais plaisir.

Finalement, nous avons finit par manger ensemble en continuant de boire. Nino et Aiba nous avait rejoint pour manger. Ils expliquèrent qu'ils avaient fait un tournoi de mario kart chez Nino et qu'il n'avait pas entendu leurs téléphones.
En sortant du restaurant nous étions tous alcoolisé. Nous décidâmes donc, de prendre des taxis pour rentrer. Ohno avait décrété qu'il était hors de question que je rentre toute seule donc il partagerait le taxi avec moi. Nino et Aiba retournait à leur tournoi Aiba décrétant qu'il ne partirait pas de chez celui-ci qu'après une victoire. Donc Jun et Sho partirait eux même ensemble.

Une fois dans le taxi, Ohno me demanda mon adresse. Quand je lui dis, il me regarda bizarrement.

- Je vis sur un bateau lui dis je

De suite je vis une lueur dans ses yeux. Puis je lui souris. C'est vrai que Ohno-san aime la pêche et la mer pensais-je.

- Vous voulez voir mon bateau? lui demandais-je une fois
arrivé?

- Je peux? Vraiment? me dit il avec le sourire d'un enfant à
qui on fait une surprise.

- Bien sur... Venez...

Une fois installé dans le salon je lui demandé s'il voulait une bière. Il accepta avec plaisir. Je lui avais fait visiter et il m'avait certifié qu'il adorerait vivre sur un bateau comme le mien. J'en étais flatté. La soirée se poursuivit tranquillement nous enchainions les bières parlant de tout et de rien. Je voyais cependant qu'il commençait par s'endormir. Je ne pouvais le laisser partir dans cet état là.

- Ohno-san allez dans la chambre, vous dormez sur place...

- Ne Kisa, quand vas-tu enfin me tutoyais et m'appelais par
mon prénom?

Je ne répondis pas et l'aida à se lever et l'amena dans la chambre.

- Mettez vous à l'aise et allez au lit, je vous réveillerez demain
matin, ne vous inquiétez pas.

- Et toi? Tu vas dormir où?

- Au salon...

- Pas question! C'est moi qui dort au salon dit il avec une
mine buté.

- Non, c'est hors de question répliquais-je.

- Alors tu dors avec moi!

- Pardon???

- Ton lit est assez grand pour ça...

- Mais...

- Bon, le sujet est clos! dit il en commençant à se déshabiller.

Je rougis violemment et sortis de la chambre. Je l'entendis me dire que si je ne venais pas, il viendrait lui même me chercher. J’allais à la salle de bain et me mis en tenue. Caleçon d'homme et t-shirt. Ah, j'ai peut être oublié de dire que je suis un véritable garçon manqué. Les mots robe et jupe ne font partit ni de mon vocabulaire, ni de mon armoire... Je me dirigeais vers la chambre lentement. J'avais peur. Je n'ai jamais dormi avec un homme. Je n'ai d'ailleurs jamais rien fait avec un homme. Je leur fait peur en général. J'ai eu quelque flirt mais c'est tout. Une femme qui vit sur un bateau, qui pêche et part en mer même quand elle est seule les fait tous fuir. Je regardais vers le lit. Ohno-san était au bord, il allait falloir que je l'enjambe pour aller au fond du lit. Ses yeux était fermé il devait dormir. J'en profitais pour le regarder. Après un moment je me secouais, je me mis à genoux devant lui. Je passa doucement un genoux de l'autre côté de son corps et je me retrouvais presque assise sur lui. Qu'elle idée de me faire faire un truc pareil en ayant autant bu.
Je perdis l'équilibre et je sentis deux mains me retenir par la taille. Je me retrouvais à califourchon sur lui. Ses yeux capturèrent les miens et ne le lâchèrent plus. J'étais subjugué par se regard, intense et doux à la fois. Je sentis l'une de ses mains quittait ma taille pour se perdre dans mes cheveux en me caressant la nuque au passage, un frisson me parcourut tout le corps. Nos regards était toujours rivé l'un à l'autre et aucun de nous deux ne voulait briser se moment alors qu'il abaissait lentement mon visage vers le sien.....









Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: Le refuge   Mar 4 Juin - 21:19

Kuuu~
Ca commence a devenir très ambiguë là~ Les effets de l'alcool relâchent bien toute timidité entre eux. Sacré Ohno qui est plutôt entreprenant pour le coup :p

Aiba et Nino sont définitivement louches tous les deux. Lol

Sho qui sait enfin le prénom de sa bien aimée :p

Jun qui est adorable comme toujours, mais qui fait un peu l'autorité xD

Mais quelle enflure ce stupide photographe là! Qu'il aille au diable!
Lui crever ses pneus, faut faire fort quand même là. Mais bon pour le coup c'est plutôt bien tombé... ne Oh-chan~ :3

Comme prévu le fait qu'elle vive sur un bateau plait beaucoup à notre riida.

Que va t-il se passer maintenant? Hâte de savoir ce que va nous faire ce cher Ohno et comment va réagir la misse (garçon manqué hein? Huhu, voila qui est intéressant)

Merci pour ce chapitre :D




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: Le refuge   Mer 5 Juin - 7:16

Bah je veux la suite j'ai bcp aimer les choses sérieuses commencent pour notre riida et Aiba et Nino nous font quoi xD


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: Le refuge   Mer 5 Juin - 10:43

Bonjour tout le monde, voilà donc la suite... Bonne journée.

Bonne lecture...



Le Refuge




Chapitre 5


Chapitre 5

Je l'ai entendu rentrer dans la chambre, je fais semblant de dormir pour ne pas la gêner mais je peux sentir son regard sur moi. Je sens le matelas bougeait et je comprends qu'elle doit m'enjamber pour se coucher. Je la sens perdre l'équilibre et la rattrape de justesse. Mes yeux sont désormais ouvert. Elle est assise sur moi, mon corps commence à réagir de lui même. Mon esprit et mon coeur je pense aussi suivent le même chemin. Je veux être auprès d'elle, je veux la protéger, je veux sentir ses lèvres sur les miennes, je la veux dans mes bras, je veux lui faire l'amour...Je veux tout d'elle... Ma main se pose sur sa nuque en une douce caresse, je la sens frissonner. Mon corps continue à réagir il faut que je me calme, que je la lâche. C'est trop tôt, je ne veux pas l'effrayer. Je me rends pourtant compte que j'avance son visage vers le mien. Elle n'offre aucune résistance mais arriverais-je à me contenter d'un baiser? Non, je ne le pense pas. Je n'ai pas le choix, je lui souris tendrement et fais retomber mes bras en faisant semblant de m'être subitement rendormis. Je sens son corps se relevait et s'appuyait un peu plus sur le mien. Est-ce qu'elle se rend au moins compte de l'endroit exact ou elle est assise? Je bénirais presque l'épaisse couette qu'il y a entre nous et qui l'empêche un minimum de sentir mon envie d'elle. Mais si elle ne bouge pas bientôt, je ne réponds plus de rien. Elle se met à rigoler tout bas et se penche vers moi. Elle me fait un bisous sur la joue et me murmure à l'oreille "bonne nuit Satoshi"... Sait-elle que je fais semblant de dormir? Mais elle ne se rend quand même pas compte de la torture qu'elle m'a infligé quand elle a si sensuellement prononcé mon prénom dans un murmure. Je ne savais pas que je pouvais avoir autant de self contrôle. Ou alors je suis tout juste fou... Elle se décide enfin à se coucher et j'attends qu'elle s'installe. Je me risque à ouvrir un oeil. Elle est sur le côté et me tourne le dos. Je bouge, me colle à elle et l'enlace. Je l'entends soupirer et la sens se détendre contre moi puis je sens sa main sur la mienne. Nos doigts s'entrelacent et je sais... Je sais qu'elle a conscience que je ne dors pas. Je souris et lui embrasse la nuque avant de m'endormir pour de bon...
Je me réveillais dans la même position dans laquelle je m'étais endormis. Se n'était pas le cas de Kisa. Elle c'était retourné dans la nuit et elle était maintenant face à moi, sa tête nichait dans mon cou, toujours dans mes bras. Je souris et me décalais légèrement pour la regarder dormir. Je l'embrassais sur la joue et me décidais à sortir du lit avec beaucoup de regret, mon désir pour elle ne s'étant pas beaucoup calmer dans la nuit. Ma tête me faisait mal. J'allais dans la cuisine faire le café. Je trouvais deux verre sur la table avec un petit mot et un tube d'aspirine dessus.
"Bonjour, Ohno-san, si vous trouvez se mot, c'est que vous
êtes debout avant moi. L'un des deux verres est pour vous, ne
vous gênez pas avec l'aspirine si vous en avez besoin."

Je souris en lisant le Ohno-san si respectueux alors que le satoshi murmurait à mon oreille raisonné encore dans ma tête. Je me servis un café et montais sur le pont pour observer la mer. Je me régalerai à boire mon café tout les matins devant se paysage. Je sentis quelqu'un dans mon dos. Je savais que c'était elle. Presque timidement, elle osa m'entourer la taille de ses bras et colla sa tête dans mon dos. Je souris et posais ma main libre sur les siennes. Nous ne nous étions même pas embrassé mais nous savions que cela arriverait.

- Bonjour lui dis-je, bien dormit?

- Bonjour oui et toi?

Je souris encore plus, elle avait enfin banni le"vous".

- Comme un bébé. Merci pour l'aspirine. Tu as pris la tienne?

- Oui dit elle. C'est beau n'est-ce pas me dit elle en se
décalant pour se mettre à côté de moi.

- Oui lui dis-je, tu es belle...

Elle me regarda étonné puis éclata de rire.

- J'aime boire mon café le matin ici, c'est reposant. Mais la
mer commence à me manquer. Je prévois de faire une sortie
bientôt cela te dit de venir avec moi?

- Si je me déguise bien cela peux se faire.

- Te déguiser? Sur mon bateau? mais tu risques rien.

- Avec ton bateau?

- Ah... je te l'ai peut être pas dit hier soir mais j'ai mon permis.
Quand je pars c'est seule en général. Il n'y a que
Natsu à qui je demande de venir, mais elle accepte
rarement. Elle a pas trop le pied marin.

- Tu...tu as ton permis? Tu pêches aussi?

- Oui, j'adore ça. Il faut que tu saches que je suis un véritable
garçon manqué.

- Epouses moi dis-je en éclatant de rire...

Elle me regarda rire et je m'arrêtais la regardant à mon tour. Si je m'approchais encore un peu, mes lèvres gouteraient enfin les siennes. Au moment ou je les frôlais à peine mon portable sonna nous faisant sursauter. Je maudits intérieurement l’opportun qui n'était autre que... Nino... J'aurai du le savoir.

- Bonjour Nino

- Riida, je suis venue te prendre, tu m'ouvres?

- He??? Mais quel heure est-il?

- 9h, on a rendez vous avec kisa et les autres à 10h tu te
souviens?

- Quoi? 9h ?

- Yabai dit Kisa à côté de moi.

- Riida il m'a semblé entendre une voix. Tu es où?

- Pas chez moi dis-je avec un sourire d'excuse à Kisa

- C'est à dire? ne me dis.... c'est Kisa que je viens d'entendre
n'est-ce pas?

- Nino ne commence pas...

- Ahhhhhh attend que les autres l'apprenne!!! petit veinard!!!
ta nuit a été bonne?

- Ninomiya Kazunari, je t'interdis d'en parler aux autres!

- Moi je veux bien mais je suis allé prendre Aiba au passage
et il a tout entendu. Donc...euh...trop tard...

- Bon, Nino, je te laisse faut que je me prépare. A tout à
l'heure, on arrive aussi vite que l'on peut...

Je raccrochais et descendis dans la cabine. Je frappais et n'ayant pas de réponse rentrais au moment ou Kisa sortait de la salle de bain. Elle se statufia sur place et je m'excusais en ressortant de la chambre le visage rouge, ayant soudain très chaud. Elle était vêtu d'une serviette qui ne cachait que son buste et lui arrivait à mi cuisse. Elle avait un corps diablement féminin pour un garçon manqué. Mais tout en muscle. Cette image d'elle allait me hanter longtemps. Elle sortit de la chambre habillée mais rougissante. Elle me demanda si je voulais manger quelque chose et je lui dit que nous n'avions pas le temps mais que je reprendrais bien un café. Une fois douchais et habillais, j'allais la rejoindre à la cuisine pour se dernier café et nous partîmes. Nous arrivâmes avec seulement 5min de retard. Bon, nous avions couru autant que nous avions pu. C'est d'ailleurs comme ça qu'il nous on vu arriver dans le parking, je lui tenais la main pour que je ne la perde pas dans la course. Je sais piètre excuse, mais plausible. Sauf que comme je m'y attendais ils étaient tous au courant que je n'étais chez moi cette nuit. Je les remerciais intérieurement de se taire devant Kisa mais savais que j'allais salement me faire charrier quand nous serions seul dans notre loge. Sho était allé demander la vérification de la caméra et tout se qu'il avait vu c'était une silhouette ent train de crever les roues pas de visage et le gros plan était trop flou pour distinguait quoi que se soit. Tout le monde était certes déçus mais pas surpris. Mais bon, ils avaient tenté le coup.
Kisa semblait soucieuse et je me doutais que c'était la journée à venir qui l’inquiétait. Je lui caressais la joue et lui sourit.

- Ne t'inquiètes pas je ne serais pas loin pendant les shooting.

- Oui je sais. Merci. Bon, il faut que j'y aille, Natsu doit
m'attendre. A toute à l'heure. Les garçons, merci d'avoir pris
de votre temps pour essayer de m'aider dit elle en s'inclinant.

- Oiii, relèves toi s'il tu plait tu nous gênes là dit Nino avec un
sourire. Riida à raison, ne t'inquiètes pas, on sera la pour
t'aider tout à l'heure si l'autre abruti t'embête.

- Merci dit elle avec un sourire éblouissant.

Je la regardait partir quand soudain, je sentis une mais se posais sur mon épaule et quatre paires d'yeux se braquait sur moi...

- Riida me dis Nino, un sourire au coin des lèvres, il faut qu'on
parle!

Yabai, je le savais!!!!









Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: Le refuge   Mer 5 Juin - 11:09

Alala sacré Ohno. Quel self contrôle~
Mais le fait d'être resté soft était bien. Ils se sont compris justes avec ces gestes d'affection.
Bon alors Nino ca gère pas d'appeler alors qu'on allait avoir un joli Kissu~ Nino et les autres n'ont pas fini de charrier ça c'est sur x)

Le petit moment sortie de douche, il en fallait bien un comme ça. Sans moment gênant ça n'est pas drôle xD

Il y va franco, épouse moi! qu'il dit xD
Kuu~ Ils sont mignons eux deux~

Bon bien évidemment les caméras n'ont pas pu filmer le visage du gars, ça aurait été trop facile, mais on se doute bien de qui est le coupable. Il ne manque que les preuves.^^

Merci pour ce chapitre. Veux savoir ce que les autres vont lui dire comme bêtises :p

(Et quand est ce que quelqu'un va démasquer nos deux rigolos. Ca se voit qu'il ne font pas qu'éplucher les patates quand ils se voient eux deux et presque tous les jours x)





Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: Le refuge   Mer 5 Juin - 11:48

Hehe et bien il a été sage notre riida mais bon ça va pas durer XD
aller la suite la suite


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: Le refuge   Mer 5 Juin - 20:58

Bonsoir, vous êtes ok pour un autre chapitre? alors, c'est partit!!!

Bonne lecture



Le Refuge




Chapitre 6


Chapitre 6


Les gens du bureau se retournaient sur notre passage. Pourquoi me direz-vous? Réponses simple. Quand Nino m'avait dit, il faut qu'on parle, j'avais essayé de prendre mes jambes à mon cou et tenté de leur échapper. Espoir vain car je me fis vite rattraper. Je me retrouvais donc avec Sho devant qui ouvrait la marche, Nino et Jun qui me tenait un bras chacun et Aiba derrière au cas ou je tenterais une nouvelle fois de m'enfuir. Ils avaient tous le sourire et moi une tête de condamné... Nous arrivâmes à notre loge il me firent assoir sur le canapé et restèrent debout à me regarder. Ils étaient presque intimidant... Nino s'assit à côté de moi.

- Vas-y raconte me dit il

- Je n'ai rien à dire répondis-je

- Pas si sur vu comme tu as fuis tout à l'heure dit Jun

- Ben j'aurai aimé vous y voir vous! avec les têtes que vous
faisiez, vous auriez réussi à faire pâlir de peur un poisson
rouge...

- Riida, va falloir revoir tes expressions dit Sho en éclatant de
rire.

- Ne recommence pas à tenter de gagner du temps, Sho reste
concentré! dit Jun

- Bon, alors tes impressions sur ta grande nuit!

- Mais arrêtez, de un, je vous direz rien et de deux il ne c'est rien
passé!

- C'est bien Riida, continu à rien nous dire! rigola Aiba

- Comment ça rien passé? dit Nino. Tu restes dormir chez
une femme et il ne se passe rien?

- Ben non! On a juste dormit ensemble! Yabai me dis-je en
me plaquant la main sur la bouche.

- Ah il c'est passé un truc j'en suis sur dit Nino...

- Bon, ça suffit maintenant! Jun quand tu as rencontré Momiji
tu as fais l'amour avec elle de suite peut être?

- Euh oui, je lui ai carrément sauté dessus la pauvre dit Jun en
rougissant.

Ok mauvais exemple, merci pour le soutien me dis-je

- Sho quand tu vas invité Natsumi à un rendez vous galant, tu
vas lui sauter dessus toi aussi?

- Moi? Mais j'ai aucunement l'intention de...

- Sho tu trompes personne elle te plait sa crève les yeux. Et
vous deux là!!! en pointant du doigt Aiba et Nino

- De...de...quoi? Nou...nous deux? dit Nino un peu
précipitamment.

- Ca fait si longtemps que cela que vous n'avez pas eu une
femme dans vos bras pour vous intéressez autant à ma vie?

- Ah! Ahah! c'est ça, dit Nino, cela fait très mais alors très
longtemps que j'ai pas eu de petite amie.

- Oui, pareil pour moi dit Aiba en regardant Nino avec un
sourire. On devrait peut être sortir se soir tout les deux pour
trouver euh...de la compagnie...

- Excellente idée... Bon sérieux Riida, il c'est vraiment rien
passé même pas un baiser?

- Non, ça a faillit se matin avant que mon téléphone sonne. Ca a tout
coupé!

- Quel est l'abruti qui a osé t'empêcher d'embrasser ta belle?

- Ben euh... Toi Nino dis-je en éclatant de rire.

- Riida, je suis désolé...

- C'est pas grave, il y aura d'autres occasions. Bon, si on y
allait maintenant que mon interrogatoire est terminé?

Il partirent et croisèrent Kisa qui partait en courant, elle ne fit pas attention à eux. Natsumi sortit en suivant mais il était trop tard. Elle fit un arrêt pour saluer les membres du groupe puis essaya de partir.

- Que se passe-t-il avec Kisa demanda Ohno.

- Se salaud... Quand Kisa est arrivée, il lui a sauté dessus en
la traitant de tout les noms car elle n'avait soit disant pas
nettoyé l'appareil photo et les objectifs. Il a dit qu'il avait bien
spécifié au bureau que c'était de sa faute et le cout de tout ça
sera donc retiré de sa paye.

- Quoi? Mais c'est pas vrai, elle les a nettoyé devant nous, on
était resté avec elle.

- Mastumoto-san, je les ai vu, ils étaient poisseux et sentaient
le café. Il a du revenir pour les salir lui même.Kisa en a eu
marre, elle lui a dit se qu'elle pensait de lui et n'a pas mâché
ses mots sans cependant être irrespectueuse. Mais....

- Mais? Demanda Nino

- Il c'est énervé contre elle... Elle a haussé le ton et ça ne lui a
pas plu...Il...Il l'a giflé devant tout le monde...

En entendant cette dernière phrase, je partis en courant dans la direction que Kisa avait prise pour fuir. J'étais dans une rage folle. Je ne la trouvais nulle par, j'étais même retourné dans les toilettes des femmes. Je m’inquiétais. J'allais à l'accueil, ils avaient effectivement
vu passé Kisa... Je ne pouvais la suivre. J'avais des engagements à tenir. Merde!!!
Je retournais auprès des autres la mine déconfite.

- Ne t'inquiète pas, Nastumi a reçu un message de Kisa, elle
a prit sa journée et demain nous sommes en congé. On ira la voir
après notre travail dit Nino... Mais avant, on va énerver un
peu notre photographe!

- Non, Nino, cela retomberai sur Kisa dit Jun. On va
rester professionnel autant qu'on le peut et on va réfléchir au
moyen d'aider Kisa, mais après...

La séance ne se passa pas très bien. Déjà , cela se voyait l'abruti n'était pas calmé. Et nous,
nous avions tous beaucoup de mal à rester poli avec lui. La séance finit, ils se retrouvèrent dans la loge.

- Bon, je vous laisse je vais la voir dis-je

- Attends nous, on vient avec toi. dit Nino

- Nino je pense que tu...

- Si si j'y tiens moi aussi je viens, je veux trouver une sol...

- NINO! Ecoute moi un peu! Kisa vit sur un bateau.

- Ah...euh... Ben tant pis, je viens et si je suis trop malade, je
repartirai. Aiba me raccompagnera.

- Vous vous décollez jamais l'un de l'autre en ce moment dit
Jun en rigolant

- T'imagine même pas lui dit Nino avec un sourire
énigmatique.

Personne ne releva la phrase. Ils arrivèrent au port et Ohno demanda aux autres d'attendre sur le quai, il allait voir Kisa, car personne n'avait son numéro de portable et Natsumi avait été introuvable. Il monta sur le pont et appela Kisa. Puis il frappa à la porte de la cabine.

- Kisa ouvre moi s'il te plait.

Il entendit le son d'un verrou et la porte s'ouvrit. Il posa à peine les yeux sur elle. Il avança et la prit dans ses bras. Elle s'y blottit et ferma les yeux un moment.

- Tu vas bien? Tu n'as pas trop mal? dit il en caressant sa
joue ou se trouvait une jolie marque violacé.

- Si mais je suis surtout en colère. Très en colère.

- Les autres attendent dehors, je peux les faire rentrer? Ils
s'inquiètent pour toi.

- Bien sur.

Je la vis sortir et la suivis sur le pont. Arrivé en haut elle s'arrêta net. Et regarda Nino et Aiba d'un regard interrogateur. Ils étaient un peu en retrait et derrière les autres. Nino soutenait son regard en lui souriant gentiment. Elle avait du rêvé se dit elle. Pourtant... elle était persuadé que ses deux là se tenaient la main il y a un instant. Enfin bref elle n'eut pas le temps d'y penser car elle s'était arrêtée d'un coup et Ohno lui était rentré dedans. Elle s'excusa auprès de lui et accueillit tout le monde avec un charmant sourire. Une fois tous installé, elle nous proposa à boire et revint avec des bières fraiches.

- Oh il en restait après tout se que l'on a bu hier en rentrant?
demandais-je

- Non, j'en ai racheté dit elle en souriant au souvenir de cette
soirée.

- Kisa, comment te sens tu demandas Jun

- Enervée, en colère avec une légère envie de meurtre...

- Je peux t'aider si tu veux lui dis-je.

Je la vis éclaté de rire et se son m'apaisa.

- Tu es si sérieux quand tu dis ça. Non, je suis allé au bureau
du personnel et j'ai signalé se qu'il c'était passé. J'ai aussi fait
constater l'état de ma joue par un médecin affilié à l’agence
pour qu'il confirme le tout. De plus il ne peut pas nié, il y avait
des témoins. Cette fois, je ne le laisserais pas faire!

- Cette fois? releva Sho. Ce n'était pas la première fois?

- Qu'il me gifle? Oui. Je voulais parler des pneus de ma
voiture.

- Tu veux dire que c'est lui aussi? dit Nino

- Oui, on en ai persuadé avec Natsu mais nous n'avons
aucune preuve.

Kisa fit tombé le bracelet qu'elle était en train de triturer nerveusement. Elle se baissa pour le ramasser et eut la confirmation qu'elle n'avait pas rêvé tout à l'heure. Sauf que la, c'était la main d'Aiba qui était sur la cuisse de Nino. Peut être pour donner du courage à celui-ci en sachant qu'il était monté à bord en sachant qu'il n'avait pas le pied marin.

- Nino ça va au fait? Pas trop malade?

- Non ça va. Merci de t'en souciais répondit il avec un clin
d'oeil.

Je m'étais rapproché de Kisa et observait attentivement sa joue. Je la lui touché en une douce caresse et la sentis frissonner à mon contact.

- Tu es sur que ça va? Elle est quand même un peu enflé.

- Non, ça va, je t'assure. Vous voulez rester mangé?

- Je te remercie Kisa mais j'ai une sortie de prévu
avec Masaki.

- Ok et vous autres?

- Moi je reste avec toi dis-je

- Moi aussi dirent Sho et Jun...

Nino et Aiba prirent congé et la soirée fut agréable. Je voyais mes amis s'intéresser à la femme avec qui je désirais être et cela me faisais plaisir. Elle nous prouva qu'elle était très bonne cuisinière. Natsumi nous rejoignit pour le café et Sho passa le reste de la soirée à bloquer dessus. Je me demandais presque s'il allait arrivé à l'inviter à sortir ou s'il passerait sa vie à la regarder. La soirée se finit et tout le monde rentra sauf moi. Kisa m'avait demandé si je voulais rester un peu. Quelle question! En plus personne ne travaillait demain et nous allions mettre au point notre prochaine sortis en mer... Il se faisait tard. Nous venions de nous coucher. Elle me demanda.

- Dis moi? Nino et Aiba sont ensemble?

- He??? me redressais-je dans le lit. Non pourquoi? Enfin, je
sais pas, je crois pas...

- ne t'emballes pas c'était une simple question.

- Remarque dis-je en réfléchissant bien. Cela expliquerait bien
des choses maintenant que j'y pense.

Je la pris dans mes bras et après lui avoir embrassé le front, je la sentis s'endormir contre moi. Je mis plus de temps, sa remarque sur mes amis m'ayant un peu perturbé.

Dans un appartement, deux corps enlacés essayaient de reprendre une respiration normale.

- Je t'aime.

- Je t'aime aussi. Ne Masaki?

- Oui?

- Je crois qu'on c'est fait grillé par Kisa dit Nino...









Spoiler:
 



Dernière édition par hecate31 le Dim 9 Juin - 10:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: Le refuge   Mer 5 Juin - 21:12

HAnnnnnnnnnnnnnnn nnnnnnnnn trop bien hihihi merci pour ce chapitre j'espère qu'ils von tlui faire payer à cette ordure de photographe et yata mon petit pairing encore merci vivement la suite


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: Le refuge   Mer 5 Juin - 21:38

Ralala qu'est ce qu'il est con ce photographe. J'espère que les plaintes qu'elle a porté et ses preuves seront efficaces...

Le petit interrogatoire d'Ohno, huhu J'aime trop la remarque à Jun, tu lui as sauté dessus dès le premier soir? - Oui
x)
Et pour Sho... quand va t-il faire le premier pas? xD

Bon et bien ca y'est grillé par Kisa notre duo de choc. Et en plus elle a fait part de ses soupçons à Ohno. Je sens qu'il va essayer de creuser l'affaire et être plus attentif aux signes.
Mais quand même ils sont pas doués de n'avoir prêter attention aux remarques de Nino dans la loge x) en plus celui ci a commencé à bafouiller lorsqu'il pensait qu'Ohno les suspectait.
Bah peut-être que le journée de pêche le lendemain va développer sa réflexion x)

Merci pour ce chapitre :)




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: Le refuge   Jeu 6 Juin - 20:42

Bonsoir tout le monde. Bon, je poste la suite mais je n'en suis pas spécialement fière donc... euh... ben voilà...



Le Refuge




Chapitre 7



Je me réveillais très tôt. Outre le fait que l'on partait pour la journée en mer, il fallait que je passe chez moi pour prendre des affaires. Cela faisait deux jours que je n'étais pas passé chez moi. Il me fallait des affaires de rechange, car je me doutais que ce soir non plus je ne rentrerai pas. Je me levais sans faire de bruit et me retourner pour voir Kisa me chercher dans son sommeil. La couette était presque en bas du lit. Je regardais son corps de "garçon manqué". La seule chose de masculin était son caleçon. Le débardeur qu'elle portais été remonté et laissait apparaître sa peau. Je me sermonnais et remontais la couette sur elle pour ne pas qu'elle est froid. Je sortis vite de la chambre, commençant à réagir à la vue de se corps magnifique. Je n'avais jamais été si peu maître de moi même. Je me fis un café et partit en laissant un mot au cas ou elle se réveillerait. Finalement, je revint et déchira le mot. Kisa dormait toujours. Je n'avais pas été très long. Je refis le café pour nous deux et sortis les croissants que je venais d'acheter pour les poser sur la table. Je rentrais dans la chambre et m'arrêtai sur le pas de la porte. Elle n'avait bougé que pour prendre le coussin sur lequel j'avais dormi et soupiré d'aise en le serrant contre elle. Cette image me fit sourire. Je m'assis sur le lit et me penchais pour lui embrasser son épaule dénudée. Elle ouvrit doucement les yeux...

- Bonjour lui dis-je en souriant

- Bonjour, il est tard?

- Non, pas tant que ça. On a le temps de déjeuner avant de
prendre la mer.

- Ok mais avant, je me douche... Il me faut au moins ça le matin
pour me réveiller.

Elle se leva, m'embrassa sur la joue, prit des habits dans son armoire et alla se préparer. Elle ressortit une quinzaine de minutes après et me rejoignit à la cuisine...

- Ca sent bon le café!

- Tiens, dis-je en lui tendant une tasse. Ca va ta joue?

- Oui, je n'ai plus mal, ou presque... Tu n'as pas peur de partir en
mer avec moi?

- Non, pourquoi? je devrais?

- Non, ne t'inquiètes pas. J'ai fait tellement de sortie que je ne les
compte plus.

- Cela faisait longtemps que je voulais faire une virée. Tu es
géniale!

- Fait attention je pourrais m'habituer à ce genre de
compliment...

Je la vis finir son café, son croissant et elle partit faire les dernières vérifications du bateau. Je la laissais faire pour pas la déconcentrer. Je savais que jusqu'à se le moteur du bateau s'arrête, elle resterait aux commandes. Une heure et demie plus tard, nous étions assez loin pour être seul au monde et elle décida, de couper le moteur et jeter l'ancre. Elle me rejoignit sur le pont et je lui tendis une tasse. Elle l'a pris en me remerciant et respira à fond l'air du grand large...

- Ahhh dit-elle, il n'y a rien de mieux que ça...

- Pas même moi? lui dis-je en la prenant dans mes bras.

- D'accord dit-elle, toi plus la mer, il y a pas mieux.

- Moi je suis sur que je peux trouver mieux dis je, lui prenant la
tasse des mains et en la pausant à côté.

Je resserrais mon étreinte et ses mains allèrent caresser ma nuque. J'allais comblait le vide entre nos deux lèvres lorsqu'elle sursauta violemment et j'entendis son portable sonnait. C'est pas vrai me dis-je...

- Allo? Natsu? Qui a-t-il? Ne crie pas comme ça je comprends
rien. Uso??? C'est génial... Non... Déjà tu respires et tu te
calmes, tu verras, tout va bien se passer.... Je te laisse, je suis
en mer. Oui je fais attention... Natsu, ne t'inquiètes pas et puis je
suis pas seule... Oui, avec lui... Je te laisse... Bye!

Je la vis soupirer et me faire un sourire d'excuse.

- Il y a un problème? demandais-je

- Non, pas vraiment Natsu panique parce qu'elle doit aller
prendre un café avec Sho tout à l'heure...

- Il s'est décidé quand même, j'ai cru un moment qu'il allait
jamais oser.

- Ne Satoshi? Ca te dit de pêcher? J'ai tout ce dont on a besoin
pour ça.

- Ah!!! Mot magique!!! Bien sur!

Il s'installèrent donc tranquillement pour pêcher.


Aiba faisait les cents pas dans l'appartement... Il commençait à stresser. A l'un de ses innombrabres passage devant Nino, celui-ci l'attrapa et le fit assoir à côté de lui.

- Calmes-toi Masaki. On va trouver une solution...

- Mais si comme tu dis on s'est fait griller, c'est grave!

- Mais en quoi c'est grave? Kisa est en phase de devenir la petite
amie de Riida. Il est accro à elle. Elle ne dira rien. Surtout si on
en discute avec elle. Quant aux autres, il fallait bien leur dire un
jour non?

- Ben justement, s'ils n'acceptent pas, si ils...ils...

Aiba ne put finir sa phrase les lèvres de Nino scellant les siennes. Il se détendit dans ses bras. Nino mit fin à son baiser.

- Voilà, tu es déjà beaucoup plus calme. Masaki, ce sont nos
amis. Ils ne nous jugeront pas. Au pire on va se faire engueuler
parce qu'on leur en a pas parlé plus tôt. C'est tout. Fais leur
confiance.

- J'ai peur Kazu...

- Cela te rassurerait que l'on en parle à Kisa et Riida avant de le
dire aux autres?

- Oui... Je crois que oui..

Nino se leva, attrapa son portable et composa le numéro d'Ohno...

- Riida? Je te dérange pas? Je voulais savoir si tu étais libre tout
de suite avec Kisa. Il faut que je vous parle. Enfin Masaki et
moi... Ah ok... Demain alors? C'est vraiment important. Oui ok.
Passe le bonjour à Kisa pour nous... Oui demain... Bonne
journée. A plus tard...

- Alors? demanda Aiba

- Il est en mer avec Kisa, ils pêchent. Tu verras qu'il va finir par
l'épouser. dit-il en rigolant... Il a trouvé son double...

- Ne Kazu, tu nous a un peu vendu en lui disant d'enoyer le
bonjour à Kisa de notre part.

- C'était fait exprès. S'il se doute de quelque chose, il sera moins
surpris quand on lui annoncera demain...

- Demain? Demain? Mais j'ai le temps de mourrir d'inquiétude!!!

- Mais non, je vais te distraire tu verras dit Nino en se mettant à
califourchon sur lui.

- Tu as une idée précise en tête pour ça? répondit Aiba en lui
picorant le cou de baiser.

- C'est déjà un bon début non? dit Nino rejetant sa tête en arrière
en gémissant de plaisir.

Aiba se leva du canapé plaça les jambes de Nino autour de sa taille et se dirigea vers la chambre....


Une fois raccroché, je soufflais en regardant Kisa.

- Je propose de jeter nos portables à la mer dis-je avec un grand
sourire.

- Oui ou alors de simplement les éteindre... rigola-t-elle

Je la vis poser sa canne et prendre son portable pour l'éteindre. Elle s'approcha de moi et mit la main dans la poche de mon pantalon pour attraper le mien. Sauf que sa main à cet endroit là...Me fit beaucoup d'effet. Je posais à mon tour ma canne et lui pris mon portable des mains.

- Cette fois, nous ne serons pas dérangés dis-je en l'éteignant.

Je la pris par la main et l'amenai de l'autre côté du pont. La brise était légère et agréable. J'entourais son corps de mon bras pour la coller à moi alors que mon autre main s'était posée sur sa joue dont mon pouce caressait la peau. Je l'embrassais une première fois très doucement, une deuxième fois, à la troisième ma langue chercha la sienne... Je mis fin au baiser essoufflé. Souriant de voir Kisa rougir de notre étreinte. Elle me sourit et osa m'embrasser à son tour.....








Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: Le refuge   Jeu 6 Juin - 20:51

hann bah il est très bien ton chapitre moi j'aime beaucoup veux la suite xDDDDDD


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: Le refuge   Jeu 6 Juin - 21:06

Oui il est bien!~ Fallait pas t'inquiéter voyons~

Haha toujours interrompu par des téléphone ces deux là. Mais à la fin du chapitre ça y'est nous y sommes x)

Aiba qui panique à mort sur le fait que sa relation avec Nino soit révélée aux autres et qu'ils ne l'acceptent pas. Is vont juste être très très surpris dans un premier temps je pense, mais après ils vont être content pour eux. Enfin j'espère.

Ca y'est Sho a enfin fait le premier pas et a invité mamzelle Natsu à aller boire un café. Elle est toute excitée et tendu elle aussi. A mon avis c'est bon pour eux deux. Même si je pense que ça va être plutôt timide entre eux pendant un bon moment.

Merci pour ce chapitre et je viens bien la suite rapidement huhu.




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 7 Juin - 16:55

Bonjour tout le monde. Voilà la suite...

Bonne lecture...


Le Refuge




Chapitre 8


Kisa descendit faire du café, je la suivis. Maintenant que je l'avais embrassé, je ne pouvais simplement pas m'arrêter. Toutes les occasions étaient bonnes. Je m'étais calé derrière elle, mes bras entourant sa taille alors que ma bouche lui parcourrait le cou inlassablement. Je la sentais frisonné plus qu'à d'autres, selon l'endroit ou ma bouche se posait. Je savais déjà quelle partie du cou je devais embrasser pour la faire soupirer, voire même gémir. Je commençais à comprendre la réflexion de Jun... S'il avait été autant attiré par Momoji que moi par Kisa, je comprenais parfaitement qu'il lui est sauté dessus. Chose que je n'allais pas tarder à faire, si je ne m'arrêtais pas suite... Je la lâchais donc à contre coeur et nous remontâmes sur le pont avec nos cafés. Elle se cala elle-même entre mes bras.

- Ne Satoshi?

- Hum?

- Je n'ai pas envie de rentrer, ni de retourner travailler
demain.

- Moi non plus mais il faut bien. Et puis il semblerait que tu es
raison. Nino et Aiba veulent nous parler à tous les deux. Je
pense qu'effectivement ils sont ensemble. J'y ai réfléchi
depuis que tu m'as posé la question et cela expliquerait
beaucoup de choses.

- Tu serais en colère qu'ils soit vraiment ensemble?

- Non, ce sont mes amis, du moment qu'ils sont heureux et
que cela ne touche pas le groupe, ça me convient.

- Satoshi, dis leur d'être très prudent, plus d'une fois, on a vu
poisson lune se balader avec un appareil photo dans les
locaux alors qu'il n'avait rien à y faire. On pense qu'il cherche
des scoops à revendre aux journaux à scandales.

- On?

- Oui, avec Natsumi.

- Si ce que tu dis est vrai c'est très grave. Vous êtes soumis à
une clause de confidentialité. Si Johnny-san l'apprend cela va
barder pour lui...

Nous parlâmes de tout et de rien, pendant longtemps pour finir par nous taire et apprécier juste la présence l'un de l'autre. Puis il fut temps de rentrer. Kisa retourna aux commandes de son bateau pedant que je rangeais le matériel de pêche. Une fois arrivé à bon port, Kisa alla se doucher et prépara ensuite à manger pendant que je prenais le relais de la douche. Notre journée avait été un rêve et nous voulions la recommencer le plus tôt possible et pourquoi pas rester en mer pour deux ou trois jours. Nous étions assis sur le pont lorsque je m'aperçus que Kisa s'était endormis. Je la pris dans mes bras et la portais jusqu'au lit. Heureusement, elle c'était déjà préparé pour la nuit. Remarque, cela ne m'aurait pas déplu de la déshabiller. Arf, voilà que je vire pervers moi! J'allais fermer la porte à clef et tout éteindre avant de me coucher à mon tour. Je le pris contre moi et l'embrassais doucement pour ne pas la réveiller. Elle remua un peu, se cala comme elle le voulait dans mes bras et n'en bougea pas de la nuit. Je me réveillais en sentant la bonne odeur du café. Je me levais. Kisa était déjà debout et apparemment déjà prête pour le travail. Je l'embrassais...

- Bonjour, tu es déjà prête? Ou c'est moi qui suis en retard?

- Non, c'est moi qui suis en avance. J'angoisse de reprendre,
je me suis levée tôt.

- Ne parlons pas de sujet qui fâche de bo matin lui dis-je avec
un sourire.

Nous prîmes notre petit déjeuner et partîmes au travail. Les autres nous attendaient dans le parking de l'agence. Sauf que cette fois nous ne courrions pas et nous n'étions pas en retard. Je la vis ralentir le pas au fur et à mesure que nous avancions tous. Je m'arrêtais, la regardais et l'embrassais devant tout le monde. Les choses étaient claires et mes amis ne me harcèleraient pas, du moins je l'espérais.

- Ca va aller?

- Oui... me répondit elle n'osant lever les yeux.

Tous nous regardaient avec un petit sourire. Apparemment personne ne doutait qu'il finisse ensemble et ne furent donc pas surpris de les voir faire. En arrivant, ils apprirent que le photographe n'avait reçu qu'un avertissement oral. Ohno était en colère, ce mec allait s'en sortir comme ça! Il ne décollera pas de la journée. Les autres non plus, rien n'avait changé. Il était toujours aussi odieux avec Kisa. La journée se passa entre les remontrances, insultes et les encouragements des membres du groupe envers elle. En fin de soirée, ils avaient enfin fini. Ohno voulut s'approcher de Kisa mais le photographe fut plus rapide, il lui mit un carton presque impossible à porter pour elle, lui demanda d'aller dans la pièce à accessoires pour tout ranger et lui demanda par là même de récupérer quelque chose pour demain. Jun qui la vit passer avec le carton lui maintint la porte ouverte. Elle le remercia au passage avec un petit sourire. Jun se retourna pour voir un Riida furieux, serrant les poings aussi fort qu'il le pouvait.

Kisa avait eu du mal à poter le carton jusqu'à la salle d'accessoire. D'autant plus que celle-ci servait rarement. Il avait juste voulu l'embêter comme à son habitude. Elle ouvrit la porte poussa un léger cri et la referma de suite... Elle était rouge pivoine. Ceci dit voir un tel spectacle n'était pas donné à tout le monde... Elle entendit des pas dans le couloir et vit le photographe se balader appareil en main.

- L'abruti tu n'as pas encore fini? Tu as trouvé ce que je t'ai
demandé?

- Non, il n'y est pas.

- Si je suis sure qu'il y est mais tu es trop feignasse pour le
chercher. Si je le trouve je vais te passer une avoinée que tu
ne seras pas prête d'oublier.

- Puisque je vous dis qu'il n'y est pas! Et au fait? Vous ne
m'aviez pas dit que la salle avait une porte communicante
avec la pièce d'à côté qui elle-même communiquait avec une
autre.... Enfin que toute les pièces communiquaient quoi! Dit
elle assez fort

- Je vois pas en quoi cela m'intéresse! Laisse-moi passer, je
vais le trouver.

- Mais vous êtes sourd, je vous ai dit qu'il n'y était pas!!

- Tu oses me parler comme ça? Je n'en reviens pas! Le fait
de te faire sauter par une star te monte à la tête? Oui
parce que j'étais dans le garage ce matin vois-tu? Remarque,
tu es peut-être un bon coup. dit il en se rapprochant d'elle.

- Je vous interdis de m'approcher...

Le photographe avait empoigné Kisa et l'avait violemment plaqué contre la porte. Il essayait de l'embrasser et elle se défendait comme elle pouvait. Elle réussit à crier avant qu'il ne réussise à le faire. Cela ne dura que quelques secondes... mais de trop... le mal était fait et Kisa avait l'impression qu'elle trahissait Ohno au-delà de tout ce qu'elle pouvait penser.


J'étais avec Jun et Sho dans le couloir lorsque nous avions entendu Kisa criais. Nous nous étions précipité pour voir le photographe l'embrasser de force. Je ne vis plus rien d'autre que lui et ma colère accumulée dans la journée transformait désormais en rage me poussa à le sortir de ma petite amie pour lui mettre une correction dont il se souviendrait. Les deux autres m'avaient ceinturé dès que j'avais donné le premier coup...

- Je vous interdis de la toucher. Lâchez-moi... Je vais lui
apprendre à vivre à ce salop!

- Je crois que vous feriez mieux de partir dit Nino qui venez
d'arriver avec Aiba.

- Mais c'est elle qui...

- Je vous conseille aussi de vous taire sinon nous lâchons
Riida renchérit Nino en ayant le regard le plus noir qu'il put.

Le photographe sentant qu'il n'aurait pas le dessus, partit, non sans avoir un regard mauvais à Kisa. Celle-ci tremblante se releva et n'osa pas me regarder.

- Satoshi, je suis désolée, me dit elle en pleurant avant de
s'enfuir.

Mais pourquoi partait-elle? Pourquoi s'excusait-elle? Non... Ce n'était pas à elle de s'excuser... Jun et Sho m'avaient lâché et je partis en courant pour la rattraper. Je revins vers mes amis...

- Je ne l'ai pas trouvé...

- Satoshi, on est désolé... Tout ça est de notre faute dit Aiba

- On n'a pas été assez rapide, on n'a pas pu l'aider. dit Nino

- Rapide pour quoi? Qu'est-ce que vous faisiez et vous étiez
où d'abord demanda jun.

- Nous étions...dans la pièce à accessoire? Personne n'y vient
jamais... Nous pensions être... tranquille. Kisa nous a surpris
et l'autre abruti est arrivé. Elle nous a couverts et dit comment
sortir tout en se disputant avec lui. On y est arrivé seulement au
moment où vous êtes arrivé. Il a fallu débarrasser les portes
communicantes des accessoires qu'ils y avaent devant...

- Bordel, mais qu'est-ce que vous faisiez la dedans! demanda
Sho.

- Nous...nous....étions en train...

- De préparer une farce pour l'autre abruti c'est ça dis-je

- Riida... dit Nino dans un souffle...

- Ce n'est pas le problème, il faut retrouver Kisa! Où est-ce
qu'elle va être? dit Jun, qui je pense venait de comprendre se
qu'il se passait.

- Nino, peux-tu me conduire? Je pense savoir où elle est.

- Bien sur, viens on y va.

- Je viens aussi dit Aiba qui n'avait pas prononcé un mot
depuis le début, se contentant de baisser la tête.

- Nous on va voir Johnny-san pour lui parler du photographe,
cela ne peut plus durer...dit Jun

- Ok dis-je

- Tu nous tiens au courant dès que vous l'avez trouvé. me dit
Sho.

- Pas de problème...

C'est sur cette phrase que je partis avec Nino et Aiba....








Spoiler:
 



Dernière édition par hecate31 le Dim 9 Juin - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tininy
Admin/Créa
Admin/Créa
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : Là où Onee-chan se trouve xD sinon Angers
Humeur : Se pose des questions

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 7 Juin - 17:06

Heeeeee cool la suite, j'ai beaucoup aimé je veux la suite
hann j'aurai trop aimer être à la place de Kisa pour surprendre Nino et Aiba kyaaaa
rien que de l'imaginer
veux la suite
merci pour ce chapitre


Revenir en haut Aller en bas
http://tininy.skyrock.com/
Selora
Junjun Sensei
Junjun Sensei
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 21
Localisation : Isère ou Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Ca ca dépend
Balance Cochon

MessageSujet: Re: Le refuge   Ven 7 Juin - 17:08

Raaah les deux boulets! Faire ça dans le placard à accessoires! xD

Pauvre Kisa. C'est vraiment un salop l'autre là...
Mais c'est pas de sa faute, elle a pas à se sentir comme ça envers Ohno... Mais je suppose que c'est qu'elle n'a pas vraiment l'habitude des relations amoureuses.

Ohno les a couvert nos deux tourtereaux, mais la discussion dans la voiture va s'imposer.
Nino était prêt à tout avouer aux autres cependant...
Sa~

Bon et bien que va t-il se passer ensuite? je veux savoir~
Et si ca se trouve l'autre trou de bawl les a pris en photo quand ils se sont embrassés dans le garage et il va les faire chanter. Raah

Merci pour ce chapitre.




Nouveau Gif:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://selorah.livejournal.com/
hecate
Sempai
Sempai
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 42
Localisation : là où mon coeur me porte
Gémeaux Chat

MessageSujet: Re: Le refuge   Dim 9 Juin - 10:59

bonjour à tous... En se jour pluie ( en tout cas par chez moi)... Je vous poste la suite...

Bonne lecture


Le Refuge




Chapitre 9


Dans l'habitacle de la voiture un silence de mort régnait. Nino démarra la voiture.

- Où est-ce qu'on va? me demanda-t-il?

- A la mer...

- Tu veux dire sur son bateau?

- Non, je veux dire à la plage ou je vais pêcher d'habitude...

- Ahhhhh cria soudain Aiba en pleurant... Me dit pas...
qu'elle....

- Aiba dis-je calm....

- Non... Elle ne va pas.... hein?... Ce n'est pas possible!!!
C'est de notre....

- Aiba s'il te plaît écout....

- Faut... pas à cause... de...nous....

- MASAKI CALMES TOI!!!! cria Nino, de l'inquiétude
dans les yeux.

- Aiba, regarde moi... Dis-je doucement. On va à la plage
parce qu'à chaque fois qu'il lui arrive quelque chose de mal,
kisa y va et ça la soulage un peu de ses problèmes en
général. Elle ne fera rien de ce que tu peux imaginer à par
attraper une pneumonie avec toute cette pluie. Ah attend
Nino avant de partir je vérifie que j'ai tout. Voyons, son
parapluie, sa veste, son sac, les clefs du bateau, son
téléphone... Oui c'est bon, on y va...

- Riida, il faut que tu saches que l'on est désolé pour ce qu'il
s'est passé dit Nino

- Je sais dis-je. Pour l'instant, je ne sais que penser de tout
ça. Je m'inquiète de Kisa et de savoir ce qu'il peut lui passer
par la tête.

- Mais tu as dit qu'elle ne ferait pas de bêtise paniqua Aiba

- Elle n'en fera pas... Je voulais parler de ses pensées...
répondis-je. Bon et vous? Vous n'avez pas quelque chose à
me dire?

- Riida...Riida....

- Oui Nino?

- Tu vas pas m'aider hein?

- Non, c'est vous de le dire...

- Riida, Nino et moi sommes en couple depuis 6 mois, j'avais
peur de vous le dire donc on a attendu et après on a toujours
repoussé parce que j'avais toujours peur et maintenant tout
ce qui arrive est ma faute mais s'il te plaît pardonne nous et
puis je suis amoureux de Kazu... voilà...

- Euh Aiba quand as-tu respiré en disant tout ça? demandais
je un peu en rigolant

- Il n'a pas respiré dit Kazu. Il a tout balancé comme ça...
Comme à chaque fois qu'il panique. Et Riida, je suis aussi
amoureux de Masaki... Je suis désolé si cela te choque...

- Ai-je l'air choqué? Vous avez pensé quoi encore tout les
deux?

- C'est surtout moi Riida dit Masaki. J'ai eu peur que vous
n'acceptiez pas et de vous perdre. Je ne l'aurais pas
supporté. Nino n'arrêtait pas de me dire qu'il fallait vous faire
confiance que vous étiez nos amis. Et je sais que c'est vrai
mais... C'est plutôt en moi que je n'ai pas confiance... Excuse
moi pour avoir créé des problèmes.

- Aiba, tu n'as rien créer du tout. Certes vous auriez du nous
le dire plus tôt. Mais bon, cela se serait produit quand même
car vous n'auriez pas pu vous empêcher de vous isoler quand
même. Qu'on soit ou pas au courant n'aurait rien changé.

- Tu as raison en plus dit Nino. Bon dieu, j'espère au moins
qu'elle s'est abritée quelque part.

- J'en doute, l'eau est son élément après tout dis-je

Le reste du trajet se fit en silence. Quand ils arrivèrent il pleuvait toujours autant. Je mis la capuche de ma veste, le mini parapluie dans ma poche et sortis de la voiture. Je savais vers où aller. Les rochers étaient trop dangereux mais elle serait approximité. Trouvé!! Je m'approchais d'elle, je savais qu'elle m'avait vu. je la fis se retourner.

- Kisa, pourquoi es-tu parti?

- Tu ne devrais pas m'approcher dit elle.

- Pourquoi? Tu n'as rien fait de mal.

- J'ai l'impression de t'avoir trahie éclata-t-elle en sanglots. J'ai
l'impression que... que...

- Attends, Kisa, enlèves-toi ça de la tête tu veux? Rien n'est ta
faute et je ne te reproche rien. Dis-je en la serrant dans
mes bras.

Je la sentis s'accrocher à mon blouson de toutes ses forces. Je la calmais du mieux que je pus et à court d'arguments, l'embrassais a en perdre la tête... Je me séparais d'elle...

- Tu n'es pas raisonnable, regarde toi? cela fait combien de
temps que tu es sous la pluie?

- Depuis que je suis arrivée...

- C'est pas vrai, Kisa! Tu te rends compte du temps que cela
fait? Viens, Nino et Masaki nous attendent. Ils sont super
inquiets.

Ils remontèrent vers eux. Nino avait mis une bache sur le siège arrière avec une couverture plus une autre dans laquelle envelopper Kisa. Aiba monta devant et je pris Kisa avec moi à l'arrière... Je lui enlevais son manteau et lui mis la couverture dessus. Son t-shirt était aussi mouillé que si elle n'avait rien eu sur elle. En fait c'est comme si elle était restée sous la douche habillée pendant deux heures. Au bout d'un certain temps je la sentis trembler. Je la regardais et les sourcils fronçaient par l'inquiétude lui posa la main sur le front. elle était brulante.

- Nino dans combien de temps arrivons-nous?

- Dans pas longtemps. Pourquoi?

- Merde, dit Aiba qui c'était retourné. Kazu essaie de te
dépêcher. Kisa a vraiment besoin de soins.

Nino profita du feu rouge pour se retourner lui aussi. Il poussa un juron et appuya un peu plus sur l'accélérateur quand le feu passa au vert. Ils arrivèrent assez rapidement. Je passais les clefs du bateau à Aiba pour qu'il aille ouvrir et allumer alors que Nino m'aidait à récupérer les affaires de Kisa. Je la pris dans mes bras et la portais à l'intérieur. Je la posais sur la banquette et allais à la salle de bain pour lui faire couler un bain.

- Riida, tu veux que l'on reste pour t'aider? demanda Nino

- Non, merci. Je vais m'en occuper. Par contre je risque de ne
pas être là demain. Je vais m'occuper d'elle. Je doute que sa
fièvre se dissipe comme ça dans la nuit...

- Ne t'inquiète pas, on gérera. Tu nous tiens juste au courant.

- Pas de soucis. Et merci Nino. A toi aussi Aiba.

- Ben je n'ai rien fais...

- Si, tu étais là. C'est déjà beaucoup.

Nino et Aiba partirent en me faisant promettre que s'il y avait un problème; je devais les appeler de suite. Une fois seul avec Kisa, je la portais jusqu'à la salle de bain, la déshabillais et l'installais dans la baignoire en la soutenant tout du long pour ne pas qu'elle coule. Elle n'était pas inconsciente mais elle ne savait pas non plus ce qui se passait tellement sa fièvre était forte. Après un très long moment, je la sortis de l'eau et après l'avoir séché et mis un t-shirt, j'allais la mettre au lit. Je lui caressais les cheveux.

- Dans quel état tu t'es mise... Tu es inconsciente....

- Satoshi... J'ai mal partout...

- C'est normal, c'est la fièvre... Il faut que tu dormes lui dis-je
en l'embrassant

- Ne, Satoshi? C'est vrai? Tu ne m'en veux pas?

Je soupirais... Elle était encore là dessus... Je lui caressais la joue et me demandais comment elle pouvait être aussi froide avec une fièvre pareille. Je me déshabillais et me couchais à côté d'elle pour la prendre dans mes bras et lui "prêter" ma chaleur.

- Non, Kisa, je ne t'en veux pas. Dors maintenant...

Je ne dormis pas cette nuit là, veillant sur Kisa qui passa une nuit des plus agités. J'en étais à mon énième café, lorsque je la vis debout dans la cuisine...

- Qu'est-ce que tu fais debout! Va te recoucher de suite!

- Mais je peux pas... Le travail...

- Se passera de nous aujourd'hui. Ta fièvre est encore haute.
Aujourd'hui tu ne quittes pas le lit et je m'occupe de toi.

- Tu ne peux pas... Ton travail est plus important...

- Plus important que quoi? dit une voix.

- La porte était ouverte nous nous sommes permis d'entrée.
dit Jun. Alors? Plus imprtant que quoi? Toi?

- Oui dit elle d'une petite voix.

- Riida, Je peux la frapper? me demanda Jun

- Euh.... non! dis-je. Kisa, je suis d'accord avec toi, le travail
est important. Mais la terre ne va pas arrêter de tourner parce
que Ohno Satoshi n'était pas là...

- Je ne veux pas t'attirer de problème...

- C'est pour cela qu'on est là dit Nino

- Comment ça? dis-je

Je vis Nino me tendre mon téléphone. C'est à ton tour de téléphoner. Je le regardais sans comprendre. Ben tu vois, on est tous allé au resto hier soir et on a tous été malade cette nuit. Et ce matin, c'était pire je te raconte même pas! Me dit il avec un sourire... Je fis donc se que l'on me demandait en prometant de donner le nom du restaurant ou on était la veille pour que personne n'y aille...

- Natsumi s'est occupée de Kisa dit Sho. Elle est passée ce
matin et la trouver au lit avec une forte fièvre. Elle a prévenu
le travail dès qu'elle est arrivée.

- ce qui est loin d'être faux dis-je. Kisa, je t'ai demandé de
retourner au lit.

La voyant hésiter, je la portais dans mes bras jusque dans la chambre. Je la couvris de la couette et lui ordonnais de dormir.
Après l'avoir embrassé. Je retournais voir les autres...

- Riida me dit Jun, il faut qu'on discute sérieusement....








Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le refuge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le refuge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Johnny's Fansub :: Fics-
Sauter vers: